Géraldine Maillet et Béatrice Rosen échangent un baiser très langoureux dans TPMP, la température grimpe !

A l'occasion de la journée internationale de la paix, Géraldine Maillet et Béatrice Rosen, les deux chroniqueuses de TPMP, ont enterré la hache de guerre en s'embrassant sur le plateau.

Source : Capture C8

Le mardi 29 mars 2022, sur TPMP, Cyril Hanouna donnait la parole à chacun de ses chroniqueurs pour savoir ce que les uns pensaient des autres. Alors que les échanges restent tout de même polis, Géraldine Maillet crée un froid. En effet, sur le plateau de C8, cette dernière a attaqué Béatrice Rosen de front !

Béatrice Rosen, à l’époque au rang des nouveaux arrivants de l’émission, n’avait pas une position des plus confortables. En effet, la chroniqueuse a subi lors du tour de table de Cyril Hanouna, une remarque très violente de plein fouet, la part de Géraldine Maillet.

Géraldine Maillet et Béatrice Rosen sur le ring

« J’ai beaucoup de mal avec tes idées. Vivement que Valérie Benaïm revienne », ainsi Géraldine Maillet avait commencé son attaque sur le plateau.

Choquée Béatrice avait alors répliqué : « C’est la claque de Will Smith là ».

Devant l’incompréhension de Cyril Hanouna, Géraldine Maillet a continué : « Je l’adore. Elle est très sympathique. Mais je ne partage pas ses idées. Je préfère être avec Valérie ». Ainsi, quelques explications plus tard, devant les moqueries des autres chroniqueurs, elle a conclu : « Quand Gilles (Verdez) est désagréable tout le monde trouve ça super ? Et quand moi, je dis un truc pas sympa, tout le monde siffle ? »

L’affrontement avait continué le lendemain. En effet, le mercredi 30 mars, le trublion de C8 avait demandé à ses chroniqueurs leur avis quant à un casque audio qui purifie le nez. Géraldine Mailletavait tout de suite répondu, agacée : « Je déteste parce que c’est un gadget qui surfe sur la vague Covid…« . L’occasion pour Béatrice Rosen de lui lancer, piquante : « Vous aimez pourtant les trucs covidistes. (…) Quand on parlait des insultes, Géraldine devait bien se sentir. Je n’ai pas tellement aimé ce qu’elle a dit hier« .

Géraldine Maillet, très surprise avait tout de même tenté de s’excuser. « Je ne suis fâchée avec personne. Je suis désolée si je t’ai peinée ou froissée. C’était juste une petite punchline sans aucune méchanceté de ma part« , a-t-elle dit. À Béatrice Rosen de réagir : « C’est comme la claque de Will Smith, après, on revient et on s’excuse ! », a-t-elle lancé, provoquant un éclat de rire général.

La journée internationale de la paix fêtée dignement

Ce mercredi 21 septembre 2022 était un jour placé sous le signe de la paix. En effet, alors que le monde entier célébrait la journée internationale de la paix, Béatrice Rosen a interpelé Géraldine Maillet en direct sur le plateau de TPMP ;

« Géraldine, tu sais que la saison passée, on a eu un gros différend, sur l’histoire des vaccins et toute la politique sanitaire du gouvernement. Tu m’as balancé une belle claque virtuelle un jour où j’étais à cette place » a commencé Béatrice Rosen. Comme à son habitude, Cyril Hanouna s’est alors immiscé :  « Je n’ai pas bien compris » a-t-il lancé.

Béatrice Rosen a alors répliqué, faisant référence à Géraldine Maillet : « Elle n’aimait pas mes opinions, elle m’a traitée de folle. Voire de complotiste et de plein d’autres noms d’oiseau. Et elle m’a dit qu’elle préférait que je m’en aille le plus vite possible et que ce soit son amie (Valérie Bénaïm, ndlr) qui soit à ma place.« .

Et à la Franco-américaine de poursuivre : « Elle a été un petit peu fort, même Matthieu en avait eu le souffle coupé… Elle avait un peu utilisé une position dominante étant donné que j’étais nouvelle dans l’émission. Ensuite on a échangé un baiser dans une piscine. Et je pensais que c’était une démarche pour nous réconcilier sauf que depuis, plus rien ! Elle m’a donné de l’espoir…  »

Fermement décidée à célébrer comme il se doit la journée de la paix, Béatrice Rosen s’est alors adressée à Géraldine Maillet : « Je voulais savoir Géraldine, si tu voulais qu’on fasse réellement la paix… Mais pas une paix de façade mais une paix véritable« .

Le baiser

Ce à quoi Géraldine Maillet a répondu : « Je suis surprise car je pensais que quand on s’était embrassées fougueusement dans cette piscine, la paix était déjà scellée. Donc oui j’adore le débat ; je suis enflammée je suis jusqu’au-boutiste, je suis entière. Mais, encore une fois, je n’ai aucune espèce de rancœur ou d’amertume. Et surtout je ne suis pas du tout rancunière donc comme tu es américaine et que dans la contre-culture il y avait un slogan : ‘Faites l’amour pas la guerre’, alors allons-y !« , a-t-elle lancé, avant de rejoindre Béatrice Rosen au milieu du plateau de TPMP pour acter leur réconciliation par un baiser.