Électricité : des désactivations temporaires et ciblées cet hiver, selon l’UFC-Que Choisir

Des millions de Français craignent de se retrouver temporairement sans électricité cet hiver, et l'arrêté du 22 septembre ne les rassure pas.

Source : Istock

Le 27 septembre est publié dans le Journal officiel l’arrêté du 22 septembre. Ce dernier concerne plus de 5 millions de Français qui ont souscrit à l’offre d’électricité en heures pleines et heures creuses. Ils doivent s’attendre à la possible suspension de l’alimentation électrique du cumulus dans la journée. On vous explique tout.

Les usagers équipés d’un compteur Linky sont concernés

Que se cache-t-il réellement derrière cet arrêté ? C’est simple. Tout au long de l’hiver et déjà à partir du mois d’octobre, Enedis a l’autorisation de suspendre l’alimentation électrique du cumulus à distance pendant deux heures. C’est une demande de RTE qui autorise ces coupures entre 11 heures et 15 heures 30. Cependant, les conséquences de cette mesure peuvent être limitées, comme nous l’indique Que Choisir :

« Si les usagers programment leur chauffe-eau électrique pour qu’il fonctionne sur les heures creuses de la nuit, et celles de l’après-midi après 14 h. Hormis de gros besoins d’eau chaude au milieu de la journée, la mesure pourrait passer inaperçue« .

Cette mesure risque cependant de faire beaucoup parler, même si elle n’est pas surprenante. Le gouvernement parle depuis des semaines de sobriété énergétique et ne peut pas nier le fait que des coupures seront faites cet hiver.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴄᴏʟʟᴇᴇɴ (@home_by_jolleen)

Comment dépenser moins d’électricité ?

On le sait, cet hiver, il faut tout faire pour économiser de l’énergie. C’est indispensable, ne serait-ce que pour ne pas venir alourdir une facture déjà élevée. Pour limiter les dégâts, il faut changer ses habitudes et ne plus commettre des erreurs trop courantes.

Par exemple, quand vous rentrez chez vous le soir après une journée de travail et que le chauffage est resté éteint toute la journée. C’est une bonne chose. Au cœur de l’hiver, si les températures sont très fraîches, il est conseillé de laisser le chauffage allumé à 15/16 degrés pour que le logement ne se refroidisse pas trop. Mais en automne, il n’est pas nécessaire de le laisser allumer. Partez du principe que quand vous partez de chez vous plus de quatre heures, vous pouvez l’éteindre. Où est l’erreur, donc ?

Quand vous rentrez chez vous le soir, vous avez envie d’allumer à fond le chauffage pour que la pièce chauffe plus vite. C’est une erreur, car cela ne se passe pas comme cela. Vous allez consommer plus, sans pour autant être plus vite réchauffé. Évitez donc la surconsommation et allumez votre chauffage à 19 degrés. 

On évite généralement, en hiver, d’ouvrir les fenêtres pour ne pas que l’air extérieur ne refroidisse le domicile. C’est une erreur. En hiver, il faut aérer son intérieur. C’est même indispensable. Il faut faire circuler l’air, et le renouveler. Pour respirer chez soi un air sain, il est indispensable d’aérer son logement. Cela permet, en outre, d’avoir un domicile moins humide. Or, plus l’air est sec, plus il chauffe vite. Dès lors, aérer son appartement au moins dix minutes par jour est vivement conseillé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Budget & co (@budget_andco)

Un peu de bon sens pour la sobriété énergétique

La plupart des économies que vous faites sont simplement basées sur le bon sens. Par exemple, ne faites pas tourner une machine à laver le linge si le tambour ne semble pas rempli. Attendez d’avoir assez de vêtements sales pour en lancer une. On préfère les lessives à 30 degrés qui dépensent deux fois moins d’énergie que celles à 60 degrés.

En ouvrant votre congélateur, vous découvrez la présence de givre. C’est courant. Mais cela a pour effet de la faire consommer encore plus d’électricité, car obligé de produire plus de puissance. Enlevez donc le givre pour ne pas payer inutilement plus cher.

Pensez à nettoyer régulièrement tous vos appareils électroménagers. S’ils sont sales, ils auront une nouvelle fois tendance à consommer plus d’énergie pour consommer. On conseille le vinaigre blanc, votre principal allié de nettoyage. Et quand vous n’utilisez pas vos appareils, ne les laissez pas branchés. Même en veille, ils consomment beaucoup d’énergie. Certes moins qu’allumés, mais ce sont toujours des économies de faites si vous les débranchez.

Sous la douche, la meilleure habitude à prendre est de ne pas laisser l’eau couler tout au long de la douche. Quand vous vous lavez avec du savon, arrêtez de faire couler l’eau. A la fin de l’année, les économies en eau et en électricité sont conséquentes.