Cyril Hanouna furieux contre Gilles Verdez après ses propos sur les allocations dans TPMP !

Cyril Hanouna et Gilles Verdez se sont disputés durant un débat sur les allocations de 6 000 euros versés à une certaine famille.

Source : Capture C8

Ce mercredi 14 septembre 2022, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont évoqué le montant des allocations sociales. Cela fait suite à une histoire qui a fait le buzz sur Twitter depuis le 11 septembre dernier.

Cela concerne une famille composée de 10 enfants bénéficiant de 5.789, 53 euros de prestations sociales. Pour certains chroniqueurs, cette somme serait trop importante. Cyril Hanouna a été excédé après Gilles Verdez.

Les avis des chroniqueurs divergent

Le 11 septembre, un internaute a partagé sur Twitter une photo qui a vite circulé sur les réseaux sociaux. Celle-ci montrait une feuille listant la somme qu’une certaine famille a reçue de la part de la CAF.

La somme avoisine 6 000 euros. À l’image de ce qui se passe sur la Toile, ce montant a divisé les chroniqueurs sur le plateau de C8. Certains chroniqueurs sont choqués et ne peuvent pas comprendre qu’un tel montant soit offert à une famille.

Matthieu Delormeau a notamment donné son avis sur le sujet. Selon lui, ce montant n’est pas justifié. Il explique alors que d’autres personnes ont passé beaucoup de temps à étudier pour finir de travailler encore plus.

Contrairement à cette famille, ceux-là n’obtiennent pas une telle somme en retour. Delphine Wespiser le rejoint et va même plus loin. L’ancienne reine de beauté s’exprime sur une éventuelle limite du nombre d’enfants à concevoir.

« Il faudrait qu’il y ait un plafond pour ne pas inciter les gens à continuer à faire des enfants », a-t-elle lâché sur le plateau de « Touche pas à mon poste ».

De même que Valérie Benaïm qui approuve les paroles de cette dernière. Toutefois, Guillaume Genton, Benjamin Castaldi et Gilles Verdez n’approuvent pas leurs points de vue.

Benjamin Castaldi a défendu la famille en soulignant que c’est injuste de leur part. Il les accuse de s’attaquer à des personnes qui ont besoin de secours. Quant à Guillaume Genton, il dit que l’on doit arrêter de juger les gens sans les connaître.

Cyril Hanouna s’en prend à Gilles Verdez

Gilles Verdez était le premier à soutenir l’idée d’offrir des allocations à ceux qui en ont besoin. Il a expliqué que dans ces 6 000 euros, il y a 2 000 euros d’allocation de rentrée scolaire. Malgré la polémique, le chroniqueur souligne que cette famille ne reçoit aucunement 6 000 euros par mois.

« Ça, c’est la France que j’aime, celle qui aide les gens pauvres… », a-t-il commencé.

Cyril Hanouna n’a pas apprécié le discours de Gilles Verdez. Baba se déchaîne sur lui et lui dit des mots assez durs.

« Tu représentes tout ce qui a loupé », lui a dit le présentateur.

Cyril Hanouna essaie de convaincre Gilles Verdez qu’il a tort. L’animateur explique que la somme versée à cette famille est anormale. Gilles Verdez n’est pas resté muet face aux attaques de son compère.

Il s’est emporté en voyant que ses compagnons ne prêtaient pas attention à ce qu’il disait. En colère, Gilles Verdez réplique face aux chroniqueurs en insinuant que leurs propos sont des insultes aux personnes pauvres. Une remarque qui a fâché Cyril Hanouna.

« Tu ne vois pas que la politique que tu es en train de faire, c’est la politique qui amène la France dans l’état dans lequel elle est en ce moment », a-t-il répliqué contre Gilles Verdez.

Cyril Hanouna n’a pas convaincu Gilles Verdez

L’animateur de « TPMP » explique à Gilles Verdez que certains téléspectateurs ne peuvent même pas s’offrir un tel salaire. En effet, Cyril Hanouna affirme que certains téléspectateurs lui ont dit qu’ils travaillent à 8 heures du matin et ne rentrent qu’à 19 heures.

Il affirme qu’aucun de ces derniers ne reçoit la somme de 6 000 euros par mois. Parfois ces personnes n’ont pas de quoi manger même s’ils dépensent toute leur énergie à travailler.

« Si on ne travaillait pas, on ne se plaindrait pas, mais on travaille », a souligné Cyril Hanouna face à Gilles Verdez.

Gilles Verdez n’a pas fini de soutenir son propos face Cyril Hanouna. Pour le chroniqueur, « ce ne sont pas des glandeurs ». Il a ajouté que c’est honteux de partir du « principe que ce sont des glandeurs ».

Pour Cyril Hanouna, le problème viendrait d’un dysfonctionnement du système. Il en conclut qu’une personne ne gagne pas son argent en restant assise chez elle et en faisant des enfants, mais en travaillant.