Retraite : ces astuces imparables pour compenser la terrible baisse de revenus

La retraite est un moment important dans la vie d’un travailleur. Mais souvent, les jeunes retraités voient leur niveau de vie baisser.

Source : IStock

La retraite est un passage très important dans la vie d’un travailleur. Aussi redouté qu’attendu, cela devient un nouveau chapitre de la vie. Entre choisir de déménager, comment occuper sa retraite, se rapprocher de sa famille ou partir réaliser de vieux rêves. Tout cela demande beaucoup de préparation. Et malgré tout le temps accordé à arranger ce moment, souvent, le niveau de vie est revue à la baisse. En effet, les revenus baisent par rapport à la vie active. Mais cela peut devenir complexe surtout à une époque comme la nôtre où la vie devient chère. Ainsi, des retraités ont partagé leurs astuces pour pallier manque de moyens. On vous explique tout ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Comopolis (@comopolis)

Un contexte difficile

Depuis cette année, beaucoup de choses ont changé, plutôt le prix de la vie. Que ce soit le milieu de l’alimentation qui a subi une hausse de 7,7% pour le mois d’aout sur un an, ou le prix des carburants qui parait avoir doublé à un moment. Tout devient bien plus chers, et les personnes à la retraite n’ont pas toujours les moyens.

Ainsi, chaque année, au mois de janvier, les pensions de retraite sont recalculés. De cette façon, elles restent indexées sur le coût de la vie. Mais cette année étant très spéciale, assez traitement, l’État a permis une revalorisation en juillet. Bien que pourtant la revalorisation de 4% semble avoir été décidé en juillet, les pensionnaires n’ont vu cette aide qu’arriver en septembre. 

La revalorisation de la retraite 

Il se trouve que la Cnav, chargé de verser les pensions, a déploré un manque de temps dû à des discussions trop longues concernant la revalorisation. Ainsi, comme les pensions restent versées avec un mois de décalage, c’est seulement en septembre que les pensionnaires ont pu voir les 4% de plus arriver sur leurs comptes. Pour en bénéficier, aucune démarche à faire. 

Ainsi, ces 4% ont pu être reçus pour les pensions de retraite du régime de base. En effet, le gouvernement n’a pas la main mise sur les pensions complémentaires. Mais d’après des sources, les pensions complémentaires pourront, elles aussi, voir une revalorisation arriver. Mais il faudra pour cela patienter jusqu’au mois de novembre. Pour ce qui est du pourcentage de revalorisation, cela ne semble pas encore sûr. Mais cela devrait normalement rester de minimum 5,1%. 

Les astuces pour la retraite

Mettre de côté durant l’activité

Cela parait une astuce assez basique, et parfois difficile à tenir. Mais les revenus entre la période d’activité et la période à la retraite changent beaucoup. En effet, c’est une sacrée chute, comprise entre 25% et 50% de moins. Ainsi, si durant la période active, vous pouviez mettre de côté, il y a fort à parier qu’à la retraite non, ou beaucoup moins. Ainsi, si vous aviez mis de côté durant votre activité pour justement cette période de votre vie, cela peut empêcher bien des soucis. Mais même en gagnant moins, il reste possible de faire des économies avec de petits gestes plutôt simple. 

Ainsi, mettre de côté pendant la période de travail paraît une base. Il reste possible de le faire soi-même, mais il y a aussi des comptes d’épargnes. On trouve le plan d’épargne retraite populaire ou le plan d’épargne de base. Néanmoins, s’ils représentent des avantages, ils ont aussi leur lot d’inconvénients. Vous pouvez aussi trouver l’assurance vie, qui reste un moyen de laisser de l’argent de côté tout en le faisant fructifier. 

Le leasing

Jacqueline est une femme qui désormais est à la retraite. Mais, elle avait anticipé ce moment. En effet, quelques années avant de franchir ce cap, elle a changé sa façon de consommer. Dans ce cas-là, elle a décidé de ne plus acheter de voiture neuve. Comme elle ne serait plus en activité, elle savait parfaitement qu’elle allait bien moins rouler que d’habitude. Ainsi, elle a opté pour du leasing et un contrat de trois ans. Elle explique alors que “J’ai un nombre de kilomètres défini dans mon contrat et le garage s’occupe de tout, de l’entretien au contrôle technique”. 

L’avantage du leasing reste que même si elle ne semble pas propriétaire de cette voiture. Elle pourra changer de modèle dès que son contrat aura pris fin. Elle explique alors que “Je peux repartir avec le même modèle, neuf, mais je peux aussi changer de gamme, pour une voiture plus petite si j’estime que ça me suffira à l’avenir”. C’est donc un bon moyen pour les personnes à la retraite d’économiser de l’argent et d’adapter les véhicules en fonction des besoins. 

En revanche, elle paye chaque mois sa voiture comme une location. Mais après une bonne réflexion, elle estime qu’elle reste pleinement gagnante de fonctionner ainsi durant sa retraite. Ainsi, Jacqueline explique à nos confrères de Planet “Si d’ici à trois ans, je ne peux plus conduire, je n’aurais pas acheté une voiture 15 000 ou 20 000 euros pour rien”. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Comopolis (@comopolis)

L’immobilier pour l’épargne

Une façon de combler le manque de revenu à la retraite survient encore avec Jacqueline. En effet, huit ans avant de partir enfin franchir ce cap, elle perd son père et devient alors, comme elle reste fille unique, l’héritière de tous ses biens. Ainsi, elle a pu avoir droit à la moitié d’un appartement parisien. Elle a ainsi fait le choix assez rapidement de vendre ce bien. Et avec l’argent de la vente, elle a décidé de placer cet argent en achetant un plus petit appartement, toujours dans la région parisienne. 

Ainsi, cela lui permet d’avoir des revenus supplémentaires durant sa retraite. Elle explique que “Un investissement pour l’avenir, car je m’imaginais bien me rapprocher de Paris et ne plus avoir de loyer à payer”. Mais peu de temps après, elle fait le choix de vendre ce bien. Ce qui semble s’avérer une très bonne affaire. Puisque ce dernier a été vendu 20 000 euros de plus que le prix d’achat. Ainsi, elle a pu placer cette somme sur ses épargnes. Cette somme lui permet de compléter ses revenus et faire plaisir à ses proches comme elle l’explique à Planet. 

Adapter son mode de vie à la retraite

La retraite reste un très gros cap. Et François, un homme qui a passé ce cap. Savait qu’il aurait bien moins de revenus en quittant la vie active. Il a donc pris soin d’anticiper cela. Avant de quitter sa vie de travailleurs, il a pris le soin de faire attention à dépenser moins. Cela passe par des dépenses qu’il juge lui-même comme futiles. Ainsi, il a pu mettre de côté entre 200 et 300 euros par mois. 

Ainsi, il a aussi commencé à changer de façon de consommer. Il savait qu’avec moins de revenus, il ne pourrait plus choisir d’acheter que des marques. Il explique à Planet que “La baisse de revenu m’angoissait, mais j’avais aussi peur de ne pas pouvoir assumer les premiers mois, d’être dans le rouge à chaque fois”. Et ajoute aussi “En réduisant un peu mes dépenses chaque mois avant la retraite, je me suis habitué doucement à cette nouvelle vie”. Et cela reste le conseil qu’il donne à tous les prochains retraités.