Marie-Sophie Lacarrau : voici son salaire gargantuesque pour présenter le JT de 13h !

Le salaire de Marie-Sophie Lacarrau est un sujet qui revient souvent. Après une annonce là-dessus, les animateurs de TPMP l'ont révélé.

Source : Capture TF1

Les célébrités de la télévision française font partie des plus mieux payés en France. Cyril Hanouna revient souvent sur ce thème. Il a d’ailleurs consacré un épisode au sujet du salaire des candidats de téléréalité. Selon lui, Jazz et Nabilla gagnaient environ 350 000 euros par mois. Selon lui, les journalistes de télévision touchaient moins qu’eux, mais leur rémunération représente tout de même beaucoup d’argent. Sur TPMP, l’animateur et ses chroniqueurs font une hypothèse sur le salaire de ces derniers. Parmi eux, figurent Marie-Sophie Lacarrau, dont le salaire est estimé après une révélation qu’elle a faite. Explications.

Le montant faramineux du salaire de Marie-Sophie Lacarrau

Sur « Touche pas à mon poste », Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont levé le mystère sur le salaire de la journaliste à succès. Ces derniers s’intéressent, en effet, aux salaires des personnalités de la télévision. Marie-Sophie Lacarrau est donc passée sous leur crible.

Selon eux, le salaire qu’elle perçoit maintenant sur TF1 est le double de ce qu’elle gagnait sur France 2, lorsqu’elle animait le journal de 13 h :

« Marie-Sophie Lacarrau, elle devait, je pense, gagner 12.000 euros sur France 2, elle a dû doubler son salaire à peu près. C’est incroyable quand elle dit qu’elle est beaucoup mieux payée à TF1 qu’à France 2 ».

Ils estiment donc le salaire de Marie-Sophie Lacarrau à 30 000 euros.

Un salaire normal dans le métier

Selon les dires de Marie-Sophie Lacarrau, celle-ci n’aurait même pas eu à négocier ce nombre. Lors d’une interview avec le magazine Elle, l’animatrice avoue qu’elle était juste contente d’intégrer le journal de TF1.

Elle a tout de suite accepté. Elle a pensé aux conditions plus tard, avant d’être agréablement surprise.

« Quand j’ai dit oui à ce challenge inouï, je n’ai même pas pensé au salaire. On m’a dit après combien je gagnerais, j’étais très contente, fin du deal », confie-t-elle.

Son salaire à 5 chiffres est immense. Pourtant, cette somme est correcte, si on la compare aux autres journalistes sur la chaîne.

Jean-Pierre Pernaut, son prédécesseur sur TF1, touchait 50 000 euros par mois. Patrick Poivre d’Arvor gagne 71 500 euros par mois. Cela est moins élevé que la rémunération de Claire Chazal qui perçoit 120 000 euros par mois.

TF1 rémunère ses journalistes à partir de leur notoriété sur la chaîne. Celui qui rapporte plus d’audiences et de vues lors des annonces au cours des primes time gagne plus que ses pairs. TF1 est une chaîne privée. Elle peut se permettre d’avoir des grilles salariales moins strictes qu’une chaîne publique.

Marie-Sophie Lacarrau sur TF1

Après 30 ans de carrière, Jean-Pierre Pernaut a quitté les plateaux du journal de 13 h, le 18 décembre 2020. Celui-ci a voulu se concentrer sur autre chose, après avoir touché plusieurs millions de Français sur la chaîne. Sa bienveillance était légendaire.

Pour remplacer cette grande personnalité de la télévision, TF1 a fait appel à Marie-Sophie Lacarrau. Celle-ci s’est sentie honorée de reprendre cette place.

« C’est un immense honneur et une grande fierté de rejoindre la rédaction de TF1 et de succéder à Jean-Pierre Pernaut ».

Même si Jean-Pierre Pernaut est parti, Marie-Sophie Lacarrau a réuni un grand nombre de téléspectateurs sur la chaîne. Comme le présentateur, cette dernière a réussi à créer un lien spécial avec le public. Lors de sa première présentation du journal de 13 h, elle a rassemblé 6,4 millions de Français. Une ligne éditoriale aussi importante que son prédécesseur.

La passion de Marie-Sophie Lacarrau pour le journalisme

Marie-Sophie Lacarrau est originaire de Villefranche-de-Rouergue. Depuis toute petite, elle regardait le duo de Marie-Laure Augry et Yves Mourousi. Puis elle étudie à Toulouse la littérature des lettres modernes.

Après ses études, elle écrit pour le journal Villefranchois et Midi Libre. Sa carrière de reporter commence en 2000. 6 ans plus tard, elle présente le Midi-Pyrénées et reste à la tête du programme pendant 10 ans.

Elle devient le joker de plusieurs présentatrices de JT, comme Carole Gaessler, Catherine Matausch et Élise Lucet. Agréable et chaleureuse à l’écran, elle conquit vite le cœur du public. Aussi, en 2016, elle présente le journal de 13 h sur France 2. Elle remplace ensuite Jean-Pierre Pernaut sur TF1 pour le journal de 13 h.