Epargne retraite : voici combien vous pouvez déduire au maximum de votre revenu imposable !

Vous pouvez préparer votre épargne retraite tout en économisant sur vos impôts en les réduisant. C'est possible et on vous explique.

Source : iStock

Le plan d’épargne retraite a un atout principal. Il permet d’épargner, c’est-à-dire de mettre de l’argent de côté pour préparer sa future retraite. Et, au même moment, de réduire son impôt sur le revenu. Il s’agit tout simplement d’une déduction fiscale qui peut être très intéressante. Mais tout le monde ne sait pas comment cela fonctionne. Comptez sur nous pour tout vous expliquer. L’année prochaine, au moment de remplir votre avis d’imposition, vous pourrez faire de belles économies sur vos impôts.

Le plan d’épargne retraite permet de faire des économies fiscales

Si vous souhaitez ouvrir un plan d’épargne retraite avec objectif de baisser vos impôts, cela implique évidemment que vous êtes imposable. Cela relève de l’évidence, mais cette évidence doit logiquement être rappelée par un banquier au moment de souscrire au PER. Si vous n’êtes pas imposable, le conseiller banquier vous conseillera sans doute de renoncer à la déduction fiscale pour privilégier, plutôt, un autre placement sans blocage (comme une assurance vie, des livrets…).

Car le plan d’épargne retraite à un plafond. Ce dernier est calculé chaque année automatiquement. Il se compose du plafond annuel qui est applicable aux cotisations versées en 2021. On ajoute à celui-ci les plafonds annuels applicables non utilisés des trois années précédentes.

Attention, l’économie fiscale n’est pas la même pour tout le monde. L’avantage fiscal grandit selon votre taux d’imposition. On vous donne l’exemple d’une personne qui se trouve dans la tranche des 30% d’impôts. Prenons un contribuable qui vit seul et sans enfant. Il déclare 40 000 euros de revenu imposable par an. Il décide de verser 1 000 euros sur un plan d’épargne retraite. Par conséquent, son revenu imposable passe à 39 000 euros. Or, les 1 000 euros en question auraient dû être taxés à 30%, soit 300 euros. Grâce au PER, il a économisé 300 euros sur l’impôt à payer en 2022. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plan Cash (@plancash_media)

L’intérêt du plan d’épargne retraite

Le plan d’épargne retraite vous permet donc de faire parfois de belles économies sur vos impôts tout en vous préparant au mieux à la retraite. C’est surtout le cas pour les professions libérales qui cotisent moins pour la retraite que les salariés. Les travailleurs indépendants passent généralement par un plan d’épargne retraitent pour s’assurer des revenus une fois leur activité terminée.

C’est d’autant plus important que l’avenir est incertain concernant la retraite. C’est une phrase que l’on retrouve souvent dans les conversations entre jeunes actifs. « On n’aura pas de retraite plus tard« . Cela montre la crainte qu’ont les jeunes aujourd’hui concernant leur avenir avec un système de retraite fragile, qui va être changé par le gouvernement.

Une réforme des retraites qui fait débat !

Si Emmanuel Macron ne parle pas de la réforme des retraites dans les médias, ne pensez pas qu’il a abandonné l’idée. Lors de son premier mandat, la crise des gilets jaunes et (surtout) l’épidémie de covid-19 l’ont empêché de mettre en place sa réforme. Mais puisque les Français lui ont fait confiance pour assurer un deuxième mandat, hors de question pour lui de passer à côté. Mais le chemin qu’il emprunte pour faire passer sa réforme est semé d’embûches. Ce qui explique pourquoi la réforme des retraites est moins abordée dans l’espace public. Car sa mise en place est difficile.

D’autant plus que cette réforme est la cible de nombreuses critiques. Pour le syndicaliste Laurent Berger, cette réforme n’a aucun sens aujourd’hui, alors que la France traverse une période de crise historique. Selon lui, la « situation économique et sociale est très tendue en lien avec la situation géopolitique (…) Chez les travailleurs, l’inquiétude domine. Si vous rajoutez à ça l’idée de lancer une réforme des retraites, c’est intenable« . “Pour la CFDT, rien ne justifie aujourd’hui une réforme dans un système pas loin d’être à l’équilibre. Pour nous, il faut jouer sur le maintien dans l’emploi et la durée de carrière pleine”.

Emmanuel Macron se retrouve avec peu de soutien. Elisabeth Borne, la première ministre, a cependant tenu à rappeler aux Français que la réforme est toujours prévue et que le gouvernement y travaille activement. Pour rappel, la réforme vise à faire travailler les Français plus longtemps. Jusqu’à 65 ans au lieu de 62 ans.