Augmentation des salaires 2022 : voici la hausse prévue pour « 9 salariés sur 10 »

Avec l'inflation qui frappe le pays, les salaires ont augmenté… mais la hausse est-elle aussi importante que celle de l'inflation ?

Source : iStock

Ce n’est pas une surprise, tout le monde le sait, l’inflation frappe le pays depuis janvier 2022. Par conséquent, les prix augmentent sans cesse depuis plusieurs mois, de quoi mettre des millions de Français dans une situation au mieux compliquée, au pire catastrophique. Tout simplement car l’évolution des salaires n’est malheureusement pas aussi impressionnantes. Le pouvoir d’achat des Français ne cesse d’être réduit, et c’est pour cette raison que les appels à la grève nationale se multiplient. Mais les salaires ont-ils augmenté depuis le début de la crise ? Et si oui, ont-ils augmenté à hauteur de l’inflation ?

Une hausse des salaires qui concerne une majorité de Français

Sur le plateau du 19/20 mardi 27 septembre 2022, le journaliste Viktor Frédéric a décidé de faire le point sur un sujet important : les salaires des Français. La grande question est la suivante : ont-ils augmenté cette année ? Cela semblerait logique puisque l’inflation frappe le pays avec force depuis le début de l’année. On apprend ainsi que les salaires ont augmenté en 2022 de 2.5% en moyenne. Une belle nouvelle, mais qu’il faut mettre en perspective. Il y a en effet un problème de taille : « l’inflation s’envole deux fois plus vite« . Ainsi, les salaires ont beau augmenter, le pouvoir d’achat continue de baisser.

Le 29 septembre, des manifestations ont eu lieu partout en France pour cette raison. Il est difficilement supportable pour les Français de voir leur salaire perdre en valeur quand les patrons des grandes boîtes versent des dividendes indécents aux actionnaires. Il est difficile de voir les ministres se couvrir quand les températures baissent pour parler de sobriété énergétique comme dans un épisode des Guignols. 

Un point positif en revanche, une grande majorité de Français sont concernés par la hausse des salaires. C’est en tout cas ce qu’annonce le résultat d’une étude basée sur 300 entreprises représentatives.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RH&Vous🎙📷 (@rhvous)

Quels sont les secteurs où les salaires augmentent le plus ?

Dans cette étude, nous découvrons que « neuf salariés sur dix bénéficieront d’une augmentation de salaire cette année, contre seulement cinq sur dix en 2021« . Et certains secteurs sont plus favorisés que d’autres. Le journaliste cite en effet « “les employés de la recherche et développement, comme les techniciens de recherche ou les ingénieurs”, comme les travailleurs qui ont le plus de chance de voir leur salaire augmenter le plus. En effet, ces profils profitent d’une hausse moyenne de 11.2%. Au-dessus de l’inflation donc.

Pour le secteur juridique, on note une hausse de 10.5%. Eric Dupont-Moretti a récemment annoncé la hausse de 1000 euros bruts par mois pour les magistrats, notamment. Enfin, le domaine de la communication propose des hausses supérieures à l’inflation puisqu’elles sont de l’ordre de 6.6%%.

L’occasion pour le journaliste de faire un constat. “Augmenter les salaires semble beaucoup plus facile pour les grands groupes que pour les petites et moyennes entreprises [PME]”. Du côté des PME, Viktor Frédéric nous indique que ce sont les primes qui sont privilégiées. Elles qui sont un “moyen ponctuel d’aider les salariés sans trop s’engager sur l’avenir”.

L’inflation en France

L’inflation a pour conséquence une hausse des prix pour tout le monde. Aucune différence n’est faite entre les riches et les pauvres, toute la population est concernée. Mais les seconds sont logiquement plus touchés par l’inflation.

Elle a plus d’impact sur eux que sur les plus riches, qui peuvent s’en sortir. Au premier trimestre, alors que les médias parlaient énormément de l’inflation, deux familles sur trois s’étaient préparées à perdre en pouvoir d’achat dans les mois à venir. Les familles les plus touchées sont les familles monoparentales. C’est logique puisqu’elles n’ont qu’un seul salaire. 78% d’entre elles ont indiqué avoir constaté une baisse drastique de leur niveau de vie. Ce constat est également fait par les ouvriers. Trois sur quatre, plus précisément.

Les économistes le disent depuis le début de la crise, les prix vont continuer d’augmenter. Le pic de l’inflation devrait être atteint en 2023. Et si par rapport à ses voisins européens la France fait figure de bon élève (l’inflation y est plus basse), la réalité est tout autre. Puisque les prix étaient avant l’inflation supérieure, c’est en France que les salaires ont le plus perdue en valeur.