« Mon enfant aura deux mamans » : Hoshi évoque son désir de maternité

Hoshi est une chanteuse cash qui n’hésite pas à donner son avis sur la façon dont elle souhaite vivre sa vie.

Source : Getty Images

C’est ce vendredi que la belle chanteuse Hoshi a décidé de prendre la parole sur un sujet qui reste encore bien trop tabou. En effet, elle a décidé de réagir à la suite des propos du dirigeant russe qui avaient des caractères largement homophobes et déplacés. Ainsi, elle n’a pas vraiment fait d’efforts pour camoufler le dégout qu’elle éprouve vis-à-vis de ce genre de paroles. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)

Hoshi défend les LGBT

Hoshi est une chanteuse très engagée. Mais heureusement, elle ne fait pas partie des seules de sa génération. En effet, pour défendre la cause des LGBT, on retrouve aussi la chanteuse belge Angèle, ou encore Mathilde Gerner. Ces dernières ne cachent pas leurs orientations en matière d’amour et défendent donc ainsi cette cause qui reste très importante

Car si l’on peut croire qu’avec le mariage pour tous et les autres faits, il y a moins d’homophobie, cela ne reste pas vrai. Que ce soit en France ou dans les autres pays, les façons de penser conservatrice et contre l’amour pour tous restent problématiques. Ainsi, Hoshi, dans certaines de ses musiques comme Ta marinière ou même, je pense à toi dévoile explicitement son attirance pour les femmes

Et c’est d’ailleurs en 2020 que la chanteuse Hoshi a pu s’exprimer sur France 2 dans l’émission de Daphné Bürki nommée Je t’aime, etc. Durant ce moment, la chanteuse semble revenir sur un moment difficile de sa vie, alors qu’elle ne restait qu’une adolescente. En effet, elle a été victime de violentes agressions. Ainsi, elle témoignait encore douloureusement que “Je ne savais pas que j’étais lesbienne à l’époque”. À cette époque, c’était surtout à cause de son physique que des personnes lui faisaient du mal. “La première fois que je me suis fait agresser, la personne a trouvé, avec mon apparence, que j’avais l’air lesbienne et m’a frappée. Ça a été un moment dur pour moi, même pour après”. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)

“Tout est à vomir” 

Et ce genre de souvenirs que Hoshi garde, même des années plus tard, de lourdes conséquences. En effet, l’homophobie existe. Et elle la subit. Alors qu’à l’époque, elle ne se savait même pas encore attirée par les femmes. C’est un souvenir qui a au moins permis à un déclic. Elle exprimait que “Ça m’a fait me remettre en question totalement. J’allais avoir 15 ans, j’étais en troisième. […] Je me posais des questions tout juste sur ma s*xualité et sur mon orientation s*xuelle. Mais on l’a découvert avant moi”. 

Maintenant, elle sait qui elle est et ce qu’elle a déjà vécu. Hoshi ne peut pas rester sans rien faire à la vue de propos homophobe ou dégradant. Alors ce vendredi, c’est sur le réseau social Twitter que la jeune femme a dû intervenir. Il se trouve qu’elle a dû aborder le sujet de la maternité. Et ce à la suite d’un Tweet d’une personne très influente. Il se trouve que le dirigeant de la Russie a publié un message du moins dégradant pour les LGBTQ+

Ainsi, Hoshi a répondu au dirigeant qui ne “veut pas que les enfants soient p*rvertis, qu’on leur dise qu’il existe d’autres genres”. Ce à quoi la jeune femme de 26 ans répond que “Mon enfant aura deux Mamans et vivra je l’espère dans un monde apaisé parce que là tout est à vomir : Poutine et les personnes d’accord avec son discours homophobe et transphobe”. Cela a le mérite d’être clair.