Raoudha Jean-Zéphirin (Familles nombreuses) évoque ses revenus : « Les allocations font partie de notre budget »

Dans l’émission TF1, Familles Nombreuses, on peut voir le quotidien de Raoudha Jean-Zéphirin et sa famille. Elle fait des révélations sur leurs finances…

Source : Capture TF1

Le quotidien de nombreuses familles se retrouve diffusé sur l’émission emblématique de TF1. En effet, en acceptant de participer à Familles Nombreuses, certains foyers acceptent que leur quotidien ainsi que tous les faits et gestes se voient diffusé à des milliers de téléspectateurs. Si certaines personnes acceptent rapidement la notoriété qui s’ensuit pour d’autres elle peut s’avérer assez difficile à gérer. Et ce, puisqu’avec la notoriété vient les critiques, les commentaires désobligeants et, dans certains cas, des menaces. C’est notamment le cas de la famille Jean-Zéphirin. Les parents de huit enfants, Raoudha et Stéphane, les remarques négatives coulent à flot. Et ce, notamment concernant le fait qu’ils perçoivent une aide financière. Les allocations familiales. On vous dit tout ! 

Une participante de Familles Nombreuses répond aux haters 

Il faut savoir que les réseaux sociaux constituent les nids des critiques faites sur les candidats de téléréalité. Et ce, les participants de l’émission TF1 Familles Nombreuses inclus. De ce fait, après l’annonce de la grossesse de leur neuvième enfant, les parents de la famille Jean-Zéphirin se retrouvent inondés de critiques. « C’est d’un égoïsme total et tellement ridicule ! 8 enfants, c’est énorme ! Travaille-t-elle ? Bonjour la CAF ! C’est une honte d’exposer les enfants et se faire du fric grâce à eux », peut-on trouver parmi des commentaires sur le réseau social Twitter. Sans attendre, la mère de famille a pris son compte Instagram pour répondre.

Afin de répondre aux haters qui critiquent sans cesse sa famille et leur mode de vie, Raoudha Jean-Zéphirin a décidé de faire des confidences sur ses dépenses du quotidien. Elle a donc expliqué à nos confrères de Télé 2 Semaines. « Le budget courses dépend des périodes, selon la cantine en période scolaire ou s’ils sont en vacances et puis les bébés, c’est coûteux. Entre le lait, les couches, les vêtements… c’est un certain budget ». Et ce, avant de conclure : « Par semaine, le budget est de 500 euros ».

« Les allocations ne nous amènent pas en vacances »

Réduire les dépenses hebdomadaires des Jean-Zéphirin, de l’émission Familles Nombreuses, serait pratiquement impossible. Raoudha, la mère de famille a donc expliqué : « Faire moins que 500 euros par semaine, on ne pourra pas y arriver. À dix à la maison, ce n’est pas possible ». Elle a également ajouté : « On fait attention et on n’est pas des grands dépensiers. On n’est pas du genre à dépenser dans des vêtements chers, des produits de luxe, ou ce genre de choses. On connaît la valeur de l’argent ». Les achats constituent donc clairement des besoins et non des envies. Avec une famille de huit enfants, bientôt 9, le coût de la vie s’explique. 

En ce qui concerne toutes les critiques que la famille reçoit, Raoudha a donc souhaité répondre de manière catégorique. « J’ignore les critiques, ces gens-là ne connaissent pas ma famille, ni même les règles qui encadrent les allocations familiales », a-t-elle précisé auprès de nos confrères Télé 2 Semaines. Et ce, avant que la participante de Familles Nombreuses continue : « On ne va pas très loin avec les aides ! Les allocations ne nous amènent pas en vacances, elles ne nous font pas rêver tout au long de l’année ».

Les allocations familiales : loin d’être négligeables 

Il faut savoir que la mère de famille pèse ses mots, en toute franchise elle explique que pour sa famille, qui figure dans sur TF1 dans Familles Nombreuses, ne pourrait pas s’en sortir sans les allocations. « Ça nous aide, oui, comme beaucoup de Français, mais ce n’est pas avec ça qu’on va partir en voyage », a continué Raoudha Jean-Zéphirin. Avant de continuer son discours en expliquant : « Le montant dépend aussi du travail de mon mari, qui gagne très bien sa vie. On ne manque de rien grâce à mon mari. Les allocations familiales font partie de notre budget, et c’est un droit, mais ce n’est pas ça qui nous fait vivre ».

Elle tient également à souligner que « Les dépenses d’une famille nombreuse sont énormes ». Ceci ne semble pas être un secret. Mais que les allocations constituent environ un « quart » de ce qu’ils peuvent être amenés à dépenser « en un mois ». Raoudha ne s’avère pas la seule participante de l’émission emblématique à penser ceci. En effet, Amandine Pellissard, une autre candidate du programme, tient le même discours. « Cette histoire, c’est une légende urbaine que j’entends tout le temps. […] Les gens pensent que tu fais des enfants parce que les allocations familiales te rapportent des mille et des cents, mais c’est tellement loin de la réalité », avait déclaré Amandine Pellissard. Et ce, dès que les téléspectateurs ne l’accusent de ne vivre que des revenus de la CAF.