Delphine Wespiser en colère : elle met les choses au clair avec les chroniqueurs de TPMP !

Bien des tensions ont eu lieu dans la bande de chroniqueur de TPMP avec Delphine Wespiser, mais cela ne semble pas prêt de se calmer.

Source : Capture C8

Ce mercredi, une journée de la paix a paru officialiser pour l’émission. Ainsi, Gilles Verdez, l’un des chroniqueurs de l’émission Touche pas à mon poste, a tenté, en vain, de se réconcilier avec Delphine Wespiser. Mais cette dernière parait plutôt rancunière. En effet, l’équipe des chroniqueurs l’a laissé tomber. Et ce après ses propos en faveur de Marine Le Pen. Mais l’ex-Miss France ne parait pas accorder son pardon ainsi. On vous explique tout ici. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Delphine Wespiser en colère

Cyril Hanouna est l’animateur de Touche pas à mon poste. Il est le chef de la bande des chroniqueurs. Ainsi, il reste bien conscient que dans son équipe, il y a beaucoup de tensions. Alors, pour remédier à cela, il a organisé une journée de la paix. Elle a eu lieu ce mercredi ayant pour but de calmer les tensions. Car si les chroniqueurs sont en tensions, cela mène à des disputes gênantes. Et une qui est très en colère, c’est bien Delphine Wespiser

Mais si l’intention de Cyril Hanouna parait bonne, elle n’a pas porté ses fruits sur tout le monde. En effet, on a pu voir de jolis moments de réconciliation. Notamment entre Béatrice, Rosen et Géraldine Maillet. Mais pour ce qui est de Delphine Wespiser, elle ne semble pas prête d’accorder son pardon ainsi. En effet, elle ne supporte pas la trahison qu’elle a vécu et reste très remontée. 

En effet, c’était durant les élections présidentielles que les soucis de Delphine Wespiser ont commencé. Elle avait en effet offert tout son soutien à Marine Le Pen. Mais malheureusement pour elle, l’équipe paraissaient bien contre cela. Et là ainsi totalement lâché. En effet, ses propos avaient énormément choqué et fait polémique. Ainsi, face à la grandeur de la colère de la toile, l’équipe de TPMP a préféré se détacher de la jeune femme. Mais cette mise à l’écart, Delphine Wespiser l’a très mal pris

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Gilles Verdez, un pas vers elle

Et visiblement, en plus de dire des choses délicates, Delphine Wespiser parait aussi être très rancunière. Alors que ce mercredi Gilles Verdez a fait preuve de maturité en faisant un pas vers la jeune femme, elle ne parait pas en faire de même. Il a ainsi tenu à présenter des excuses à l’ex-Miss France. Et a même avoué qu’il aurait dû plus la soutenir.


Gilles Verdez déclare à Delphine Wespiser que “J’ai essayé de vous soutenir et vous m’avez dit un jour ‘Quand tu parlais, ton langage corporel te trahissait, tu n’avais pas l’air de croire en ce que tu disais”. “Eh bien je m’en excuse, je n’ai pas été assez clair, Delphine, vous avez eu le mérite de prendre des positions claires, fortes, j’aurais dû plus être à vos côtés, maintenant, je serai avec vous”. 

Mais Delphine Wespiser ne parait rien entendre. Elle ne parait pas prête à donner son pardon. Elle déclare “Cette période, j’ai essayé de l’oublier, j’ai plus ou moins réussi. Gilles tu soulèves et tu ravives des souvenirs en moi”, “”tout le monde m’avait lâchée”. Elle ajoute aussi “Je crois savoir que j’ai donné une interview qui disait ‘Quand on a des collègues comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis‘. Alors tout simplement pour cette période et à tous…”. 

Les autres chroniqueurs

Pour ce qui en est de la relation de Delphine Wespiser avec les autres chroniqueurs, Gilles Verdez n’a pas hésité à balancer. Il déclare “D’autres ici, que je ne nommerai pas parce que je ne balance jamais personne, c’est un principe, continuent maintenant, chaque fois que vous prenez la parole, à se moquer de vous en coulisses ou sur le plateau”. Bonne ambiance pour la journée de la paix.