Arnaque : attention à cette escroquerie téléphonique, elle peut vous coûter très cher

De nos jours, les escrocs redoublent d’inventivité. Dernièrement, c’est une arnaque téléphonique qui fait la une des médias.

Source : Istock

Attention à ne pas tomber dans le piège de cette arnaque téléphonique. Des escrocs se font passer pour des employés de la préfecture pour soutirer de l’argent aux gens. On en dit davantage.

Usurpation d’identité

Le 23 septembre 2022, la préfecture du Var a alerté les habitants de la région à propos d’une arnaque téléphonique. Pour piéger sa victime, les escrocs se font passer pour des employés de la préfecture.

Ils proposent à qui veut les entendre une accélération de procédure d’obtention de titre. Bien évidemment, ce pseudo-service est loin d’être gratuit. L’escroc demande un versement bancaire en échange.

Il s’agit bien sûr d’une arnaque, comme l’a précisé la préfecture du Var. Cette dernière affirme que « les services de la préfecture ne demandent aucun versement d’argent afin d’obtenir un traitement prioritaire de leurs dossiers ».

Les responsables tentent d’en savoir un peu plus sur le fond de cette nouvelle arnaque. Si vous faites partie des victimes de ces escrocs, nous vous suggérons de vous rendre à la préfecture ainsi qu’à la police.

Cela permettra non seulement de trouver plus de détails concernant cette arnaque téléphonique. Le tout, en espérant mettre la main au plus vite sur ces escrocs.

L’arnaque de la vignette Crit’Air

Depuis quelque temps, la vignette Crit’Air fait aussi l’objet d’arnaque. Rappelons qu’il s’agit de la vignette que l’on colle au pare-brise de la voiture pour afficher sa classe environnementale. Certains sites en profitent donc pour les vendre à vingt fois plus que ceux du gouvernement.

En effet, de nombreux sites vendent ces vignettes Crit’Air jusqu’à 60 euros, alors que normalement, elle ne doit pas dépasser 3,11 euros. Pour attirer les clients chez eux, ils disent que la hausse du prix est pour simplifier les démarches et faire gagner du temps. Il faut donc faire attention pour éviter de tomber dans leur piège.

Il est important de savoir que le site du gouvernement n’envoie jamais de SMS. Le site du gouvernement l’indique d’ailleurs sur leur page d’accueil. Ainsi, si vous recevez un message vous demandant d’aller vers un quelconque site, soyez-en sûr qu’il s’agit d’une escroquerie.

Vous pouvez également vérifier l’URL du lien envoyé dans le message pour être sûr qu’il s’agit réellement d’une arnaque. Notons que l’URL du site gouvernemental est le suivant : « certificat-air.gouv.fr ».

Le plus souvent, les escrocs demandent également à « commander » la vignette de leur victime. Cela leur permettra de soutirer les informations bancaires de la personne arnaquée et ainsi d’avoir accès à son compte.

Si jamais, on vous a déjà fait ce coup-là, il faut porter plainte sans plus attendre. Contactez aussi votre établissement bancaire afin de faire une opposition sur la carte et de bloquer le compte rapidement.

Une arnaque liée à la mort de la Reine

À part l’arnaque téléphonique et l’arnaque de la vignette Crit’Air, des escrocs profitent également de la disparition de la reine Elizabeth. Pour ce faire, ils envoient un mail à leur victime en se faisant passer pour Microsoft.

À travers le mail, ils invitent les gens à déposer un message sur un site dédié uniquement à la grand-mère du prince Harry. Toutefois, pour accéder à ce site, il faudra entrer ses identifiants Microsoft.

C’est donc de cette façon que les escrocs obtiennent l’adresse mail, le mot de passe ainsi que des informations personnelles de l’utilisateur, qui peuvent être revendues. Par prévention, le Centre national de la cybersécurité britannique a donc lancé un message sur son site.

Dans celui-ci, il demande aux Anglais d’être « attentifs aux e-mails, SMS et autres communications concernant le décès de Sa Majesté la Reine et des dispositifs sur ses funérailles ». Rappelons que la reine Elizabeth a rendu son dernier souffle le 8 septembre 2022.

Elle est décédée après 70 ans de règne. Sa mort a bien évidemment bouleversé le monde entier et de nombreuses personnes ont tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux. Certaines personnes ont aussi souhaité se rendre directement à Londres à l’occasion des funérailles de la grand-mère du prince Harry.

En France, par exemple, il y a eu une hausse de demandes de réservation de billets pour Londres, que ce soit en bus, en train ou autres. La preuve que la reine comptait pour beaucoup de gens, et pas seulement pour les Anglais.