Voici la technique pour savoir si un radar flashe dans les deux sens

De nos jours, il existe de nombreux types de radars. Dans cet article, nous allons nous pencher sur ceux qui surveillent dans les deux sens.

Source : Capture Facebook

Ils sont partout dans les villes, dans les campagnes ainsi que sur nos autoroutes. Leurs nombres sont importants, mais il y en a aussi de toutes sortes. On connaît déjà le principe des radars fixes surveillant dans un sens de la route. Les radars mobiles dissimulés dans des véhicules.

Cela sans oublier ceux qui sont portés par les forces de l’ordre au bord de nos routes. Cependant, il faut désormais compter sur ceux qui surveillent dans les deux sens de la voie. Dans cet article, nous tenterons de vous les décrire quels types de dispositifs sont capables de cet exploit.

De quel radar s’agit-il ?

Cela fait déjà quelques années que ce type de radars existe. En effet, les radars capables de surveiller les usagers circulant dans les deux sens ont été mis en service pour la première fois en 2015. Lors de ce premier déploiement, l’État a disposé 114 cabines sur le territoire.

De quel radar s’agit-il
Source : iStock

Il s’agissait alors de Mesta 210C ou des Pariflex Falco placés à l’intérieur des cabines de nouvelle génération. De nos jours, d’autres marques ont rejoint le parc. Ce type de radar est assez récent. En effet, les machines de première génération n’étaient capables que de flasher un véhicule à la fois.

En plus de cela, les fabricants les ont conçus pour opérer que dans un seul sens. Dans un souci d’efficacité, les radars de nouvelles générations possèdent la faculté de surveiller les véhicules roulant dans les deux sens.

Il s’agit donc d’une affaire de génération. Malheureusement pour vous, nul n’est censé vous signaler le remplacement d’un vieux modèle par une tourelle de dernière génération. Il se peut tout de même qu’un panneau en amont de la zone vous annonce la présence d’un radar.

Comment fonctionnent ces dispositifs ?

Les radars fixes double sens surveillent ce qui se passe sur toute la largeur de la voie. Ils contrôlent la vitesse des usagers circulant dans les deux sens. Ils font en analysant les vitesses de rapprochement et d’éloignement de ces derniers.

Ces radars de nouvelles générations sont même capables de discerner un contrevenant qui se retrouve en train de dépasser un autre véhicule. Ces nouveaux radars sont capables de cibler un véhicule roulant en excès de vitesse même si celui-ci ne se trouve pas seul sur la photo.

Comment fonctionnent ces dispositifs
Source : iStock

Rappelons qu’auparavant, il était impossible de verbaliser un véhicule lorsqu’il apparaît à côté d’un autre sur la photo. Il faut des conditions d’installations particulières pour rendre possible la capacité accrue de ces radars double sens. Ainsi, il est impossible de transformer tous les modèles fixes classiques en des modèles double sens.

Les radars double sens sont-ils signalés ?

Pour ce qui est du signalement, le signalement se fait au même titre que tous les radars fixes. Il y aura un panneau de signalisation en amont de l’emplacement. Et ce, dans les deux sens.

Notons tout de même que lesdits panneaux peuvent très bien se situer à une centaine de mètres comme à des kilomètres du radar. Même si un radar est signalé, il est donc difficile de savoir où il se trouve exactement. Dans ces cas-là, la seule solution reste d’avoir le pied léger sur l’accélérateur.

Les radars de chantier sont-ils concernés ?

Ce type de dispositif est généralement utilisé dans des zones de travaux. Physiquement, ces radars autonomes ressemblent à une immense boîte grise ou blanche. Ces appareils se retrouvent habituellement sur des remorques et ils sont capables de surveiller les véhicules évoluant sur les deux voies.

Ludovic Yuang, ingénieur chez un fabricant français de détecteurs, note quelques précisions intéressantes. En effet, il est nécessaire de respecter certaines conditions pour qu’ils puissent flasher dans les deux sens.

« Le radar autonome ne flashe que d’un côté. Il ne peut donc flasher les deux sens de circulation qu’à condition d’être installé sur le bord de la route. Pour que cela fonctionne, il ne faut pas de terre-plein central ou de muret au milieu des voies. Si le radar lui-même est installé sur un terre-plein central, il ne pourra contrôler qu’un sens de circulation », explique-il.