Amandine Pellissard (Familles nombreuses) veut inspirer les « grands étoilés » avec sa technique

Dans Familles Nombreuses, la mère de famille Amandine Pellissard a fait rire les téléspectateurs en trouvant une astuce pour couvrir les cheveux de sa famille.

Source : Capture M6

La grande famille Pellissard se retrouve souvent en famille pour faire des activités fun. En effet, que ce soit les vacances à St Tropez ou encore une après-midi pâtisserie, la grande famille ne s’ennuie jamais. Pour l’épisode de Familles Nombreuses du 21 septembre, les Pellissard se sont réunis pour une activité pâtisserie. Un moment convivial, mais toujours sérieux puisque Alexandre, le papa, est un fils de boulanger. Pour ce faire, Amandine Pellissard a dû trouver une astuce simple, rapide et efficace pour couvrir les cheveux de ses enfants. Une astuce qui a amusé les nombreux téléspectateurs. On vous dit tout ! 

Une galette traditionnelle pour la famille Pellissard

Lors de l’émission phare de TF1, Familles nombreuses : la vie en XXL, les Pellissard ont entrepris un atelier un peu spécial. En effet, le 21 septembre, la grande famille dirigée par Alexandre et Amandine Pellissard, l’heure se faisait pour créer des galettes des Rois faits maison. Chez les Pellissard, des activités ont lieu à tout moment. Il n’y a jamais un moment calme dans la maison. Après la technique de Florie Galli pour éviter les disputes entre ses enfants à cause des fèves, Amandine Pellissard a trouvé mieux. 

En effet, lors de l’atelier pâtisserie, elle a révélé son astuce maison pour l’hygiène dans la cuisine. Cette astuce a bien fait rire les internautes et téléspectateurs. On vous explique. Accompagnée de son époux Alexandre, fils de boulanger, Amandine Pellissard a souhaité préparer, à l’aide de ses enfants, des galettes des Rois. Un atelier pâtisserie qui a commencé avec une astuce. Une astuce qui a fait rire tout le monde grâce à son originalité.  Plusieurs membres de la famille Pellissard ont donc fait de véritables galettes traditionnelles, mais sans frangipane ! 

L’astuce d’Amandine Pellissard

AVant tout, et surtout avant de débuter l’atelier pâtisserie mis en place par la mère de famille, elle a souhaité infliger une astuce maison à sa famille. En effet, dans la joie et la bonne humeur, la mère de famille a voulu implanter quelques astuces pour conserver une hygiène irréprochable durant l’atelier galette traditionnelle. Pour retirer les cheveux du visage des différents membres de sa famille, elle a alors eu recours à des toques. En effet, elle semble avoir imposé, à son époux et à leurs bouts de chou, de porter des toques de chef artisanales. Or, ce ne sont pas des toques originales, mais faites à base de couches pour bébé. Une astuce maison qui sort certainement de l’ordinaire.

Toute la famille a donc fini par accepter pour porter des toques. Et ce, afin d’éviter des problèmes d’hygiène lors de l’atelier pâtisserie. « Tu rigoles, là ? T’as craqué, toi », a rétorqué Alexandre. En effet, il semblait très surpris par la technique originale d’Amandine Pellissard. Toutefois, ceci n’a pas ralenti la mère de famille qui a pris un malin plaisir à recouvrir les têtes de sa grande famille. Plus tard, lors d’une interview, Amandine Pellissard a fait une petite remarque sur le ton de l’humour. « Si ça se trouve, dans les cuisines des grands [chefs] étoilés, ils vont reprendre notre idée ! Parce que, franchement, ça déchire ! ». 

Le tissu « s’adapte à toutes les formes de tête »

Amandine Pellissard a ainsi ajouté, très fière de sa trouvaille, des propos pour mettre en avant son astuce. « Ça s’adapte, vu que la taille est élastique, ça s’adapte à toutes les formes de têtes. Ça veut dire que ça enveloppe bien et que les cheveux ne tombent pas ! Tu n’as pas un cheveu qui s’évade ». Léna, l’une des filles d’Amandine Pellissard, âgée de dix ans, ne semblait pas convaincue par la trouvaille de sa mère. En effet, selon elle, l’astuce maison ne constitue pas une trouvaille ingénieuse

« Elle n’est pas contente d’avoir une couche sur la tête parce que c’est pour [les] bébés et elle, elle n’est plus un bébé », a donc précisé sa petite sœur Alina. Une fillette, âgée d’un an de moins qu’elle et qui « adore » l’idée de sa mère. « En fait, ça fait rire, mais elle, elle n’aime pas rire », a conclu la fillette avec amusement.