Une femme meurt après avoir accouché d’une petite fille et sauve la vie de 50 personnes

C’est l’histoire très respectable d’une femme américaine qui en mourant a sauvé bon nombre de vies.

Source : Capture Facebook

Cette histoire est celle d’une femme du nom de Megan Moss Johnson. Son histoire aussi touchante que déchirante avait secoué tout le pays. Juste après avoir accouché, elle a bien vite perdu la vie, alors qu’elle avait la santé. Mais en partant, elle a sauvé de nombreuses vies. On vous explique tout ici. 

Une jeunesse différente

Megan, quand elle était encore jeune, a connu des soucis de santé. En effet, la jeune femme souffrait d’un souci au niveau du cœur. Cela a semblé une période bien complexe de sa vie. C’est à l’âge de quinze ans qu’elle apprend souffrir d’une maladie du nom de myocardite. À cause de cela, elle avait besoin d’une greffe, et ce, en urgence. Mais les greffes ne sont pas toujours rapides. Et parfois, il faut bien des années afin de trouver enfin un donneur compatible, comme l’expliquée le Parisien. 

Et pourtant, après de l’attente et beaucoup de désespoir, la sortie du tunnel paraissait là. La pauvre jeune femme, encore qu’une adolescente, savait que sa vie était comptée si elle ne trouvait pas vite quelqu’un. Et c’est finalement à l’age de 23 ans que Megan a pu avoir un donneur compatible. Ainsi, elle paraissait enfin retrouvée de l’espoir et une certaine envie de se projeter dans le futur. 

Une femme heureuse

Mais rapidement, la greffe de la jeune femme a eu lieu. Et ce fut un succès. Elle ne savait même pas comment elle pourrait témoigner assez de reconnaissance pour ce cœur qui lui a sauvé la vie. Ainsi, Megan restait emplie de joie et comptait bien dévorer cette nouvelle vie à pleine dent. Ainsi, elle a toujours gardé cette reconnaissance. Et c’est à ce moment qu’elle a pu rencontrer celui qui sera l’homme de sa vie

Mais même si elle profite de sa vie, elle continue de garder en tête la chance qu’elle a de pouvoir savourer chacun de ces moments. Elle prend alors très à cœur les dons d’organes. Et décide de signer tous les papiers pour qu’un jour, si elle aussi décède, ses organes soient donnés. De cette façon, elle pourrait sauver des vies comme elle a pu voir la sienne sauvée

Une famille

Ainsi, la jeune femme a pu se marier à l’homme de sa vie, et ensemble, ils ont eu le désir de vouloir un enfant. Et le rêve devient réalité quand Megan découvre qu’elle semble enceinte. Le nom du bébé reste déjà tout vu, il s’agira de Eliee Kate. Un de leur proche témoigne que “Ils étaient tellement excités après la naissance de leur fille qu’ils ne pouvaient pas vraiment dormir, ils étaient étourdis”. 

Le mari de Megan paraissait si heureux qu’il a vite posté la nouvelle sur les réseaux sociaux, nageant dans un pur bonheur. Mais tout cela ne reste que de courte durée. Car à seulement 31 ans, et 8 heures après avoir donné la vie, Megan décède. Elle laisse derrière elle une petite fille, et son mari, remplie de douleur et de tristesse. Le couple le savait, à cause de sa maladie, la grosse restait à risques. 

Mais son mari, en deuil et anéantie, a tenu à respecter les valeurs de sa femme. Il a tenu à ce que les organes de cette dernière se donnent à ceux dans le besoin. C’est ce qu’elle voulait. Ainsi, en donnant la vie, Megan l’a perdu, mais elle a sauvé environ une cinquantaine d’autres vies. Cette histoire touchante et déchirante a semblé partager sur les réseaux. Endroit où Nathan, son mari, a trouvé beaucoup de soutien