Rappel produit : ne consommez surtout pas ces pizzas vendus en supermarché, elles sont contaminées

Deux pizzas vendues en supermarché font l’objet d’un rappel produit. Elles contiendraient des corps étrangers métalliques.

Source : IStock

Cela n’a rien à avoir avec le scandale causé par les pizzas de la marque Buitoni. Ces deux lots pizzas font l’objet d’un rappel produit. On ne doit pas en consommer parce qu’elles contiendraient des corps étrangers métalliques.

Deux pizzas rappelées

Ce lundi 12 septembre 2022, un rappel produit a touché différentes marques de bûches de chèvre. Pourquoi ? Puisqu’il y aurait des corps étrangers métalliques dans ces produits.

À nouveau, les pizzas sont sous les projecteurs et beaucoup prendront ce rappel très au sérieux. En effet, on n’oublie pas le scandale Buitoni d’il y a quelques mois. Le même jour, quelques heures après le rappel du fromage de chèvre, Rappel Conso a publié le rappel d’autres produits.

Pizza
Source : Pixabay

Il s’agit de deux pizzas vendues chez le distributeur Leclerc. L’une est celle aux 4 fromages et l’autre est celle au chèvre. Ce serait aussi pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Il paraît qu’ils ont préparé ces deux pizzas avec les fromages rappelés.

Détails sur les deux pizzas rappelées

Ce rappel produit concerne plus exactement la pizza au chèvre 38 cm et la Pizza 4 fromages 600 gr. C’est chez les distributeurs Leclerc de Tourlaville (15) et Montbéliard (25) qu’on les trouve.

Cela dit, les magasins Leclerc vont devoir les retirer de leurs rayons. À noter qu’ils ont commercialisé ces produits entre le 3 et le 8 septembre 2022. D’après le fournisseur, ils ont utilisé de la chèvre Sainte-Maure lors de la préparation de ces produits.

Ce dernier, faisant l’objet de rappel, produit « en raison d’un risque de présence de corps étrangers métalliques ». En consommant ces produits, vous courrez un risque de blessures et des effets indésirables sur la santé.

Rappel produits : les lots concernés

Voici ce qu’il y a à savoir sur ces deux produits :

  • Lots fabriqués les 8 et 9 septembre 2022 avec le Code-barre : 0209222000000. Consommables entre le 12 et le 13 septembre 2022.
  • Tous les lots de ceux portant le code-barre : 0209039000000. Consommable entre le 5 et le 10 septembre 2022.

Pour ceux ayant acheté l’une de ces deux pizzas ou les deux, voici ce que conseille Rappel Conso :

  • Ne pas la consommer
  • La détruire ou la rapporter en magasin pour procéder à un remboursement

Ceux qui veulent plus d’informations peuvent visiter le site de Rappel Conso. Ils peuvent aussi appeler le 0381995876.

Comment s’informer des rappels produits ?

Il y a différents modes de communication d’un rappel produit. Ce mode de communication varie selon l’ampleur du rappel. En effet, parfois les grandes surfaces collent juste une note à leur porte d’entrée pour communiquer les produits rappelés.

Il y a également des plateformes sur lesquelles se renseigner si l’on veut en être informé quotidiennement. Le gouvernement a d’ailleurs mis en ligne un site web en 2021 dans le but de recenser les produits rappelés.

Il s’agit du site Rappel Conso. On peut suivre les derniers rappels via ce site ou bien sur son compte Twitter. On peut aussi se rendre sur le site de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

Des sites comme 60 millions de consommateurs, UFC-Que Choisir ou encore Marmiton informent aussi de certains rappels produits.

Quels peuvent être les raisons d’un rappel produit ?

En ce qui concerne les causes d’un rappel produit, il y en a plusieurs. La plus fréquente est la contamination microbiologique par des bactéries comme l’E.Coli ou salmonelles. Ces bactéries peuvent apparaitre durant la fabrication ou le conditionnement des produits.

Il est aussi d’autres raisons comme la contamination des aliments par le contact de métaux toxiques. Ou de résidus de médicaments vétérinaires. Mais aussi par le contact des pesticides agricoles en trop grande quantité.

Parfois aussi, il y a des défaillances sur l’étiquetage et les dates de DCL ou l’étanchéité des emballages. Ainsi, quand un produit fait l’objet d’un rappel, la consommation de celui-ci peut être dangereuse pour la santé.

Des symptômes bénins comme ceux de la gastro-entérite peuvent apparaitre. Chez les personnes sensibles, ces symptômes peuvent évoluer vers une forme plus grave.

D’ailleurs, un scandale a eu lieu, il y a quelques mois, dû à la consommation des pizzas surgelées de Buitoni. Deux jeunes enfants en sont décédés alors que d’autres ont fini à l’hôpital.