À 77 ans, cette retraitée ne touche que 883€ par mois : ses astuces pour survivre au quotidien

Chaque mois, cette retraitée doit trouver de nombreuses astuces pour réussir à vivre avec sa pauvre pension de retraite.

Source : IStock

Depuis le début de l’année, les temps changent. Et cela ne semble pas être que pour le mieux. En effet, le coût de la vie devient de plus en plus chère alors que les revenus, eux, ne paraissent pas augmenter proportionnellement. Heureusement, le gouvernement a mis en place de nombreuses revalorisations. Grâce auxquelles les retraités peuvent voir leurs revenus augmenter. Mais cela ne suffit pas toujours. C’est notamment le cas de cette retraitée qui doit redoubler d’inventivité afin de pouvoir vivre correctement avec ses 883 euros mensuels. On vous explique tout ici. 

Un contexte inflationniste

Il paraît bien difficile de ne pas remarquer que depuis le début de l’année, les choses ont bien changé. En effet, après deux ans de pandémie mondiale, c’est au tour de l’économie d’en prendre un coup. Pourtant, avec les confinements, l’économie de la France avait déjà beaucoup souffert. Mais cette fois-ci, le temps où le litre de carburant dépassait à peine les un euros parait bien lointain. Et cette situation peut être très complexe, comme cela devient le cas pour cette retraitée.

En effet, les pensions de retraite restent cependant revalorisées chaque début d’année. Une façon pour le gouvernement de s’assurer que les séniors puissent vivre en restant avec des revenus indexés sur le cout de l’inflation. Mais cette année restant particulièrement, et malheureusement, exceptionnelle, le gouvernement a dû prendre de nouvelles mesures. C’est d’ailleurs pour cela qu’au mois de juillet les retraites ont été revalorisées de 4% qui s’ajoutent au 1,1% du mois de janvier. Mais malgré cela, la situation reste difficile pour de nombreuses personnes. 

Une retraitée inventive

Si tout le monde parait se serrer la ceinture, c’est aussi le cas de cette retraitée. Elle se nomme Bernadette, à 77 ans et doit vivre chaque mois avec 883 euros. C’est auprès de France Inter dans un podcast nommé Des vies françaises que Bernadette a pu prendre la parole pour expliquer comment elle arrive à vivre avec une si petite somme chaque mois

La retraitée vit en HLM, au rez-de-chaussée, et pourtant, elle paraît très reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de la tête. La pauvre femme parait avoir bien du mal à payer chaque mois des factures qui représentent une grosse partie de ses revenus. Et pour réussir à payer ce qu’elle doit, elle en vient même à sauter des repas. Ainsi, Bernadette vit à Reims, lieu où elle a toujours résidé et où elle a commencé à travailler dès l’âge de 14 ans

Mais cette retraitée a eu une vie mouvementée puisqu’elle a donné naissance à 11 enfants. Ainsi, elle a toujours dû se battre pour arriver à vivre avec peu de revenus et cependant nourrir tout le monde. Jusqu’en 2018, elle n’avait que 642 euros pour vivre. Mais depuis cela, elle a pu recevoir désormais 883 euros mensuels. Ce qui représente le minimum vieillesse. 

De nombreuses stratégies

Ainsi, la retraitée témoigne sur sa façon de vivre. Elle explique que “Je paye 270 euros de loyer, 204 euros d’électricité-gaz. J’ai ma mutuelle, mon assurance logement, mon assurance décès. Après avoir déduit tout cela, je vous assure qu’il ne reste plus grand-chose pour vivre”. Ainsi, Bernadette ne garde que 15 euros par jour pour manger. Elle se voit donc dans l’obligation de redoubler de stratégies pour parvenir à manger correctement et continuer de vivre. Que ce soit dans les magasins, les prix bas, car les dates arrivent à terme, brocantes, etc.

Ainsi, avec l’hiver qui approche et les prix de l’électricité, les temps risquent de devenir encore plus complexe pour cette retraitée et tous ceux dans le même cas. Bernadette se dit prête pour l’hiver et compte simplement bien se vêtir avec de nombreux pulls.