Cyril Hanouna : trahi par un chroniqueur de TPMP, il prend une décision radicale, c’est violent

Il ne faut pas se moquer de Cyril Hanouna. Le patron de Touche pas à mon poste sait exactement comment trouver les bonnes sanctions.

Source : Capture C8

Dans Touche pas à mon poste, il n’y a qu’un seul patron, Cyril Hanouna. Il faut passer par lui pour s’absenter, partir en vacances, participer à d’autres émissions. Jean-Pascal Lacoste fait partie des chroniqueurs qui respectent cela. Il a fait savoir à Cyril Hanouna que TF1 le voulait pour Danse avec les Stars. Il a été encouragé par son patron. Même si cela ne s’est pas fait, l’animateur de TPMP apprécie ce type de comportement. Alors quand Matthieu Delormeau s’absente sans raison, il voit rouge… et n’hésite pas à le punir lourdement.

Gilles Verdez balance sur Matthieu Delormeau

Matthieu Delormeau s’est absenté pendant deux jours. Et forcément, puisqu’il est un chroniqueur qui prend de la place dans l’émission, son absence se remarque. Est-il malade ? A-t-il décidé de réduire son nombre de jours travaillé dans l’émission ? Pas vraiment. Gilles Verdez, le chroniqueur de l’émission avec lequel Matthieu Delormeau est en pleine guerre froide, a décidé de balancer la vérité. Selon lui, pendant que ses collègues travaillent, Matthieu Delormeau se la coulerait douce… en Grèce.

Il faut dire que le chroniqueur adore la Grèce et parle régulièrement de ses voyages là-bas. Et cette information est également revenue aux oreilles de Cyril Hanouna… qui voit rouge. « Gilles, sachez-le, j’avais l’info. Des sanctions vont, bien entendu, tomber. Il nous a dit qu’il travaillait, je l’ai cramé. Je sais très bien qu’il est sur les îles grecques. Je le savais« .

On sent que l’animateur réfléchit déjà à une sanction exemplaire. Et on n’aura pas eu besoin d’attendre longtemps avant de la découvrir puisque Matthieu Delormeau a fait son retour dans l’émission. Évidemment, impossible pour Cyril Hanouna d’effacer l’ardoise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna)

Cyril Hanouna punit Matthieu Delormeau en direct

De retour dans l’émission, Matthieu Delormeau se doutait bien qu’il devrait assumer ses actes. Oui, il était bien en Grèce, à profiter de repos qu’il considère sans doute être bien mérités. Mais cela ne passe pas pour Cyril Hanouna. ​​« Je n’ai pas l’habitude de jeter en pâture le nom de quelqu’un qui m’a fait du mal. Mais c’est Matthieu Delormeau (…) Vous trouvez ça normal d’être en Grèce pendant que vos petits camarades sont en train de travailler et de se tuer pour faire des records d’audience ? », avait-il déclaré en apprenant la nouvelle.

Pour marquer le coup, Cyril Hanouna décide de punir Matthieu Delormeau en faisant de lui l’esclave de Gilles Verdez pendant 48 heures. « Tu devras aller le chercher, en limousine. S’il a la soif, tu lui donnes à boire ! S’il a faim, tu lui donnes à manger ! Tu iras également lui acheter un petit cadeau ! ».

Évidemment, Matthieu Delormeau refuse. Il dit que des grosses journées l’attendent. Mais Cyril Hanouna insiste. Le chroniqueur n’a pas le choix puisque des caméras de C8 vont le suivre pendant ces 48 heures. Les fans de l’émission savent très bien pourquoi Cyril Hanouna a choisi Gilles Verdez. Tout simplement car les deux hommes ne se parlent plus depuis des mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthieu Delormeau (@mdelormeau)

L’origine de la dispute avec Gilles Verdez

Pour comprendre l’origine de la dispute, il faut revenir quelques mois en arrière. Chaque année, le monde entier célèbre la journée de lutte contre l’homophobie. Le milieu du football joue le jeu avec des maillots floqués, pour l’occasion, avec le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT. Le but est d’apporter un soutien, de rendre visible cette cause grâce au sport le plus populaire du monde. Mais pour la deuxième année consécutive, le joueur Idrissa Gueye, qui évolue au PSG, refuse de jouer. De quoi ulcérer sur le plateau Matthieu Delormeau qui, du fait de son orientation sexuelle, se sent d’autant plus concerné.

Pour lui, c’est de l’homophobie pure et dure. Tout simplement car on demande simplement aux joueurs de soutenir une partie de la population qui peut encore aujourd’hui mourir pour aimer le même sexe. Gilles Verdez n’est pas d’accord et évoque des problématiques d’ordre religieuses et familiales. Ses arguments, Matthieu Delormeau ne les entend pas. Il ne comprend pas comment son collègue peut soutenir le joueur. 

En direct, le ton monte. Matthieu Delormeau crie haut et fort que son collègue est homophobe et n’hésite pas à l’insulter. Il est si énervé et secoué par la séquence qu’il ne revient pas pendant plusieurs jours. Il n’anime pas non plus le week-end suivant son émission, TPMP People.