Chèque énergie : un nouveau bonus pourrait arriver cet hiver

D’ici la fin de l’année, le versement d’un chèque énergie aura lieu. Le gouvernement l’a annoncé pour soutenir les ménages modestes.

Source : Istock

Le gouvernement n’en a pas encore fini avec les aides pour soutenir les plus démunis dans la lutte contre l’inflation. En effet, il a annoncé que d’ici à la fin de l’année, il y aura un versement d’une aide financière exceptionnelle.

Il s’agit d’un chèque énergie exceptionnel et d’une autre aide financière pour les ménages qui se chauffent en fioul. C’est pour répondre à la flambée des prix de l’énergie que le gouvernement veut déployer ces deux nouvelles aides.

Un chèque énergie pour 12 millions de foyers

Le chèque énergie profitera à 12 millions de foyers. La Première ministre a précisé qu’il s’adresse aux « 40 % des ménages les plus modestes ». Cela étant, il est probable que l’exécutif prenne en compte le revenu fiscal du ménage.

Ce qu’il fait d’ailleurs actuellement avec le chèque énergie classique. Cela dit, pour toucher l’aide exceptionnelle, il ne faudra pas que le revenu fiscal du foyer dépasse un certain seuil. Par rapport au montant, il sera compris entre 100 et 200 euros selon le revenu du ménage.

En effet, une mère célibataire rémunérée au SMIC avec 2 enfants à charge touchera 200 euros. Cela correspondra à 100 euros pour un couple avec deux enfants à charge et un revenu mensuel de 3000 euros nets. C’est ce qu’estime le gouvernement en tout cas.

Le montant du chèque énergie dépend des revenus

Vous l’aurez donc compris, le montant du chèque dépend des revenus et de la composition du foyer. En 2021, le montant moyen du chèque est d’environ 200 euros. Au minimum, le montant s’élève à 48 euros alors qu’au maximum, il atteint 277 euros.

Tous les bénéficiaires du chèque énergie ont reçu, en décembre 2021, une majoration exceptionnelle de 100 euros. Pour savoir si vous avez droit au chèque énergie, visitez le site du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Sur ce site, vous pouvez faire une simulation vous permettant de savoir si vous pouvez bénéficier du chèque. L’outil de simulation du gouvernement fonctionne avec votre numéro fiscal.

Le chèque énergie est cumulable avec d’autres aides

Ce chèque exceptionnel est cumulable avec d’autres aides. Ceci dit, un ménage modeste éligible au chèque énergie et qui se chauffe en fioul touchera 2 aides.

Ce même ménage pourra également toucher à une troisième aide au printemps s’il est aussi éligible au chèque énergie classique. Pour aider à payer leurs factures d’énergie, le chèque énergie s’adresse aux ménages aux revenus modestes.

En moyenne, le montant du chèque est de 150 euros et 6 millions de foyers vont en bénéficier. Après une phase d’expérimentation dans 4 départements, cette aide a remplacé le système des tarifs sociaux au 1er janvier 2018. Elle concerne les factures d’électricité, mais aussi celles des gaz, de bois, de fioul et autres.

Une crise énergétique cet hiver

Une crise énergétique devrait avoir lieu cet hiver. C’est pour prévenir cette crise que le gouvernement a annoncé le chèque énergie à la mi-septembre. Par ailleurs, l’exécutif a annoncé la prolongation du bouclier tarifaire pour tous les ménages.

Les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises ainsi que les plus petites communes y sont aussi inclus. Ce bouclier tarifaire va permettre de limiter l’évolution des prix du gaz à +15 % en janvier 2023.

Les prix de l’électricité aussi se verront limiter à +15 % en février 2023. Cela étant, ce bouclier permettra de limiter la hausse de la facture. À noter qu’il est plus allégé que celui mis en œuvre jusqu’à présent.

Pour les foyers se chauffant au gaz, on estime le supplément à 25 euros par mois. Par contre, pour les ménages se chauffant à l’électricité, on a estimé le surcoût à 20 euros par mois.

Conditions d’éligibilité au chèque énergie

L’éligibilité au chèque énergie dépend du niveau de revenus et de la composition du foyer. Pour percevoir l’aide, il y a un plafond de ressources à respecter. Il s’agit du revenu fiscal de référence par unité de consommation (UC) qui figure sur l’avis d’imposition.

C’est de la taille du foyer dont dépend le nombre d’UC. Pour la première personne, on compte 1 unité. 0,5 pour la deuxième et 0,3 unité pour chaque personne en plus. La loi du 7 décembre 2020 laisse les résidents d’un certain nombre d’établissements accéder au chèque énergie pour 2021.

Elle attribue le chèque aux ménages dont le revenu fiscal de référence n’excède pas 10 800 euros pour une personne seule. Pour un couple, 16 200 euros (+ 3 240 euros par personne en plus dans le foyer).

Découvrez son mode d’emploi

L’utilisation du chèque énergie n’est pas du tout compliquée. Quand vous l’aurez reçu, vous pouvez l’envoyer par voie postale. Sinon, vous pouvez le remettre à la personne ou l’entreprise auprès de laquelle vous voulez régler une dépense d’énergie.

Et ce en main propre. Il peut s’agir de votre fournisseur d’énergie. Ou bien l’entreprise chargée de la réalisation des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Il pourrait même s’agir, pour les bénéficiaires résidents dans un logement-foyer, du gestionnaire de ce dernier.

À noter qu’il est possible de demander l’attribution automatique à son fournisseur d’énergie, lors de la réception du chèque. Ainsi, les chèques suivants seront envoyés de manière automatique à son fournisseur. Ce dernier les déduira des factures d’énergie. Et ce sans démarches particulières à accomplir pour le bénéficiaire.

Date de réception du chèque énergie

Vous pouvez aussi utiliser le chèque énergie sur le site dédié du ministère de la Transition écologique. Vous aurez donc besoin de votre numéro de chèque ainsi que des références de votre contrat de fourniture énergétique.

Etvous pouvez aussi les utiliser en ligne via le site dédié. Vous percevez votre chèque énergie selon le département dans lequel vous résidez. Cette année, on a adressé le chèque énergie entre le 30 mars 2022 et le 20 avril 2022.

La période de validité du chèque est d’un an, en théorie. Ainsi, les chèques reçus au printemps 2021 sont utilisables jusqu’au 31 mars 2022. Pour ceux envoyés en décembre 2021, la date de validité court jusqu’au 31 mars 2023.

Que faire en cas de non-réception ?

Si vous n’avez pas reçu votre chèque énergie, vous devez contacter l’organisme responsable de la gestion du dispositif. Vous pouvez aussi contacter le service client au numéro 0805204805.

Ce service client est disponible du lundi au vendredi entre 8 heures et 20 heures. Il y a aussi un formulaire de contact disponible en cas de non-réception du chèque. Il faut préciser que la réception usuelle du chèque énergie a lieu entre 2 et 4 jours après son envoi.