Prime inflation : cette raison pour laquelle vous ne l’avez toujours pas reçue !

Dans le cadre de la loi pouvoir d’achat, l’État offre plusieurs aides. La prime inflation en est une. Qui peut y prétendre ? Nous répondons.

Source : IStock

Cela fait plusieurs mois maintenant que l’inflation ne cesse d’augmenter. Le pouvoir d’achat des Français en souffre terriblement. Avec la hausse des prix du carburant, des produits alimentaires, la plupart des foyers n’arrivent plus à suivre. Heureusement, l’État ne reste pas les bras croisés.

Pour aider les citoyens à faire face à cette inflation, plusieurs aides ont été revalorisées. Ce n’est pas tout, le gouvernement offre aussi plusieurs primes. Parmi elles, il y a la prime inflation. Cela dit, est-ce que tout le monde peut y prétendre ? Quel sera le montant ? Et quand sera-t-elle versée ?

Des dates de paiement différentes ?

La date de paiement de la prime inflation ne sera pas la même pour tous les bénéficiaires. Selon votre situation, elle pourra vous être versée la semaine prochaine ou dans les mois qui suivent. Pourquoi une telle différence ?

La prime vise avant tout à soutenir le pouvoir d’achat des foyers les plus modestes. Par ailleurs, il y a quelques jours, le 15 septembre dernier, plusieurs foyers en avaient déjà reçu cette prime. Vous n’aviez pas encore reçu votre part ? Pas de panique, les semaines à venir, l’allocation atterrira dans votre portefeuille.

Les conditions d’octroi de la prime inflation

Comme mentionnée plus haut, la prime inflation sera versée à des dates différentes. Dans ce cas, citons d’abord les situations qui ouvrent droit à cette aide. Déjà, il convient de préciser que cette aide réservée à quelques familles en situation de précarité. Par conséquent, il faut une situation exceptionnelle pour l’obtenir.

Premièrement, la prime inflation est allouée aux bénéficiaires des minima sociaux :

  • Le revenu de solidarité active (RSA)
  • L’allocation adulte handicapée (AAH)
  • L’allocation spécifique de solidarité (ASS)
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Il n’y a pas qu’eux ; la prime inflation s’adresse aussi :

  • Aux bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL)
  • Aux étudiants boursiers.
  • Aux allocataires de la prime d’activité

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Caf de la Vienne (@caf_86)

Au total, cette année, cette subvention touche en moyenne 10,8 millions de foyers français. Selon les statistiques, 8 millions bénéficiaires pour les minima sociaux et 2,8 millions de la prime d’activité.

Le calendrier de versement de la prime

Voici les dates importantes à retenir sur le calendrier de versement de la prime selon votre situation :

  • 27 septembre 2022 si vous êtes bénéficiaire de l’allocation de solidarité spécifique ou la prime forfaitaire mensuelle
  • Mi-octobre pour les personnes âgées de plus de 65 ans et qui perçoivent l’allocation de solidarité aux personnes âgées
  • Mi-novembre pour les bénéficiaires de la prime d’activité

Bref, si vous remplissez les conditions précitées, à l’une de ces dates, le paiement de votre prime inflation sera effectif. Toutefois, il est possible qu’un délai supplémentaire s’ajoute selon votre banque.

Une enveloppe de plus de 1 milliard d’euros

Dans une déclaration transmise à l’AFP, Bruno Le Maire a souligné que cette prime inflation est :

« Un gage de solidarité et de justice sociale pour les familles et pour celles et ceux qui sont fortement impactés par l’inflation »

Pour vous prouver que l’État fait tout son possible pour protéger la vie sociale de son peuple, cette prime se trouve dans la loi pouvoir d’achat. Qui plus est, son budget est déterminé dans la loi de finances rectificative.

 

Au total, cette dépense présente une somme comprise entre 1 et 1,1 milliard d’euros, selon le ministre de l’Économie. Un milliard d’euros pour 10,8 millions de foyers. Combien cela représente-t-il pour chaque famille ?

Les montants de la prime inflation

Pour tous les ménages qui remplissent les conditions d’éligibilité, à la date correspondante, ils recevront une somme initiale de 100 euros. C’est juste le prix initial, car 50 euros par enfant à charge viennent s’ajouter à cette valeur.

Ces chiffres ne vous rappellent pas la prime de rentrée exceptionnelle ? Vous avez raison, ce sont exactement les mêmes chiffres et le même principe. Cependant, il y a une exception pour ceux qui touchent la prime d’activité.

Sur le site du Service Public, on peut lire :

« Les personnes touchant la prime d’activité sont également éligibles : le montant de leur aide sera de 28 €, auxquels s’ajoutent 14 € par enfant à charge. Ce versement interviendra mi-novembre »

En tout cas, c’est une nouvelle offre qui s’ajoute à la revalorisation de 4 % de la prime d’activité depuis le mois de juillet. Cette prime a pour objet de soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs aux ressources modestes.

Les procédures d’obtention de l’aide

Si vous remplissez toutes les conditions d’obtention, c’est-à-dire que vous êtes bénéficiaire de l’une des allocations précitées, que devez-vous faire pour avoir la prime inflation ?

Rassurez-vous, comme la plupart des allocations de la CAF, cette prime est versée automatiquement. Autrement dit, vous n’avez aucune démarche à faire. Il vous suffit alors d’attendre la date de paiement.

Si vous êtes bénéficiaires des minima sociaux, la Caisse d’allocations familiales versera les 100 euros automatiquement à la date prévue. Pour les demandeurs d’emploi, c’est le Pôle emploi qui se charge du paiement.

Prime inflation : faire une réclamation ?

Que faire si vous n’avez pas touché la prime de rentrée ? Vous remplissez toutes les conditions, la date de paiement dépassée, mais aucune somme ? Dans cette situation, la première chose à faire est de vérifier votre éligibilité.

Si vous êtes éligible, il faut faire une réclamation à l’organisme responsable. Pour ce faire, vous pouvez les contacter pour leur faire part de votre situation. Il est préférable de faire cela par email ou par téléphone.

Vous devez donc vous adresser au conseil client :

  • Pour la CAF, allez dans l’espace « Mon Compte » de l’application ou appelez le 3230 ;
  • Pour le Pôle emploi, en se connectant à leur espace personnel ou en composant le 3949 ;
  • Pour l’Assurance retraite, connectez-vous à votre espace particulier ou en appelant le 3960 ;
  • Pour le CROUS, rendez-vous dans « Assistance » du site Mes Services Étudiants ou contactez votre antenne.

N’oubliez pas non plus de vérifier les coordonnées bancaires dont la CAF, Pôle emploi, la Caisse de retraite ou le CROUS dispose si elles sont à jour.