Voici comment obtenir 4 000€ d’aide promis par l’Etat

Le gouvernement a mis en place de nombreuses aides pour booster le pouvoir d’achat des Français avec l’inflation actuelle.

Source : Unsplash

Depuis cette année, les Français ont vu changer radicalement leur quotidien. En effet, de nombreux soucis surviennent après ces deux années de pandémie. Depuis la fin du mois de janvier, certains gros acteurs du commerce international ne peuvent, ou ne veulent plus traiter avec le reste du monde. Cela crée donc de gros manque dans l’équilibre commerciale et cela se traduit par une forte inflation partout dans le monde. Ainsi, pour venir booster le pouvoir d’achat des Français mis à mal, le gouvernement a mis en place de nombreuses aides. On vous explique tout ici. 

L’inflation

Même si le gouvernement cherche à venir en aide aux Français, cela reste bien complexe. Au mois d’aout dernier, l’inflation semblait d’environ 7,7%. Une hausse significative qui devient de plus en plus difficile à gérer pour les Français. Heureusement, en plus du gouvernement, les marques de distribution cherchent, elles aussi, à venir en aide aux consommateurs.

En effet, on trouve de nombreuses grandes marques qui cherchent à mettre en place des promotions, des rabais ou même des offres pour bloquer les prix. Ainsi, on retrouve des aides dans les supermarchés comme 30 produits pour 30 euros. Ou même des grandes surfaces qui bloquent les prix des produits jugés essentiels. parmi ces derniers, on peut donc trouver des produits alimentaires, mais aussi de l’hygiène, de l’entretien, etc. 

Mais toutes ces aides ne suffissent pas à conserver un niveau de vie similaire à celui d’avant inflation. C’est pour quoi le gouvernement a mis en place un projet de loi nommé Pouvoir d’achat. 

L’aide au Pouvoir d’achat

Dans ce projet de loi, on peut trouver des aides, des primes et surtout de nombreuses revalorisations. Et justement, la revalorisation est une chose essentielle pour aider les Français durant cette période très complexe. Il se trouve que les aides qui font le charme de la France comparé à d’autres pays bien moins sociaux, ne sont plus en accord avec le cout de la vie. En effet, certaines aides permettent par exemple de payer les fournitures pour la rentrée scolaire. Mais avec l’inflation, les prix ont changé. Ainsi, l’allocation de rentrée scolaire ne permettait plus de couvrir toutes les dépenses des foyers modestes. 

Alors, dans le projet de loi pouvoir d’achat, on pouvait notamment retrouver la revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire. Elle a semblé mie à hauteur de 4%. Mais cela suffit à faire gagner environ 15 euros dans les cas les plus élevés pour les familles. De quoi amortir un peu le coût de la rentrée scolaire. Aussi, on retrouve des aides comme le minimum vieillesses. Aussi connu sous le nouveau nom d’allocation solidaire aux personnes âgées, ASPA. Ce dernier permet d’assurer un revenu minimal à toutes les personnes à la retraire. C’est une aide très précieuse. 

Les revalorisations

Mais pour que l’allocation solidaire aux personnes pagées reste intéressante, elle doit suivre le cours de l’inflation. Ainsi, chaque année, au mois de janvier, cette dernière se voit revalorisée de façon à toujours suivre le coût de la vie. Mais au vu de la situation exceptionnelle, l’état a choisi de revalorisé cette dernière au mois de juillet. Une aide exceptionnelle qui a permis à beaucoup de retraité de parfois sortir la tête de l’eau. En effet, avec le nouveau solde, cela permet d’avoir un revenu minimal plus élevé. Mais ce n’est pas tout, pour les séniors du régime de base, leur pension a, elle aussi, semblé revalorisée à hauteur de 4%

Ainsi, pour cette année, les retraités qui ont une retraite du régime de base ont pu voir une revalorisation de 1,1% en janvier dernier. Ainsi qu’une revalorisation de 4% en juillet dernier. Une aide très importante pour les retraités. 

Une aide de 4 000 euros

Et un autre secteur bien touché par l’inflation reste le prix des carburants. En effet, il est difficile de ne pas remarquer que les prix de ce dernier n’ont pas explosé. Ainsi, maintenant plus que jamais, le gouvernement encourage les Français à passer à l’électrique, la marche et même les vélos. Et pour cela, le gouvernement met la main à la poche en accordant des aides. 

Car si l’inflation reste préoccupante, al situation de la planète aussi. En effet, le mois de juillet a paru l’un des plus secs depuis déjà bien des années. Et de nombreuses tragiques conséquences ont suivi comme les nombreux incendies. Alors l’État souhaite accorder des aides pour décider les Français à se mettre au vélo pour moins consommer

Avec les aides pour les vélos, le gouvernement souhaite que les Français baissent leurs émissions de CO2. D’ailleurs, il y a de cela quelques semaines, il a semblé annoncer que l’aide pour passer aux vélos électriques restait doublé. Ainsi, en troquant votre vieille voiture pour un vélo électrique, vous pouvez avoir jusqu’à 4 000 euros d’aide. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cycling Rouen (@cyclingrouen)

La prime double 

En effet, depuis peu, l’aide pour l’achat d’un vélo peut atteindre les 4 000 euros si vous décidez de jeter votre vieille voiture. Une jolie somme pour encourager les Français à passer aux vélos électriques sans trop dépenser. En revanche, il y a des conditions à remplir afin de pouvoir toucher cette prime. 

Cette aide se destine aux foyers les plus modestes ou en situation de handicap. Ainsi, vous pouvez toucher 40% du coût d’acquisition avec un plafond de 3 000 euros. Mais si vous vivez ou travaillez dans une zone urbaine à faibles émissions ZFE, il reste possible de toucher 1 000 euros supplémentaires. Ainsi, la somme totale de l’aide passe donc aux fameux 4 000 euros. 

Mais si vous avez des revenus plus élevés, il reste possible de tout de même avoir droit à cette aide. Là aussi, vous pourrez toucher 40% du cout, mais avec un plafond de 1 500 euros. Auquel s’ajoutent les mêmes 1 000 euros en cas de résidence ou de travail dans une ZFE. Ainsi, cela peut faire 2 500 euros si vous jetez votre vieille voiture qui pollue

Mais votre véhicule doit aussi avoir quelques critères à remplir pour vous faire bénéficier de cette aide. En effet, il doit avoir semblé immatriculé avant janvier 2006. Vous devez en être le propriétaire depuis au moins un an, et ce, sans être gagé

D’autres conditions !

Le vélo que vous souhaitez acquérir doit lui aussi avoir quelques conditions pour que vous touchiez cette aide. En effet, il doit être électrique, neuf ou d’occasion. Il doit également avoir un identifiant unique sur le cadre et ne pas posséder de batterie au plomb