Chèque énergie : ces Français vont toucher l’aide exceptionnelle tant attendue !

Un chèque énergie exceptionnel sera versé d'ici la fin de l'année afin d'aider les plus précaires à payer les factures, annoncées historiquement élevées.

Source : iStock

Les Français ont peur pour cet hiver. Les premières nouvelles ne sont pas bonnes alors que, dans les médias, on annonce des futures factures qui seraient multipliées par cinq. Depuis janvier 2022, les prix ne cessent d’augmenter et le bouclier tarifaire ne sera plus le même d’ici à quelques semaines. De quoi inquiéter des millions de Français qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts et qui ignorent comment s’en sortir avec le froid qui arrive. Alors que la première ministre a commencé à demander aux Français de moins se chauffer, une aide exceptionnelle devrait voir le jour sous la forme de chèque énergie.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Cela fait quatre ans que des millions de Français bénéficient d’un chèque énergie. Le montant varie entre 48 euros et 277 euros en fonction de leurs moyens. Au fil des ans, et face à la crise et à l’inflation, les conditions pour être éligible ont été réduites afin que plus de personnes en bénéficient. Aujourd’hui, pour recevoir ce précieux chèque, le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation doit être inférieur à 10 800 euros pour la résidence principale.

Pour cette année, les chèques énergies ont été envoyés le 30 mars dernier. Pour les recevoir, les bénéficiaires ne doivent faire aucune demande. Ils reçoivent aussi tout simplement le précieux chèque dans la boîte aux lettres s’ils sont éligibles.

Un nouveau chèque énergie exceptionnel 

C’est le gouvernement qui a annoncé aussi le versement d’une nouvelle aide financière exceptionnelle. Aucune date précise n’a été donnée, mais le versement devrait se faire d’ici à la fin de l’année. Cette aide a été baptisée chèque énergie exceptionnel et sera versée à 12 millions de foyers (40% des ménages les plus modestes, comme le précise Elisabeth Borne). Le montant de cette aide est compris entre 100 et 200 euros. Cela dépend des revenus du ménage. Par exemple, un parent célibataire qui touche le Smic et qui a deux enfants devrait toucher le maximum, soit 200 euros.

Sur le plateau de France info, le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a rappelé qu’une enveloppe dédiée a été votée l’été dernier au Parlement pour soutenir les ménages qui se chauffent au fioul ou au bois. Cette mesure va voir le jour sous la forme d’une autre aide exceptionnelle, versée à la mi-novembre. Cette aide est aussi cumulable avec le chèque énergie exceptionnel. « Pour les ménages les plus modestes, ça fait jusqu’à 400 euros d’aides exceptionnelles cet hiver pour remplir sa cuve« .

Ce nouveau chèque énergie exceptionnel s’ajoute aux chèques énergie classiques. Pour rappel, en 2021, un chèque énergie d’une valeur de 100 euros avait été aussi envoyé aux bénéficiaires des chèques énergie classique.

Quid du bouclier tarifaire ?

Le gouvernement l’a aussi annoncé. Afin de continuer à limiter l’impact de la crise énergétique sur le pouvoir d’achat des Français, le bouclier tarifaire ne disparaît pas. Il est prolongé pour « tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes« . Cette prolongation permet de limiter l’évolution des prix du gaz à +15% en janvier 2023. Et à +15% pour l’électricité en février 2023. Le bouclier est allégé par rapport au précédent mis en œuvre. Le supplément est estimé à 25 euros par mois pour les personnes qui se chauffent au gaz. Pour les personnes qui ont des chauffages électriques, cette hausse devrait être de 20 euros par mois.

Les Français vont aussi devoir affronter encore plusieurs mois difficiles. En effet, l’inflation continue sa hausse. Au moins jusqu’en 2023. C’est ce qu’annoncent les économistes. Le pic de l’inflation pourrait n’être atteint qu’en début d’année prochaine. De quoi laisser penser que les fins d’année seront rudes pour des millions de Français. Pour la première fois depuis longtemps, ce n’est pas avec hâte qu’on attend les fêtes de noël. Car on ignore si on aura les moyens de gâter tout le monde aussi comme on le voudrait. En attendant, les bénéficiaires du chèque énergie exceptionnel peuvent être un peu soulagés.