Géraldine Maillet : son mari au coeur d’une énorme polémique, elle sort du silence dans TPMP !

Dans Touche pas à mon poste (TPMP), Géraldine Maillet est sortie du silence après la grosse polémique autour de son mari, Daniel Riolo !

Source : Getty Images

Dans Touche pas à mon poste (TPMP), Cyril Hanouna aborde toujours des sujets d’actualité. Cette semaine, il est revenu sur les propos controversés du compagnon de Géraldine Maillet, Daniel Riolo.

« Ce sont des sous-citoyens qui ont fauté »

Le 29 septembre dernier, Daniel Riolo était présent dans l’émission Estelle midi sur RMC. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les propos du mari de Géraldine Maillet en ont choqué plus d’un.

Tout a débuté lorsque 600 personnes ont demandé, dans une lettre ouverte à la Première ministre Elisabeth Borne, de mettre un accès à internet dans les prisons en France. Le but ? Faciliter la réinsertion des prisonniers.

Plusieurs organismes ont d’ailleurs soutenu ce projet. En revanche, ce dernier ne fait pas du tout l’unanimité. Certains n’approuvent pas du tout l’accès à internet dans les prisons.

C’est le cas du mari de Géraldine Maillet. Le juriste Daniel Riolo, a révélé qu’il ne voulait pas que des prisonniers dangereux aient accès à internet. Mais ce n’est pas tout.

Le juriste a aussi balancé que les détenus « sont des sous-citoyens qui ont fauté, qui ont causé du tort à la société ». Des propos qui ont choqué la Toile et qui ont fait une énorme polémique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Geraldine Maillet (@geraldinemaillet)

Des propos qui divisent

Dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna est alors revenu sur les propos de Daniel Riolo. Tous les chroniqueurs ont pris la parole, à l’exception de Géraldine Maillet. En effet, cette dernière a attendu que ses amis s’expriment avant de répondre.

Dans un 1er temps, Raymond, Gilles Verdez et Matthieu Delormeau ont révélé que Daniel Riolo avait dépassé les bornes. L’ancien animateur de NRJ12 a d’ailleurs confié : « La prison ça peut arriver à tout le monde. Et sans prévenir ».

« Une petite peine de prison ça peut être un moment d’égarement. Ou une colère. Ça peut être plein de choses qui font en sorte que tu vas en prison. Et tu vas payer ta peine en prison », a ajouté Matthieu Delormeau.

Avant de révéler à Géraldine Maillet : « C’est mal ce que tu as fait. Mais tu n’es pas un sous-citoyen pour autant. Et c’est vrai que ça m’étonne que ton mari ait pu faire un amalgame aussi important« .

De son côté, Delphine Wespiser a apporté tout son soutien à Daniel Riolo. Selon elle, les propos que le juriste a tenus ne sont pas choquants. Elle a expliqué qu’il fallait respecter l’ordre et la loi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Geraldine Maillet (@geraldinemaillet)

Géraldine Maillet défend Daniel Riolo

Après la prise de parole des chroniqueurs de Touche pas à mon poste, Géraldine Maillet a enfin pu s’exprimer. Cette dernière, sans grande surprise, a d’ailleurs pris la défense de l’homme qu’elle aime.

Sur le plateau, Géraldine Maillet a confié : « Il a dit qu’il n’est pas d’accord. Parce que qui, quoi, comment ? C’est-à-dire, est-ce qu’on va donner à un péd*criminel Internet. Ou à un terroriste ? ».

Béatrice Rosen, visiblement agacée, est alors intervenue : « Tu mélanges tout. On peut penser qu’ils n’ont pas le droit d’avoir accès à Internet sans penser qu’ils sont des sous-citoyens ! ».

De son côté, Géraldine Maillet a tenu à mettre les choses au clair. Elle a révélé que « sous-citoyen ne veut pas dire sous-homme. Ou sous-race » ». Présent sur le plateau de TPMP ce vendredi 30 septembre, Daniel Riolo s’est exprimé.

« Pour une grosse partie des prisonniers, je n’ai aucun souci, a admis le chéri de Géraldine Maillet. En revanche, que Nordahl Lelandais ait un compte Facebook. Ou qu’un terroriste puisse avoir Internet… « .

Avant de conclure : « C’était ça le débat. Je vous ai demandé qui a regardé la séquence. Et personne ne l’a regardée ».