Amandine Pellissard condamnée à 6 mois de prison ferme : elle revient sur ses fautes commises

En 2016, Amandine Pellissard a pris 6 mois de prison ferme. Elle devra encore passer devant le juge d’ici la fin de l’hiver.

Source : Capture Instagram

Devenue célèbre grâce à l’émission « Familles nombreuses », Amandine Pellissard a connu quelques soucis en 2016. Alors qu’elle était enceinte de son sixième enfant, des problèmes de santé l’ont contraint à arrêter son travail.

De son côté, son mari fut, lui aussi, licencié à la même période. Ne sachant plus que faire pour subvenir aux besoins de leurs enfants, Amandine a fini par commettre un délit. Elle en a parlé lors d’une interview avec nos confrères de Télé Star.

Amandine Pellissard dans une situation compliquée

Amandine Pellissard n’est plus à présenter aux fans de l’émission « Familles nombreuses ». Depuis l’été 2020, cette mère de 8 enfants fait découvrir son quotidien aux téléspectateurs de TF1.

Elle a acquis une certaine notoriété grâce au programme, et est devenue une véritable star des réseaux sociaux. Si la vie d’Amandine Pellissard semble aujourd’hui épanouie, cela n’a pas toujours été le cas. En 2016, elle a connu une période particulièrement éprouvante.

Alors qu’elle était enceinte de son sixième enfant, Amandine et son mari se sont retrouvés en difficulté financière. Ils ne pouvaient plus subvenir aux besoins de leurs enfants. Comment en sont-ils arrivés là ? Celle qui partage la vie d’Alexandre a tout révélé lors d’une interview à Télé-Loisirs.

« Je me retrouve en arrêt pathologique donc je ne peux pas continuer de travailler parce que j’ai des problèmes liés à ma grossesse. Alexandre, qui est lui salarié en CDI dans une boulangerie industrielle depuis plus de dix ans, se retrouve licencié quasiment du jour au lendemain », a-t-elle raconté.

Condamnée à 6 mois ferme pour vol de nourriture

En l’espace de seulement quelques semaines, le couple s’est retrouvé sans rien. Ne touchant plus de revenus, ils ne parvenaient même plus à acheter à manger. Une situation insupportable qui a alors poussé la mère de famille à l’extrême.

Pour subvenir aux besoins de son foyer, Amandine Pellissard a été contrainte de voler de la nourriture. Cela a duré plusieurs jours, jusqu’à ce qu’elle se fasse attraper.

« Quand je me suis fait attraper, j’en avais pour un peu moins de 200 euros dans mon panier de courses et ils ont estimé que j’avais volé plusieurs fois. Le vigile m’avait repérée aux caisses automatiques », a expliqué la cheffe de clan à Télé-Star.

Suite à ce vol, Amandine Pellissard s’est retrouvée en garde à vue. Elle est ensuite passée en jugement, mais n’a pas pu être présente. Pourquoi ? Parce que c’était le jour où son sixième enfant a décidé de pointer le bout de son nez. Selon Amandine, son absence lui a porté préjudice, car elle estime la sentence rendue par le juge un peu trop lourde.

« Je pense que c’est une peine qui est extrapolée parce que j’ai volé à manger, mais je ne méritais pas six mois ferme. Bon évidemment, la justice n’aime pas quand on ne se présente pas à ses obligations judiciaires donc bien sûr j’ai peur de la sentence », a confié la maman Pelissard.

Amandine Pellissard : un second jugement ?

Si cette expérience a été particulièrement éprouvante pour Amandine Pellissard, cela lui a néanmoins permis de tirer des leçons. Quoi que l’on fasse, les choses finiront toujours par nous rattraper. Forte de cette expérience, la mère de famille est désormais enthousiaste quant à son avenir. Il faut dire aussi qu’il y a de quoi.

Puisque, non seulement elle a une famille qui l’aime, mais en plus, les soucis d’argent sont désormais derrière elle. Pour autant, Amandine Pellissard est consciente que ce qu’elle a fait est mal. Elle ne se cherche pas d’excuses et ne compte certainement pas recommencer.

« Je n’avais pas à faire ça. Je ne cherche absolument pas d’excuses. Même si j’avais des raisons qui m’ont poussée à voler de la nourriture à ce moment-là, ce n’était absolument pas excusable », avait-elle déclaré.

Pour information, la mère de famille devra passer une seconde fois devant le juge pour répondre de son délit. Si la date du jugement n’est pas encore connue, l’épouse d’Alexandre s’y prépare déjà. En effet, elle a raconté avoir « pris un avocat de Besançon » pour la représenter à l’audience. Une audience qui devrait se dérouler d’ici à la fin de l’hiver.

« Ça n’a pas encore bougé, j’attends d’avoir ma date d’audience en appel », a expliqué Amandine lorsqu’elle a été questionnée là-dessus.