Netflix veut arrêter le partage des comptes, Adobe dévoile sa solution miracle !

La grande plateforme de streaming, Netflix, souhaite instaurer un nouvel outil. Un outil efficace contre les fraudeurs…

Source : iStock

L’annonce de Netflix a reçu de nombreux commentaires de la part d’utilisateurs mécontents après une mauvaise nouvelle. Cette année, Netflix a en effet fait part de son intention de mettre fin à une pratique largement tolérée jusqu’à présent. À savoir le partage de comptes avec des personnes ne résidant pas dans le foyer. Il arrive très fréquemment que des personnes souscrivent à la plateforme de streaming et communiquent ensuite leurs identifiants à un membre de la famille ou à un ami qui ne réside pas sur place. Toutefois, la grande plateforme de streaming a pris la décision de mettre fin à cette possibilité. Désormais, cela restera possible, mais à la seule condition de payer entre 2 et 3 euros de plus pour pouvoir partager son compte. Netflix reçoit ainsi l’aide d’Adobe, la société informatique et éditrice de logiciels. On vous dit tout ! 

Netflix cherche à instaurer quelques nouveautés

Netflix a averti que cette démarche demeurera possible. Mais seulement à condition de verser un petit montant supplémentaire, entre 2 et 3 euros. Et ceci dans les endroits où cette nouvelle fonctionnalité fait l’objet de tests. Adobe vient quant à lui de lancer un nouveau service qui risque d’intéresser la plateforme de streaming. L’éditeur de logiciels propose Primetime Account IQ. Un outil qui permettrait aux fournisseurs de services de streaming de faire un suivi plus précis du partage des comptes.

Dans un communiqué, l’entreprise Netflix estime qu’il devient urgent d’agir au plus vite. Et ce, pour tenter de ralentir la tendance. « Près de 4 Américains sur 10 utilisent le compte de streaming de quelqu’un d’autre et 29 % de tous les comptes de streaming sont partagés avec des personnes extérieures au foyer. Les fournisseurs américains de services de streaming sont confrontés à des pertes de revenus de 25 milliards de dollars par an en raison du partage illégal des identifiants de streaming par abonnement ». Netflix voit donc sa plateforme perdre de l’argent en raison du grand partage, surtout aux États-Unis.

Adobe met son IA au service de la plateforme

Adobe promet alors, à Netflix, de tenter de résoudre le problème grâce à sa nouvelle offre. Une offre d’intelligence artificielle. « La détection du partage d’identifiants et de la fraude est difficile et exige une compréhension approfondie de l’activité des abonnés, ce qui nécessite des données solides sur les habitudes d’utilisation, des outils analytiques sophistiqués et une connaissance du public ». Par le biais de l’intelligence artificielle basée sur l’apprentissage automatique, Primetime Account IQ détermine des modèles d’utilisation. Des modèles qui contribuent à la compréhension du comportement des abonnés et à l’identification des cas de partages de comptes.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Enzo Bligert (@enzo.bligert)

L’outil en question suggère ensuite des actions qui diffèrent en fonction de l’utilisateur. Le plus souvent, il se voit suggérer de s’abonner à une nouvelle offre de partage de compte. Et ainsi, de débourser le prix d’uniquement un seul service. Primetime Account IQ ne se limite pas à faire la police et à promettre de « Faciliter l’accès aux systèmes en éliminant les contrôles de sécurité inutiles pour les abonnés légitimes, en améliorant l’expérience et en créant un impact positif sur la marque ». Il y a donc de fortes chances qu’au niveau des grands changements auront lieu. Depuis le scandale avec Facebook, Netflix essaye de faire de son mieux pour donner ce que les clients attendent. Or, ce gros changement risque de briser de nombreuses amitiés.