Hiver 2022 : une nouvelle aide de 400 euros prévue pour tous les Français qui se chauffent au fioul !

La limitation de 4 % sur le prix énergie va s’achever. En revanche, l’État offre des chèques énergie aux Français durant l’hiver 2022.

Source : Istock

Début 2023, le bouclier tarifaire en vigueur en ce moment va être caduc. La hausse fixée à 4 % par le gouvernement ne sera plus appliquée. Un nouveau bouclier tarifaire est prévu. Celui-ci limitera l’inflation des prix de l’énergie à 15 %. Vu le pouvoir d’achat des Français, 15 % représentent une hausse non négligeable pour l’Hiver 2022.

Pour éviter des coupures durant l’hiver 2022, le gouvernement propose des aides financières. Des chèques énergie exceptionnelle toucheront les portefeuilles de milliers de citoyens. Un total de 400 euros pour les Français se chauffant au fioul. Quelles sont les conditions et quand ces chèques arriveront-ils ? On vous répond.

Récapitulation de situation actuelle

À cause du conflit sur le sol européen, au marché international, le prix du gaz est en hausse de 120 %. En France, à l’heure actuelle, la hausse est limitée à 4 %. Hélas, cela ne sera plus possible en 2023 afin de ménager la caisse de l’État.

La Première ministre Élisabeth Borne l’a annoncé lors d’une conférence de presse mercredi 14 septembre dernier. La cheffe de gouvernement a déclaré que le bouclier tarifaire de 4 % passera à 15 %.

Vu la difficulté financière du peuple, des chèques énergie vont être distribués. Pour s’assurer que l’énergie ne soit pas coupée, à cause d’éventuels impayés durant cet hiver 2022, les familles modestes bénéficient de chèques exceptionnels sur l’énergie.

Hiver 2022 : une aide de 400 euros pour les Français

Au lendemain de l’annonce de la Première ministre, le ministre délégué chargé des Comptes publics était l’invité de France info. Jeudi 15 septembre 2022, Gabriel Attal renforce la bonne nouvelle déclarée par la cheffe du gouvernement.

Une enveloppe de 1,8 milliard d’euros avait été votée au Parlement pour les foyers qui se chauffent au fioul, selon lui. C’est une aide qui touchera environ 40 % de la population, soit 12 millions de Français. Ce chèque est à hauteur de 100 à 200 euros selon les situations.

Pourquoi 400 euros ? La raison est qu’un autre chèque énergie est prévu. À la différence du premier, celui-ci est valable pour tout le monde et non seulement ce qui se chauffe au fioul. Il est également à hauteur de 100 à 200 euros.

Pour éviter la confusion, appelons le premier, celui qui nécessite l’utilisation de fioul, « chèque énergie classique ». Pour celui qui concerne même ceux qui se chauffent au gaz, appelons-le « chèque énergie exceptionnelle ».

« Pour les ménages les plus modestes, ça fait jusqu’à 400 euros d’aides exceptionnelles cet hiver pour remplir sa cuve », assure Gabriel Attal sur le plateau de Franceinfo.

Individuellement, un de ces chèques n’est pas très conséquent. Toutefois, cumuler, ils pourront vous aider à tenir le coup durant l’hiver 2022 qui s’annonce difficile.

Seront-ils distribués durant l’hiver 2022 ?

Le chèque énergie exceptionnel ou classique, les deux aides seront versées le même mois. Aussi, tirons les choses au clair, un foyer peut bénéficier des deux chèques si celui-ci est éligible. Cela fait, ces chèques vous seront envoyés par voie postale.

Quant à la date précise, nous ne le savons pas encore. Cela étant, d’après la Première ministre et le ministre délégué chargé des Comptes publics, ces aides seront versées « à partir du mois de novembre ». C’est-à-dire qu’elles interviendront sans doute au milieu de l’hiver 2022, soit la période la plus froide de l’année.

Les conditions pour prétendre à ces aides

Pour prétendre à ces aides fraîchement votées, les conditions ne sont pas encore très claires non plus. En tout cas, voici quelques conditions qui s’appliquent au chèque énergie distribué chaque année.

Il y a de fortes chances que les conditions soient les mêmes. Déjà, une chose est certaine : le chèque énergie classique ne touche que les ménages qui se chauffent avec du fioul. À part cela, les conditions devraient être les mêmes.

Source : Pexels

Après tout, ces aides visent principalement les ménages modestes. Voilà pourquoi ils sont attribués selon le revenu fiscal annuel et de la taille du foyer.

Voici quelques barèmes :

  • Une personne qui vit seule ne doit pas dépasser un revenu de 10 800 euros.
  • Pour un couple, leur revenu fiscal de référence doit être inférieur à 16 200 euros.

Les prix ajustés selon l’unité de consommation ou UC. Selon le site gouvernemental du Service Public :

« L’UC sert à calculer votre consommation sachant qu’une personne correspond à 1 UC, que la 2e personne correspond à 0,5 UC, et que chaque personne supplémentaire correspond à 0,3 UC. »

À titre d’exemple, pour un foyer qui a un revenu fiscal de référence inférieur à 5 600, pour 1 UC, le chèque est de 194 euros. Pour 2 UC, c’est 277 euros. Toujours est-il qu’une question se pose : ces aides interviendront-elles seulement pour cet hiver 2022 ou non ?

L’essence de ces aides exceptionnelles

Une chose est sûre, le gouvernement a mis en place ces aides pour aider les foyers modestes durant l’hiver 2022. Par ailleurs, toujours dans cette optique, l’État français invite chaque citoyen à adopter deux attitudes :

  • La sobriété,
  • La solidarité européenne.

Pour ce qui est de la sobriété, en plus des différents magasins qui vont éteindre les publicités lumineuses, on demande à chaque foyer de mettre leur chauffage à la température idéale de 19 °C.

« La chose la plus efficace à faire, c’est d’essayer de se caler sur une référence de chauffage, dès qu’il commencera à faire froid, autour de 19 °C dans la pièce, pour maintenir la température ambiante », a expliqué le président de la République lors d’une conférence de presse le 5 septembre dernier.

Je n’ai pas reçu de chèque énergie. Que faire ?

Si vous remplissez toutes les conditions précitées, mais que vous ne recevez pas votre chèque énergie, il est recommandé de contacter l’assistance. Vous pouvez faire cela en ligne sur le site Internet dédié ou par téléphone.

Vous trouverez toutes les informations sur le site Internet du ministère de la Transition écologique et solidaire. Bien sûr, vous trouverez également sur le site le numéro à appeler. Si jamais vous deviez à aller sur place, pensez à vous munir de votre avis d’imposition.

Voilà, malgré la crise énergétique, l’État reste fidèle à sa politique de solidarité. Si chacun prend ses responsabilités, l’hiver 2022 va bien se passer. C’est du moins ce que promet l’exécutif.