Christophe Willem : rhinoplastie, greffe de cheveux… le chanteur cash sur ses chirurgies esthétiques !

Après des années d’absences, Christophe Willem sort du silence et se livre sans tabou sur ses différentes opérations chirurgicales.

Source : Getty Images

Comme le temps passe vite ! Voilà maintenant 16 ans que Christophe Willem a remporté la 4ème saison de la « Nouvelle Star » sur M6. Souvenez-vous, celui que Marianne James a gentiment surnommé « La Tortue » avait conquis les téléspectateurs par son allure dégingandée et sa voix singulière.

Suite à sa victoire, le 16 avril 2007, le natif d’Enghien-les-Bains sort son premier album intitulé « Inventaire ». En collaboration avec d’autres artistes comme Zazie ou encore Philippe Katerine, le disque cartonne dans les bacs. Commence alors une tournée dans toute la France pour le jeune chanteur.

Après le succès d’« Inventaire », Christophe enchaîne avec d’autres opus mais en 2017, tout s’arrête. « Rio », son dernier album est une énorme loupée commerciale. Cet échec l’a plongé dans une profonde dépression et il lui a fallu du temps pour se reconstruire mentalement et physiquement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christophe Willem (@christophewillem)

« Je vivais avec la honte »

Le flop de « Rio » a d’autant plus chagriné Christophe Willem étant donné qu’il a consacré beaucoup de son temps à ce projet. Aussi, c’est lui seul qui a composé tous les titres. Bref, il s’est senti très seul.

Son label l’a totalement abandonné.

« Une semaine après sa sortie, ils m’ont dit : ‘L’album est plié’. Après deux ans de travail, c’était violent ! », a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien.

Sans oublier que son manager a décidé, pour d’autres raisons, de changer de métier.

Christophe Willem était au fond du trou. Tellement au fond qu’il avait songé de mettre un terme à sa carrière et de quitter définitivement la troupe des Enfoirés. Pour cause, il avait peur du regard de ses confrères. Toujours dans Le Parisien, l’interprète de « Jacques a dit » a confié :

« J’ai même envisagé de ne pas revenir aux Enfoirés. Je les aime mais j’avais peur qu’on me montre du doigt : ‘Regarde, c’est le gros naze qui a vendu trois disques, sa carrière est finie.’ Je vivais avec la honte d’être un artiste fini. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christophe Willem (@christophewillem)

Un passé difficile

Le regard des autres a longuement pesé sur la vie de Christophe Willem, l’enfermant dans « une dépendance malsaine ». Avec beaucoup de franchise, il affirme avoir eu le besoin d’être suivi suite à l’échec de son album, qu’il qualifie d’ « accident de parcours ». Par conséquent, le chanteur a décidé d’aller voir une psy. Ce qui a rouvert des plaies qu’il croyait être cicatrisées.

« Cela a réveillé un tas de blessures de l’adolescence que je pensais guéries, la sensation d’abandon et de rejet que j’avais vécue ado, quand on me collait une étiquette sur une sexualité que je n’avais pas. »

Il faut dire qu’il n’a pas eu une enfance heureuse. À l’école, le chanteur de « Double je » était considéré comme « le vilain petit canard ou le gros p*** de la cour. » Après sa victoire à « La nouvelle star », il pensait que l’amour qu’il recevait comblait son manque d’amour-propre. Il lui a fallu cet échec pour comprendre que ce n’était qu’un substitut.

Ses interventions chirurgicales

En plus de ses problèmes mentaux, non pas qu’il était fou, Christophe Willem souffrait également de profond mal-être. Effectivement, le chanteur de 39 ans ne s’aimait pas physiquement comme en témoignent ses propos dans les colonnes de Voici.

« Je n’ai pas de problème avec l’âge, et pour mon physique, on partait de tellement loin que, grâce à Dieu, ça ne pouvait que s’améliorer avec le temps ! Quand tu démarres très laid, il faut vraiment un gros coup de lose pour que ça empire. »

Par la suite, il affirme avoir subi quelques opérations chirurgicales pour corriger certains « défauts ». Le chanteur a notamment rectifié une bosse sur son nez, redressé ses dents et fait des implants.

Fort heureusement, Christophe Willem a réussi à remonter la pente. Dorénavant, c’est un homme nouveau qui revient dans le game avec un nouvel album intitulé « Panorama ». Toujours en préparation, dans ce dernier figure le titre « Ps : Je t’aime », en collaboration avec Slimane.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christophe Willem (@christophewillem)