L’amour est dans le pré : Karine Le Marchand très choquée par cette décision de Stéphanie et Hervé !

Hervé et Stéphanie de « L’amour est dans le pré », sont passés dans « Recherche appartement ou maison ». Ils ont révélé un détail choquant.

Source : Capture M6

Le vendredi 16 septembre, M6 a accueilli des anciens candidats de « L’amour est dans le pré », sur l’émission « Recherche appartement ou maison ». Stéphane Plaza était présent sur les lieux avec Karine Le Marchand pour faire le tour du propriétaire à Hervé et Stéphanie. Ces derniers ont multiplié les surprises, durant cet épisode. Mais un détail en particulier a choqué leur entremetteuse. On vous dit tout !

Un nouveau cocon pour les tourtereaux de « L’amour est dans le pré ».

Les 17 saisons de « L’amour est dans le pré », ont changé de nombreuses vies. C’est notamment le cas d’Hervé et Stéphanie, de la saison 16 du programme. Depuis qu’ils se sont trouvés, ils ne sont plus quittés.

Cet amour a donné des ailes à Hervé qui se sent prêt à partir de sa maison familiale afin d’emménager avec sa compagne. Ensemble, ils ont décidé de se trouver une nouvelle demeure. Évidemment, l’homme de la situation, et le mieux placé pour répondre à leur demande, est Stéphane Plaza. Toutefois, le couple était assez difficile à satisfaire, même pour le professionnel.

L’éleveur de vaches laitières a même admis que ses critères étaient compliqués.

« On a mené la vie dure à Stéphane Plaza ! Je sais que c’était très difficile de trouver quelque chose qui corresponde à ce que l’on cherchait. Mon critère principal était la proximité par rapport à la ferme. Je ne voulais pas dépasser un rayon de 7 km. Stéphanie, elle, voulait absolument une salle de bains et une chambre au rez-de-chaussée. S’il n’y avait pas ça, on éliminait ».

Deux demandes en mariage

Karine Le Marchand avait rejoint Stéphane pour accompagner le couple. Au cours de la visite, Hervé a fait sa demande en mariage devant la caméra. Décidément, l’agriculteur est plein de surprises.

« Karine et Stéphane étaient là, c’était l’occasion. Il y avait aussi les caméras. J’ai pensé : ‘soyons fous, faisons la demande, on verra ce qu’elle dira !’ Maintenant, on a les images donc c’est aussi sympa pour nous », dit-il.

Celui-ci a tout de même renouvelé ses vœux de fiançailles devant leur famille. Le couple a aussi annoncé leur souhait de devenir parents.

« Nous voulons avoir un bébé, c’est notre priorité car on a l’âge pour ça ».

Depuis ce jour, Stéphanie porte une magnifique bague à son annulaire. Pour le moment, les amoureux ont préféré ne rien dire sur la cérémonie de mariage.

Karine Le Marchand choquée par cette révélation du couple

Il en faut beaucoup pour surprendre Karine Le Marchand (L’amour est dans le pré). Mais le couple a réussi à choquer l’animatrice.

Aux côtés de Stéphane, la belle brune était en train d’écouter le projet de ses anciens protégés. Ces derniers ont expliqué leurs plans futurs pour leur vie de famille. Le couple affirme que leur bébé fera chambre à part. L’enfant dormira à l’étage, tandis que ses parents occuperont une chambre au rez-de-chaussée. Une idée impensable pour la maman d’Alya.

L’animatrice de « L’amour est dans le pré », n’aurait jamais pris cette décision pour de jeunes parents. Toutefois, il est encore trop tôt pour savoir si les amoureux vont aller au bout de cette idée.

Le plus grand choc de l’équipe de « L’amour est dans le pré ».

Outre cet épisode, Karine Le Marchand venait tout juste de se remettre du drame qui a frappé un des candidats de la 6e édition du programme. Il s’agit de Jean-Claude Joly. Le pauvre avait mis fin à ses jours.

Karine Le Marchand de « L’amour est dans le pré » n’a pas hésité à rendre hommage au pauvre homme.

« Mon Jean-Claude, les mots me manquent, mais pas mes larmes. Merci de m’avoir donné tant de joie et d’affection à chacune de nos retrouvailles. Tu as choisi de dire stop, alors repose en paix. Mes pensées vont vers Maud et votre petite Charlotte », a-t-elle légendé, sur une photo de celui-ci.

L’animatrice de « L’amour est dans le pré » était revenue là-dessus au cours d’une conférence de presse. Elle a raconté que le défunt avait affronté beaucoup d’épreuves difficiles depuis sa tendre enfance.

« Quand on l’a rencontré, il était dans un mobil-home et avait récupéré une petite salle de traite de ses parents. Il avait changé. Il avait compris, il est passé à l’engraissage de veaux pour l’étranger, ce qui était moins contraignant, » dit-elle.

Karine Le Marchand a confié que celui-ci avait perdu plusieurs proches dans sa vie.

« Et puis il a eu un deuil de trop qui l’a fait plonger. Plus les emmerdes… Ce n’est pas que les gens qui ont des problèmes d’argent qui se suicident ! La crise du Covid a aussi beaucoup impacté les agriculteurs, pas seulement les gens des villes avec cette espèce de lassitude que nous avons tous aussi un peu au fond de nous… »