Familles nombreuses : Amandine Pellissard rendue dans un centre de détention

Amandine Pellissard a récemment confié à ses abonnés qu'elle allait bientôt se rendre dans un centre de détention dans la région de Lyon !

Source : Getty Images

Il y a quelques années, Amandine Pellissard a réussi à se faire connaitre grâce à sa participation dans Familles nombreuses. Depuis, elle ne cesse de faire parler d’elle. Mais depuis peu, elle se retrouve dans une situation difficile.

Une affaire qui refait surface

Cela fait un moment déjà que TF1 diffuse sa nouvelle émission « Familles nombreuses ». Dans ce programme, plusieurs clans ont ouvert les portes de leur quotidien. C’est notamment le cas d’Amandine Pellissard et son mari Alex.

Ces derniers sont devenus les stars du programme avec leurs enfants. Ils ne cessent de faire parler d’eux et s’attirent parfois les foudres des personnes malveillantes.

En effet, Amandine Pellissard et sa famille ont dû faire face à des menaces de mort. Ce n’est pas pour autant qu’ils ont stoppé leur venue dans la téléréalité. Au contraire. Ils continuent d’afficher leur vie pour le plus grand bonheur de leurs fans.

Mais ces derniers temps, si la maman de famille fait parler d’elle c’est pour une raison bien particulière. Elle a un très gros secret. À cause d’une bêtise commise il y a plusieurs années déjà, elle risque d’aller en prison.

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste, Amandine Pellissard est revenue sur cette période. Elle révèle : « Alors que je suis enceinte de mon sixième enfant, je dois être hospitalisée ».

« J’ai pris six mois ferme »

« Je me retrouve en arrêt pathologique. Donc, je ne peux pas continuer de travailler (…) Alexandre, qui est lui salarié en CDI dans une boulangerie industrielle depuis plus de 10 ans, se retrouve licencié quasiment du jour au lendemain (…) », révèle Amandine Pellissard.

Avant d’ajouter : « On se retrouve un peu pris à la gorge avec plus de revenus du tout pendant plusieurs semaines. Je n’ai trouvé aucune autre solution sur le moment que d’aller voler à manger dans un magasin pour mes enfants ».

En revanche, le vol d’Amandine Pellissard n’est pas passé inaperçu et elle a terminé en garde à vue. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, elle a tout de même précisé qu’elle n’avait jamais volé plus de 200 euros de courses.

« J’avais choisi d’assurer ma défense toute seule. J’ai pris six mois ferme. Le fait de ne pas m’être présentée à l’audience, je pense que ça n’a pas joué en ma faveur », détaille la candidate de Familles nombreuses.

Elle a tout de même décidé de faire appel. Et attend désormais la suite de son procès. « Maintenant, j’ai un avocat. Je sais aussi que je suis une mère de famille. Je travaille », poursuit Amandine Pellissard.

Avant d’ajouter : « Je suis entrepreneuse. Et pour les peines de moins d’un an de prison, ils ont des aménagements de peine. Je n’avais pas à faire ça. Je ne cherche absolument pas d’excuses ».

Amandine Pellissard dans un centre de détention

Amandine Pellissard conclut : « Même si j’avais des raisons qui m’ont poussée à voler de la nourriture à ce moment-là, ce n’était absolument pas excusable ».

Ce jeudi 29 septembre, elle a fait d’autres confidences au sujet de cette affaire. Elle a expliqué que le 20 octobre prochain, elle devrait se rendre dans « un centre de détention » de la région lyonnaise.

En revanche, ce n’est pas pour sa propre affaire qu’elle va s’y rendre. Amandine Pellissard a confié qu’elle voulait « échanger avec les jeunes incarnés« . Avant d’ajouter que sa vie n’a « pas toujours été simple, loin de là« .

« Je pense que c’est important de rappeler que rien n’est jamais foutu, rien n’est jamais perdu. Il est toujours temps de s’en sortir et de tirer son épingle du jeu« , indique la jeune femme.

Avant d’admettre : « Je trouve ça vraiment important. Il ne suffit pas que seulement les gens comme moi avec un passé difficile soient engagés là-dedans. Il serait aussi intéressant que d’autres le fassent ».