Retraites : quels séniors sont concernés par l’augmentation des pensions ?

Cette année et l’année qui suit, les retraites vont pouvoir se voir augmenter. Voici les critères pour en profiter.

Source : IStock

Comme chaque année, le mois de janvier propose une revalorisation des retraites afin de s’indexer sur le cout de la vie. Ainsi, au mois de janvier prochain, c’est une augmentation de 0,8% qui devrait se faire attendre pour les pensions du régime de base. Cela fait partie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour l’année prochaine. Ainsi, ce projet a semblé présenter ce lundi, et met en proposition une revalorisation des retraites pour tous les régimes de base. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Huet (@epargne_maitrisee)

Retraites et augmentation en 2022

Ainsi, comme chaque début d’années, les pensions de retraites se voient revalorisées. Le but de cette démarche reste que les pensions restent proportionnelles au cout de la vie et indexées sur l’inflation globale. Mais cette année, l’inflation est bien plus présente que les années passées. En effet, pour le secteur alimentaire, ont compté une inflation de près de 7,7%. Seulement pour le mois d’aout sur un an, ce qui représente donc beaucoup de difficultés pour les Français afin de se nourrir. 

Ainsi, très exceptionnellement, les pensions de retraites du régime de base ont pu voir voter une revalorisation de 4% en juillet. Mais, comme les versements arrivent avec un mois de différés, les bénéficiaires n’ont pu arriver ces 4% de plus seulement ce mois-ci. La CNAV remet en cause une décision qui a pris trop de temps. Ainsi, l’augmentation n’a pu se voir verser dès le mois d’aout. 

Les régimes complémentaires

Mais si les pensions de retraites ont ainsi pu bénéficier jusqu’à l’heure de 1,1% de revalorisation en janvier 2022 et 4% en août, cela ne concerne que les régimes de base. En effet, le gouvernement n’a pas la main mise sur les régimes complémentaires. Néanmoins, ce sujet s’éclairci enfin. Il se trouve que l’annonce a semblé faite. Les régimes de base pourront, eux aussi, bénéficier d’une revalorisation dès le premier novembre de cette année. En revanche, pour ce qui reste du taux, il ne parait pas encore défini. Normalement, cela représente au moins 5%, mais cela peut être plus.

En effet, les pensions de retraites complémentaires versées par l’AGIRC-ARRCO, se voient dans la possibilité de recevoir plus. De nombreux nouveaux emplois ont permis d’amasser bons nombres de cotisations sociales. Ainsi, le budget devient en excès. Il paraît donc possible qu’au bon vouloir de l’organisation, les pensions puissent augmenter de plus. C’est en tout 13 millions de bénéficiaires qui paraissent concernés.

Il faut savoir que contrairement au régime de base, les complémentaires ne paraissent pas avoir d’encadrement. En effet, le régime de base, décidé par le gouvernement, voit à la hausse les retraites en début de chaque année en fonction de l’inflation. Mais cela ne reste pas le cas des complémentaires. Ce sont ainsi les organisations syndicales et patronales qui décident quand elles désirent ou non augmenter

Ainsi, on peut remarque que les pensions de retraite de régimes complémentaires ont souvent droit à une revalorisation en novembre. Et cette année ne parait pas faire exception puisqu’une augmentation reste attendue pour la même date. Ainsi, il faut encore attendre pour savoir exactement quel montant sera versé.