Noël 2022 : huîtres, oie, foie gras… ces produits risquent de subir une pénurie pour les fêtes

Pour ce Noël 2022, de nombreux produits phares et appréciés pour les fêtes de fin d'année risquent de subir une nouvelle pénurie !

Source : Istock

Dans quelques mois seulement, les fêtes de fin d’année vont pointer le bout de leur nez. Malheureusement, Noël 2022 risque encore de se dérouler dans des conditions peu optimales. Notamment à cause de la pénurie des produits.

Des produits qui risquent une pénurie pour Noël 2022

Cela fait plusieurs mois déjà que la France fait face à une pénurie de produits. A cause des tensions géopolitiques, de la sécheresse, mais aussi de l’inflation, plusieurs aliments ont disparu des rayons du supermarché.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les produits prévus pour célébrer Noël 2022 ne vont pas échapper à cette pénurie. Cette année encore, les fêtes risquent encore d’être impactés par de nombreux facteurs extérieurs.

Il y a quelques années, c’est à cause de la crise sanitaire que les Français n’ont pas pu célébrer les fêtes de fin d’année dans les meilleures conditions.

Désormais, c’est à cause de la crise énergétique, de l’inflation et de la pénurie qu’elles risquent d’être gâchées. Les éleveurs de canard gras ont déjà prévenu qu’il y aurait des soucis d’approvisionnement.

Comme le rapportent nos confrères de CNews, les élevages ont dû faire face à la grippe aviaire qui a frappé deux hivers à la suite. Alors que les éleveurs fournissent 30 millions de fois par an, cette année, la production est divisée par deux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vidra Péter (@vidrapeter_chef)

La grippe aviaire a décimé les élevages

Mais ce n’est pas le seul souci qui pèse sur les éleveurs de canard gras pour Noël 2022. « Le coût de production a cru de près de 30% compte tenu de l’inflation« , a indiqué CNews.

A cause du manque de produits et de l’inflation, les prix vont surement exploser du côté des produits pour Noël 2022. De plus, les élevages ont aussi révélé qu’ils manquaient de matière première. À savoir, le caneton.

Les producteurs ont dû trouver une solution après que la grippe aviaire ait décimé de nombreux animaux. Plusieurs ont alors décidé de se tourner vers les canes. En revanche, il ne s’agit pas de la meilleure solution.

Les éleveurs ont révélé que les canes font un foie gras de moins bonne qualité « avec une présence de veines ». Ce produit pourrait donc connaitre une grosse pénurie pour ce Noël 2022.

« Il y en aura pour les Fêtes, mais en quantité limitée », a tout de même indiqué l’interprofession (Cifog). Une chose est certaine, les prix vont encore augmenter du côté de ce produit phare pour les fêtes de fin d’année.

Une explosion des prix

Après le foie gras, les huîtres aussi risquent de voir leur prix exploser. Ce n’est pas à cause d’une malade, mais de la sécheresse que ce produit adoré pour Noël 2022 pourrait augmenter.

A cause de l’été très chaud et parfois caniculaire, les huîtres n’ont pas pu se nourrir comme elle l’aurait due. Elles n’ont donc pas pu grossir convenablement.

« Un professionnel du secteur table sur une baisse de production de 30% d’ici à la fin de l’année », explique nos confrères de CNews. Une pénurie pourrait aussi se faire sentir du côté de ce produit.

Pour finir, un troisième risque de disparaitre des tables pour Noël 2022. Il s’agit de l’oie. Comme pour les canards, la grippe aviaire a décimé les oies. De plus, les agriculteurs ont préféré se concentrer sur les canards.

Ils ont préféré s’attarder sur les canards plutôt que les oies. Ces dernières risquent donc de disparaitre des rayons pour les fêtes de fin d’année. Une très mauvaise nouvelle pour les restaurateurs.

Et pour cause, ces derniers comptent beaucoup sur les plats cuisinaient avec des oies.