Laura Smet balance toute la vérité sur son enfance avec Nathalie Baye et Johnny Hallyday

Laura Smet s'est confiée sur son enfance à l'occasion de la promotion de la pièce de théâtre Le Principe d'incertitude.

Source : Getty Images

Laura Smet est une enfant star. Une enfant habituée dès son plus jeune âge aux feux des projecteurs. Et pour cause. Son père est l’une des plus grandes stars de la chanson Française, et sa mère une actrice admirée et reconnue. Difficile de passer inaperçue dans cette situation. Et alors qu’elle suit les pas de sa mère en montant sur les planches, elle s’est rappelée son enfance. Et à quel point elle était heureuse.

Laura Smet foule les planches au théâtre

Elle a choisi la comédie, comme sa mère, quand son demi-frère David a plutôt opté pour le chant. Laura Smet est plus attirée par les caméras. Actuellement, elle suit les pas de sa mère. Ce n’est pas sur un plateau de cinéma qu’elle se trouve, mais sur les planches d’un théâtre. Le théâtre Montparnasse, à Paris. Elle joue dans la pièce de Simon Stephens, Le Principe d’incertitude. C’est un vrai challenge pour celle qui se qualifie elle-même de « grande flippée« . Mais le soutien de sa famille l’aide à garder la tête froide.

Ma famille me protège. Retrouver mon cocon chaque soir après la pièce, me coucher tôt et profiter des matinées avec mon fils me permettra de tenir le rythme”, disait-elle dans les colonnes de Version Femina, en août 2022. Pour réussir dans son travail, la gestion du stress et des émotions, elle pense aussi à ses parents. D’ailleurs, leur travail l’a toujours inspiré. Sur le plateau de 20 h 30 le dimanche (France 2), elle le dit sans détour. « J’étais très fière« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_)

Laura Smet émue en évoquant ses parents

Elle découvre sur le plateau des images de sa mère au théâtre. Il n’en faut pas plus pour troubler l’actrice, consciente qu’elle suit les pas de Nathalie Baye, qu’elle est sans doute attendue au tournant.  “Ça me touche beaucoup. […] J’avais 10 ans quand elle jouait Les Fausses Confidences. […] J’avais l’impression d’être dans un paradis : il y avait des robes de princesse partout, les gens étaient beaux et j’entendais ma mère très heureuse. Elle rentrait à la maison, elle était heureuse”. Sans doute puise-t-elle dans ses souvenirs merveilleux pour capturer des émotions sur scène et les offrir au public qui ne demande que ça.

Des souvenirs, elle en a évidemment avec son père. Loin semble le temps du décès de Johnny Hallyday et des histoires de famille qui ont suivi. “Mon père c’était mon idole, l’amour de ma vie. Alors, quand il a dédicacé une chanson pour moi, j’étais particulièrement fière”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_)

Nathalie Baye très inquiète pendant la grossesse

Quand Nathalie Baye tombe enceinte, elle sort avec une superstar Française. Elle est elle-même connue, également en dehors des frontières françaises. Et forcément, cela la trouble, l’inquiète. Comment élever un enfant dans ses conditions ? Comment gérer la pression ? À en croire Laura Smet, elle a bien géré la notoriété de ses parents quand elle était jeune. À vrai dire, et on le remarque quand elle parle de sa mère, elle évoque le bonheur de sa mère, et pas sa notoriété.

Pour autant, Nathalie Baye était inquiète. Nous tenons cela de la principale concernée, qui s’est confiée à ce sujet dans le Journal du dimanche, le 14 août dernier.  “Johnny Hallyday était habitué à tout ce bruit et à tout ce monde autour de lui. Quand on a habité la maison en dehors de Paris, la période où j’étais enceinte était particulièrement dure.” Elle angoisse durant sa grossesse, mais aussi une fois que l’accouchement est passé. À la maternité, elle craint que des photographes parviennent à prendre en photo sa fille.

J’avais peur qu’on me vole mon bébé, vous imaginez ! […] J’étais effrayée”, disait-elle à Vanity Fair lorsqu’elle se remémore la naissance de sa fille. Des souvenirs qui sont habituellement beaux et purs. Mais ceux de Nathalie Baye sont ternis par la peur, la crainte de voir son enfant être broyé par le système, effrayé par tant de notoriété. Elle a de quoi être fière aujourd’hui en découvrant sa fille, qui s’épanouit dans sa vie personnelle et professionnelle.