Compteur Linky : découvrez si vous êtes concernés par les coupures de courant

Certains foyers qui ont le compteur Linky risquent d'avoir des coupures entre 12h et 14h. Découvrez si vous êtes concernés par ces dernières !

Source : IStock

Le compteur Linky fait désormais partie de millions de foyers en France. Mais plusieurs Français s’inquiètent face à l’arrivée de l’hiver. Plusieurs ont peur d’être victimes de coupures à cause de cet appareil.

La crise énergétique pèse sur la France

Cet hiver 2022, la France risque de connaitre une crise énergétique. A cause de nombreux facteurs, des coupures de courant pourraient avoir lieu au quotidien. Pourtant, la Première Ministre, Elisabeth Borne, avait tenu à rassurer les Français.

Lors d’une conférence de presse, elle avait indiqué que les particuliers n’auraient par de coupures de courant. Pourtant, d’autres rumeurs affirment que ces dernières auront bien lieu via le compteur Linky.

Les ménages équipés du fameux compteur Linky risquent de subir des coupures d’électricité cet hiver. Enedis devrait arrêter signal d’enclenchement automatique pendant un créneau d’heures creuses de la journée.

De nombreux Français n’auront donc plus la possibilité d’utiliser certains leurs équipements comme le ballon d’eau chaude par exemple. Du 15 octobre 2022 au 15 avril 2023, les foyers ne pourront plus utiliser ce dernier de 12h à 14h.

Enedis indique tout de même qu’il s’agit d’une « suspension temporaire ». Son seul but est de faire des économies d’énergie en réduisant la consommation d’électricité. C’est le réseau de transport d’électricité (RTE) qui est derrière cet arrêté.

Une partie bien ciblée de la population sera d’ailleurs concernée. En revanche, nos confrères de Presse Citron indiquent que « la mesure n’interviendra pas sur les compteurs Linky. Et ne coupera l’électricité des ménages« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴄᴏʟʟᴇᴇɴ (@home_by_jolleen)

Les bénéficiaires du compteur Linky concernés

C’est entre 12 h et 14 h que les coupures devraient avoir lieu. Et pour cause, c’est à ce moment de la journée où les pics de consommation d’électricité sont au max. Enedis, de son côté, se veut rassurant.

La société a affirmé qu’elle n’agirait pas sur le compteur Linky. En revanche, elle va suspendre le signal d’enclenchement automatique. Plusieurs appareils comme le ballon d’eau chaude risquent donc de ne plus fonctionner entre 12 h et 14 h.

L’UFC-Que Choisir a d’ailleurs révélé que la déconnexion de cet appareil devrait « passer inaperçu ». Et pour cause, c’est la nuit que le cumul fonctionne le plus. Les foyers ne risquent donc pas de voir cette coupure passer.

Certains foyers, quant à eux ne vont pas subir ces fameuses coupures. En revanche, ce n’est pas le cas pour ceux qui ont choisi les formules heures pleines/heures creuses.

Les foyers qui ont choisi cette option avec leur compteur Linky bénéficient de meilleurs tarifs en heures creuses. Cela ne devrait donc pas causer de soucis pour ces clients.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Média (@lemedia_tv)

Une situation électrique

Si la France doit faire face à une crise énergétique, c’est pour plusieurs raisons. Dans un 1er temps, les tensions géopolitiques privent le pays de son besoin en gaz et en électricité. Mais ce n’est pas tout.

Le pays est victime d’une crise du nucléaire à cause des nombreux réacteurs en panne. Et pour finir, c’est la sécheresse qui a réduit les ressources en énergie hydraulique qui a renforcé ces soucis, selon l’UFC-Que Choisir.

Avec le compteur Linky, Enedis va donc pouvoir gérer la consommation des Français. De son côté, RTE a fait des révélations pour expliquer la situation actuelle.

« Lorsque le système électrique est très tendu, le risque de coupure ne peut pas être totalement exclu. Mais il pourrait être évité en baissant la consommation nationale de 1 à 5 % dans la majorité des cas« .

Avant d’ajouter : « Et jusqu’à 15 % dans les situations météorologiques les plus extrêmes ».