Salaire : voici comment calculer et optimiser son reste à vivre mensuel !

Le salaire peut parfois être insuffisant pour couvrir tous les besoins. Découvrez comment vous pouvez maximiser votre reste à vivre.

Source : IStock

Le montant du reste à vivre dépend de votre salaire mensuel et des différentes charges. Ce dernier est égal à la somme restante après le règlement de toutes les factures. C’est avec ce reste-là que vous pouvez payer les autres dépenses telles que les courses alimentaires ou les habillements.

Les banques s’intéressent à ce reste à vivre lorsque vous faites des demandes de prêt. Alors, que faut-il faire pour mieux gérer son salaire ? Comment bien mener le calcul du reste à vivre ? Que faut-il faire pour l’augmenter et surtout quelles sont les erreurs à éviter ? Les réponses dans l’article.

Répartir le salaire : faites un bon calcul

Vous devriez commencer par lister vos charges fixes et indispensables de chaque mois.

Répartir le salaire faites un bon calcul
Source : Pixabay

Cela peut être par exemple :

  • Le loyer ou le remboursement d’un prêt immobilier
  • Les factures d’énergie : eau, gaz, électricité
  • Les crédits
  • Les factures de téléphone, d’Internet
  • Les abonnements : salle de sport, sites de streaming, transports en commun
  • Les frais d’assurance
  • Les frais d’entretien (maison, véhicule…)
  • Les carburants

Ensuite, vous devrez réunir vos ressources (salaire ou pension) avec la somme des différentes aides sociales que vous percevez. N’oubliez pas d’y ajouter les autres revenus comme ceux d’un investissement ou l’argent du loyer.

Une fois que vous aurez identifié vos dépenses obligatoires et vos ressources, vous serez en mesure de calculer votre reste à vivre. Il n’y a pas besoin de faire un calcul compliqué puisqu’il suffit de soustraire les deux montants. Le reste à vivre est la différence entre les charges et les revenus.

Assurez-vous de ne pas oublier les dépenses récurrentes. Pour avoir une somme plus précise, vous pouvez examiner vos relevés de comptes de plusieurs mois. Cela va permettre de voir quelles sommes reviennent à chaque fois. Ainsi, vous aurez une estimation plus ou moins exacte sur votre reste à vivre mensuel.

Le reste à vivre minimum

Outre les besoins alimentaires et habillements, vous pourrez vous servir de ce reste pour vous faire un peu de plaisir. Néanmoins, il ne sert pas qu’à être dépensé. Vous pouvez vous en servir pour faire des économies. Évidemment, le reste à vivre n’est pas le même dans chaque foyer. Le montant diffère selon le salaire, les charges et la composition du foyer.

Pour bien vivre, une personne seule devrait avoir un reste à vivre minimum autour de 700 euros par mois. Pour un couple, le montant s’estime à 400 euros chacun, soit 800 euros par mois. Selon le site Compareil, le montant du reste à vivre peut augmenter de 300 euros par personne à charge. Pour un couple avec 3 enfants à charge, le montant devrait aller jusqu’à 1 700 euros.

La majoration est à 100 euros par personne pour les familles qui habitent dans la capitale. La famille parisienne avec 3 enfants à charge devrait avoir 2 200 euros de reste à vivre minimum par mois. Il faut savoir qu’il est possible de faire évoluer le montant de son reste à vivre mensuel. Que chercher de mieux en cette période difficile ?

Optimisez votre reste à vivre mensuelle

Si vous remarquez que votre reste à vivre est trop faible, il est temps de vérifier les dépenses. Ainsi, vous verrez si c’est possible de faire des changements. Le réexamen des abonnements et les contrats sont importants. Si vous remarquez que certains ne vous servent pas vraiment ou que c’est trop cher, sentez-vous libre de les résilier.

Optimisez votre reste à vivre mensuelle
Source : Pixabay

Au cas où ils vous seraient indispensables, vous pouvez essayer de trouver des offres moins coûteuses. Les dépenses superflues sont à bannir si vous souhaitez augmenter votre reste à vivre. Vous pouvez opter pour des consommations d’énergie plus économes pour réduire les factures.

Pensez aussi à réduire les frais de transport et les dépenses en carburant. Vous pouvez chercher un appartement plus près de votre lieu de travail. Si vous êtes locataire, envisagez à trouver un logement moins cher.

Pourquoi les banques s’intéressent moins au salaire ?

Avant d’attribuer un prêt à un particulier, les banques examinent le reste à vivre du foyer plutôt que le salaire. C’est à partir de ce montant qu’elles décideront de donner ou pas un crédit bancaire. Le reste à vivre détermine la capacité d’emprunt d’un particulier.

Les banques se basent du reste à vivre pour évaluer la possibilité que l’emprunteur s’endette. Chaque banque a sa propre méthode pour estimer le reste à vivre d’un particulier. Il est possible que certaines banques incluent les impôts dans leur estimation alors que certains ne le font pas.

Par ailleurs, il n’existe pas de règles fixes à respecter. L’établissement financier devra se demander s’il restera de l’argent au débiteur après le prélèvement de sa mensualité. Ce reste d’agent devra être suffisant pour que l’emprunteur puisse vivre.

Pourquoi les banques s'intéressent moins au salaire
Source : Pixabay

Les erreurs à ne pas commettre

Toujours dans la gestion de votre salaire, il y a quelques erreurs qu’il faut désormais éviter. Si vous n’avez pas l’habitude de fixer des objectifs financiers, vous devez en trouver une. Voyez plus loin et trouvez de la motivation pour les réaliser. Parlez-en à votre conjoint afin de trouver une solution ensemble sur l’utilisation de votre salaire.

Il faut aussi inclure les possibles dépenses importantes dans vos calculs de dépenses. Pour cela, vous pouvez épargner au moins 3 mois de salaire. En mettant de côté une somme réservée pour les imprévus, vous pourrez éviter de soutirer une grosse somme sur votre reste à vivre.

Il en est de même pour l’entretien de vos biens comme votre voiture. Ne pas suivre les dépenses est aussi une erreur qui peut être capitale dans la gestion de son budget. Même si vous avez déjà listé les charges les plus importantes, ne négligez pas les petits achats du quotidien.

Ce sont ses petites dépenses qui s’accumulent et finissent par faire un trou dans votre poche. En faisant vos courses, n’apportez que le strict nécessaire. Cela vous évitera de dépenser davantage malgré les tentations. Pour mieux suivre vos dépenses, le paiement en espèces peut vous être bénéfique.

En effet, cela vous permettra de savoir combien au total, vous avez pu dépenser. Naturellement, vous penserez à moins dépenser. Vous pouvez aussi établir un budget pour les dépenses superflues. Soyez juste sûr de ne pas le dépasser.