Zara : cette nouvelle consigne obligatoire va provoquer la colère des clients !

Zara sait comment gérer les comportements indésirables de ses clients. Le magasin a trouvé une solution qui risque de fâcher ces derniers.

Source : iStock

Toutes les fashion victimes connaissent Zara. Chaque saison, ses nouvelles collections font des accros. Les habitués de l’enseigne ne vont pas se mentir. Il est commun de faire exploser sa carte de crédit en y entrant.

Ce mois d’août, Zara a une fois de plus suscité l’attention de la clientèle. Toutefois, il n’est pas tellement question de la nouvelle tendance en magasin. Il s’agit de la nouvelle consigne obligatoire dont la clientèle doit désormais tenir compte.

Quelle est cette nouvelle consigne ?

La grande marque de prêt-à-porter Zara travaille pour le groupe Inditex. Le chiffre d’affaires de l’enseigne représente les 70 % des revenus du groupe. Les magasins s’agrandissent, étant donné que la majorité des achats se font en ligne.

Source : Pexels

La marque possède donc des entrepôts plus vastes pour satisfaire aux demandes d’achats en ligne. La majorité de leurs clients apprécient ce procédé numérique moins chronophage.

Cependant, certains clients préfèrent faire les courses eux-mêmes dans les magasins. Toutefois, comme l’affirme El Periódico, Zara a mis en œuvre une nouvelle consigne pour les consommateurs.

Désormais, ceux qui ont essayé des vêtements doivent les remettre eux-mêmes sur le cintre. Les magasins Zara possèdent des cabines d’essayage et des étalages bien rangés. Cela dit, ce n’est pas toujours le cas durant les soldes.

Toutefois, l’approche de cette période des « folies vestimentaires » n’est pas vraiment la motivation de la marque. Une source de Zara s’est confiée à Trendencias sur le sujet.

Source : Pexels

Lors de cette entrevue, celle-ci a affirmé :

« Il n’y a pas de nouvelle demande à leurs clients pour le moment ou dans un avenir proche… ils n’acceptent que le comportement civique de chaque personne. »

Le temps des vêtements essayés, rangés en boule, puis rendus aux employés, est révolu ! Il est maintenant obligatoire de les remettre sur leur cintre après les essayages.

Selon El Periodico, la mesure commence à être mise en œuvre. Depuis le 18 août dernier, plusieurs clients du magasin Zara à Barcelone, au Passeig de Gracia, l’auraient affirmé.

La réaction des internautes

Le diable s’habille en Zara est un compte Instagram qui s’est consacré à la célèbre marque de prêt-à-porter. Celui-ci se vante d’être « celui qui connaît le mieux Zara au monde ». L’utilisateur du compte en question a demandé à ses followers, si Zara leur a déjà demandé de remettre les vêtements en place.

Beaucoup ont répondu « oui ». La plupart pensent que c’est légitime, comme quoi, retourner des vêtements sur les cintres relève d’une bonne éducation. Beaucoup pensent que c’est une mesure qu’il faut appliquer dans d’autres établissements.

Un internaute a même affirmé :

« Dans des chaînes à bas coût, c’est la même chose, voire pire, vous pouvez trouver des vêtements dans les cabines sur le sol. »

Sur la Toile, un internaute a dit :

« Il est normal de ranger correctement les vêtements essayés. Cela relève du savoir-vivre. Je trouve inadmissible qu’une obligation me contraigne à faire ce que je fais déjà. Refusons d’être pris pour des sales gosses. »

Une nouvelle image de Zara

Depuis quelques années, la marque travaille sur une nouvelle image. Cette mesure ferait donc partie de cet idéal sur lequel la marque travaille. Dans le rapport annuel d’Inditex, on peut lire :

« La boutique est l’endroit où notre business model commence et finit, avec le client comme principal actif. »

On dit toujours que le client est roi. Toujours est-il que parfois, ces derniers ne ménagent pas toujours les employés. Parmi les comportements inacceptables de la clientèle figurent les vêtements laissés çà et là.

Dans le métier de la vente, les vendeurs se plaignent de ce genre de comportement. Cette attitude donne, en effet, plus de travail aux employés. Ces derniers devront passer plus de temps à ranger après les clients.

Dans cet esprit, sur Indeed, des employés de Zara ont affirmé, en général, qu’ils aimaient bien y travailler. Cependant, la plupart insistent sur le fait qu’il y a « beaucoup de travail ».

Source : Pexels

Un autre a écrit :

« Je recommande un environnement très bien, travail fatigant, mais supportable, collègues aimables. »

En instaurant cette nouvelle consigne obligatoire, la marque de prêt-à-porter veut alléger l’activité des employés.