Crise énergétique : Enedis va couper des ballons d’eau chaude dès le 15 octobre

Face à la crise énergétique, Enedis va bientôt débrancher le cumulus de certains utilisateurs de compteur Linky pendant les heures creuses.

Source : IStock

La crise énergétique en France pousse les pouvoirs publics à trouver des solutions pour continuer à fournir l’énergie nécessaire. Si certaines mesures requièrent la volonté des Français, d’autres se feront automatiquement. Un arrêté publié au Journal officiel a permis à Enedis de débrancher à distance le maximum de ballons d’eau chaude. Cela concerne les utilisateurs de compteurs Linky.

Crise énergétique : comment économiser ?

Selon l’arrêté du 27 septembre dernier, l’entreprise de distribution énergétique va pouvoir couper les ballons d’eau chaude à partir du 15 octobre prochain. Enedis pourra le faire à distance grâce aux compteurs Linky.

Cette mesure a pour objectif de réduire les pics de consommation. Ainsi, la France pourra éviter la forte crise énergétique cet hiver. Cela va aussi faciliter la sobriété énergétique. Les pics de consommation ont notamment lieu pendant la journée entre midi et 14 h.

Le gestionnaire de réseau électrique RTE et les pouvoirs publics ont fait appel à Enedis pour utiliser le compteur Linky. Ce dernier va désactiver de manière temporaire le cumulus dans les foyers français durant ces heures creuses.

Enedis a expliqué à BFMTV que le débranchement temporaire pourrait permettre d’économiser environ 2,5 GW à 12 h 30. Pour les coupures à 13h, l’économie d’énergie pourrait être de 1 GW. Il faut savoir que cette mesure ne changera pas grand-chose pour certains foyers.

Le changement se fera sentir chez les utilisateurs qui programment leur cumulus à se chauffer pendant la journée. Le débranchement sera automatique sans que les particuliers aient à faire quoi que ce soit.

Des millions d’utilisateurs sont concernés…

Cette mesure de débranchement temporaire est un grand geste vers la transition écologique. Plus de 4,3 millions d’utilisateurs de compteur Linky verront cette coupure de ballons d’eau chaude. Ce sont les clients qui ont souscrit une puissance inférieure ou égale à 36 kVA.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Orgeco38 (@orgeco38)

Ces derniers ont aussi choisi un abonnement « heures pleines/heures creuses » auprès de leur fournisseur d’électricité. Ils peuvent être des clients particuliers, des collectivités locales ou des professionnels.

Selon Enedis, le compteur Linky ne détecte pas le type d’appareil en activité dans une maison. Par exemple, il ne peut différencier une télévision ou un ordinateur en marche. Cependant, le compteur Linky peut débrancher à distance le signal d’enclenchement des usages électrique pilotés.

Le chauffe-eau en fait partie. Seuls ceux qui consomment de l’eau chaude en pleine journée remarquent la coupure qui va durer jusqu’au 25 avril 2023.

Importation d’électricité en France

Cette mesure peut avoir un grand effet sur la consommation en énergie des Français. De nombreux facteurs menacent une crise énergétique en France et dans tous les pays européens. La baisse des livraisons de gaz venant de l’Est est l’une des principales raisons.

De nombreux réacteurs français sont à l’arrêt à cause des problèmes de corrosion. La France est contrainte d’importer de l’électricité dans les pays voisins. Depuis décembre 2021, le niveau d’importation d’électricité de l’Hexagone atteint un point élevé.

La disponibilité nucléaire du pays ne parvient pas à satisfaire la demande des consommateurs. Et ce, notamment à cause de la forte utilisation du chauffage ou de la climatisation électrique.

Le 21 juillet 2022, le réseau de transport de l’électricité a importé plus de 7 000 MW sur le marché spot européen. C’est l’équivalent de 15 % de la consommation nationale. Le 23 septembre dernier, le réseau a importé plus de 8 500 MW. Cela représente 4,5 % de la consommation intérieure.

Un risque réel de crise énergétique

Le risque de pénurie en énergie en France est considérable. Il faut placer de l’espoir sur la solidarité européenne pour éviter les coupures pendant l’hiver. L’Allemagne va continuer d’exporter de l’électricité vers l’hexagone.

L’opinion publique allemande n’est pas d’accord pour cet accord puisqu’il demande l’arrêt des exportations. Patrick Graichen, vice-ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie a déclaré que seule la moitié des centrales nucléaires françaises fonctionnent.

Ce dernier affirme que les Italiens et d’autres pays européens exportent de l’électricité vers la France. Au mois d’août dernier, l’Espagne a fourni près de 4,5 % de l’électricité française. Pour mieux gérer la consommation énergétique cet hiver, le gouvernement français incite les ménages à régler le chauffage.

Les Français ne devraient pas allumer le chauffage à plus de 19 °C. Bruno Le Maire a affirmé que Bercy n’allume pas le chauffage si la température à l’intérieur n’est pas en dessous de 19 °C. Par ailleurs, la tour Eiffel s’éteint déjà dès 23 h 45.