Prime inflation 2022 : voici le calendrier complet des dates de versement !

Avec cette année exceptionnelle, le gouvernement a mis en place des aides et primes pour venir en aide aux Français.

Source : iStock

Depuis le début de l’année, beaucoup de choses ont changé. En effet, à la fin du mois de janvier, les esprits se sont échauffés. Et à cause de cela, le quotidien des Français a clairement semblé bousculer. Ainsi, les produits, biens ou services, viennent à manquer. Ce qui provoque donc une inflation des prix de façon exorbitante. Mais pour les biens non matériels comme l’énergie, il en va de même. Pour lutter contre cela, le gouvernement a donc mis en place une loi du nom de Pouvoir d’achat. Et dans cette dernière, on peut trouver la prime inflation. On vous explique tout ici. 

La prime inflation 

La prime inflation a ainsi semblé mise ne place dans le cadre de la loi Pouvoir d’achat. Le but reste alors de venir en aide aux Français qui en ont le plus besoin. Mais cette prime semble aussi connue sous le nom de prime exceptionnelle. Ainsi, c’est tout de même près de 11 millions de foyers qui pourront bénéficier de ce coup de pouce. 

Le montant de la prime reste de cent euros. Mais à ce là s’ajoutent cinquante euros pour chaque enfant à charge. Ainsi, cela permet d’ajuster le montant de la prime en fonction des besoins des foyers. Vous avez surement déjà pu constater que cette prime a fait sa venue sur votre compte depuis la mi-septembre. Mais si ce ne reste pas le cas, il est normal que certains n’ait rien encore. La prochaine date de versement parait être à la fin du mois, le 27

Ce deuxième virement de la prime semble plus dédié aux personnes qui bénéficient de l’ASS ou même de la prime forfaitaire mensuelle. Ainsi, le montant reste le même, il se transmet par virement, et ce, sans la moindre démarche. 

Les aides 

Ainsi, il n’y a pas que les primes qui viennent aider les Français dans le besoin. À la moitié du mois prochain, ce seront les séniors qui auront droit à une aide exceptionnelle de cent euros. Pour la moitié du mois d’après, ce seront les derniers qui aient eu la prime d’activité qui pourront donc avoir leur part. Pour eux, le montant change. Il s’agit alors de 28 euros par foyers et 14 euros pour chaque enfant à charge

Les conditions

En revanche, cette prime à quelques conditions. Comme son but reste de venir en aide à ceux qui en ont besoin, elle se base sur vos droits. Ainsi, ce sont surtout les personnes avec des minimas sociaux ou les étudiants boursiers qui peuvent y avoir droit. Si vous ne correspondez à aucun, alors il n’y aura pas de virement. Si néanmoins, vous pensez qu’il y a un souci, vous pouvez vous renseigner auprès de votre CAF

Par qui 

Pour savoir quelle organisation verse la prime, il faut connaitre le statu du bénéficiaire. En effet, chaque organisation semble s’occuper d’un statut. Ainsi, pour la prime inflation qui a paru donner à 38 Millions de Français les organismes de paiement change. Pour les bénéficiaires des minimas sociaux, cela reste la CAF. Et pour les demandeurs d’emploi, Pôle Emploi. Pour les étudiants boursiers, c’est le Crous, pour les fonctionnaires, l’État. Enfin, la Cnav s’occupe des retraités, les employeurs des salariés et enfin l’Urssaf des indépendants

Mais toute l’organisation pourrait bientôt changer. En effet, l’Assemblée nationale risque d’être totalement changé pendant sa recomposition. Ainsi, pour le moment, aucune information ne reste divulguée. Mais ce changement pourrait avoir une conséquence sur les virements. En effet, les virements de la prime pourraient arriver plus tard que prévu. 

Pour qui

Ainsi, si la prime inflation fait partie de la loi Pouvoir d’achat, c’est justement pour aider le pouvoir d’achat des Français. Mais plus précisément, des plus modestes. C’est la première Ministre Elisabeth Born qui a souhaité aider “les plus modestes”. Ainsi, il reste sous-entendu, les bénéficiaires de minimas sociaux comme les APL, le RSA, l’AAh ou encore l’Aspa. On compte aussi les personnes touchant l’ALF. Ainsi, ce sont les Français les plus bas en termes de revenu qui ont droit à cette prime. Le but étant qu’ils puissent continuer de vivre, se loger et manger de façon décente. 

En tout, cela représente près de 14 millions de Français. Mais la prime pourra aussi venir en aide aux étudiants qui bénéficient de bourses et même à ceux de l’ASS. Ainsi, chaque foyer pourra recevoir la somme de cent euros. À cela, s’ajoutent cinquante euros pour chaque enfant à charge du foyer. Ainsi, une famille avec deux enfants peut recevoir la somme de deux cents euros. En revanche, si vous bénéficiez de la prime d’activité, alors le montant change. “Concrètement, l’aide s’élèvera à 200 euros pour un foyer avec deux enfants

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caf de la Vienne (@caf_86)

Ainsi, de cent euros, la prime passe à 28 euros, et seulement 14 euros pour chaque enfant à charge. 

RSA et prime inflation ?

La question semblait se poser vis-à-vis de cette prime inflation. En effet, ceux ayant droit au RSA pensaient ne pas pouvoir bénéficier de la prime inflation. Mais le verdict reste différent, ils ont tort. En effet, le RSA est l’un des minimas sociaux qui permet d’obtenir cette prime inflation. Le montant de la prime dans ce cas devrait déjà être reçu depuis le 15 de ce mois.
En plus de la prime inflation, le RSA a pu voir une revalorisation e 4% s’appliquer. Même si cela ne représente pas forcément une différence énorme, cela ne peut qu’être favorable. Ainsi, de nombreuses aides et mesures se sont vu octroyer le droit d’une revalorisation. 

Néanmoins, l’inflation ne parait pas encore se calmer pour le moment. Il faut donc compter sur l’entre aide civil pour cet hiver. Notamment avec l’électricité qui pourrait venir à manquer. Ainsi, il faudra faire preuve de sobriété énergétique pour ne pas perdre toute la prime inflation dans le chauffage. De plus, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire pour le gaz et l’électricité afin de soulager encore les foyers.