Prime de rentrée : allez-vous obtenir la prime d’activité ? Cette somme que vous pouvez toucher !

La CAF versera la prime de rentrée à la mi-novembre 2022 dans les comptes des bénéficiaires de la prime d’activité. Voici son montant.

Source : iStock

4,4 millions de Français bénéficient de la prime d’activité et certains ne touchent pas d’autres prestations sociales. Ces 4,4 millions de Français vont donc toucher leur prime de rentrée en novembre 2022. Ce sera à la mi-novembre pour être précis.

Pour rappel, les bénéficiaires des prestations sociales de la CAF et des caisses de retraite ont déjà eu leurs parts, soit 6,8 millions d’allocataires. Les demandeurs d’emploi quant à eux recevront la prime exceptionnelle de rentrée le 27 septembre prochain.

La prime d’activité

D’abord, qu’est-ce que la prime d’activité ? Elle remplace le RSA activité et la prime pour l’emploi depuis 2015. Son objectif ? Inciter les travailleurs (salariés ou non) à exercer ou reprendre une activité professionnelle.

Les personnes indemnisées au titre du chômage partiel ou technique, aux ressources modestes, aussi sont incluses. Elle soutient également leur pouvoir d’achat. C’est ce qu’en tout cas dit le site gouvernemental du Service Public.

Sous certaines conditions, les salariés et fonctionnaires de 18 ans ou plus peuvent bénéficier de cette prime d’activité. Par ailleurs, la prime d’activité fait partie des critères nécessaires pour toucher la prime de rentrée exceptionnelle.

En moyenne, l’enveloppe de la prime d’activité s’élève à 179,30 euros par mois et par bénéficiaire. C’est un total de 2,28 milliards d’euros. Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour bénéficier de cette prime d’activité.

Les voici :

  • La situation personnelle du bénéficiaire
  • La composition du foyer
  • Les revenus mensuels et annuels
  • Les prestations sociales supplémentaires

À noter que récemment, la prime d’activité a fait l’objet d’une revalorisation de 4 %. Pour voir si vous y avez droit, visitez le site de la CAF et faites une simulation.

Prime de rentrée et montant

Cela étant, les bénéficiaires de la prime d’activité percevront, mi-novembre, la prime de rentrée. Cette dernière s’élèvera à 24 euros, plus 14 euros pour chaque enfant à charge. Une somme qui devrait être fixe si l’on considère les propos du ministère de l’Économie à Actu.fr.

De son côté, la CAF n’a pas encore validé ce montant. Elle est encore en attente d’un décret pour le faire. À noter que les montants varient d’un bénéficiaire à un autre. Par ailleurs, ce montant est différent de celui de la prime de rentrée que touchent les bénéficiaires des prestations sociales.

En effet, pour ceux-ci, elle est de 100 euros plus 50 euros pour chaque enfant à charge. Il faut d’ailleurs préciser qu’il y a certaines personnes qui touchent la prime d’activité ainsi que les prestations sociales. Ces personnes ne toucheront pas la prime de rentrée pour une seconde fois.

Les dates des virements de la prime de rentrée

Pour les bénéficiaires des minima sociaux, le versement de la prime de rentrée a eu lieu le 15 septembre 2022. La CAF leur a versé l’aide, 100 euros plus 50 euros par enfant à charge, de manière automatique.

En effet, les foyers éligibles, près de 11 millions, n’avaient pas besoin d’effectuer des démarches pour la percevoir. Cela étant, certains foyers n’ont, jusqu’à ce jour, encore rien reçu dans leurs comptes. Quelle en est la raison ? Devront-ils s’en inquiéter ? Pas du tout. La Caisse d’allocations familiales explique pourquoi.

« Il est possible que ce paiement ne soit visible sur votre compte bancaire qu’au cours des jours à venir, en fonction des délais de traitements de vos banques respectives ».

Prenez donc votre mal en patience et attendez quelques jours avant de solliciter un conseiller. Le 15 septembre était le jour J pour les affiliés à la CAF. Ce qui n’était pas le cas des éligibles affiliés à d’autres organismes.

On sait que pour les bénéficiaires de la prime d’activité, le virement s’effectuera en novembre. Pour les personnes touchant l’ASS et l’AER (Allocation équivalent retraite), le virement se fera à compter du 27 septembre 2022. Et ce, sans accomplir des démarches.

L’organisme chargé de leur virement est Pôle Emploi. En outre, les bénéficiaires de l’Aspa verront leur virement s’effectuer à la mi-octobre. À en croire la Cnav, l’aide leur sera versée indépendamment de leur retraite. C’est l’Assurance Retraite qui se chargera du versement.

N.B. Les foyers affiliés à Pôle Emploi recevront une attestation sur l’honneur. Ils devront compléter cette dernière et la renvoyer pour recevoir les 50 euros supplémentaires.

Pour ceux qui n’ont pas encore reçu leur prime de rentrée

Quelques jours sont passés et vous n’avez toujours pas reçu votre prime de rentrée. Dans ce cas, vous devez dans un premier temps vérifier votre éligibilité. Vérifiez donc si vous remplissez les conditions ci-dessous.

Puis, contacter les organismes pour leur faire part de la situation. Par mail, de préférence, mais cela peut se faire aussi par téléphone. Pour contacter la CAF, composez le 3230 ou visitez leur espace Mon Compte.

Pôle Emploi et l’Assurance Retraite disposent aussi chacun d’un espace personnel. Leur numéro respectif est le 3949 et le 3960. Pour le Crous, il y a l’espace « Assistance » sur le site dédié.

Sinon, contactez votre antenne. Enfin, vous devez vérifier les coordonnées bancaires que vous avez données à la CAF ou à Pôle Emploi ou autres.

Concernant les conditions d’éligibilité, vous devez être bénéficiaire soit :

  • Du revenu de solidarité active (RSA)
  • De l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • De l’allocation spécifique de solidarité (ASS)
  • De l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)
  • De l’une des aides aux logements (APL, ALF, ALS)
  • De la prime d’activité
  • Des bourses étudiantes sur critères sociaux

La prime de rentrée : ne pas la confondre à l’ARS

La prime de rentrée exceptionnelle est une aide financière versée à la rentrée. Pareil pour l’allocation de rentrée scolaire. Attention toutefois à ne pas les confondre. En effet, la prime de rentrée, versée le 15 septembre pour certains, n’a pour vocation qu’à être exceptionnelle.

C’est une aide du gouvernement pour soutenir les familles modestes frappées de plein fouet par l’inflation. L’allocation de rentrée scolaire, par contre, est une aide du gouvernement, également, que touchent les familles modestes chaque année.

C’est pour les aider dans les dépenses liées à la rentrée des classes. Ces familles ont déjà perçu cette aide à la mi-août. D’ailleurs, cette année, l’allocation de rentrée scolaire a fait l’objet d’une augmentation de 4 %.