Faites-vous partie des grands gagnants de la loi pouvoir d’achat ?

Depuis que l’inflation sévit, le gouvernement met en place des aides pour aider le Pouvoir d’achat des Français.

Source : iStock

Depuis le début de l’année, le pouvoir d’achat des Français est mis à mal. En effet, avec l’inflation et les pénuries, il semble difficile de retrouver la vie d’avant. Mais pour aider le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement a mis en place de nombreuses aides qui commencent déjà à entrer en vigueur ce mois-ci. On vous explique tout ici. 

Les aides pour le Pouvoir d’achat 

Pour les salariés 

Pour aider le pouvoir d’achat des salariés, ils peuvent bénéficier de la prime d’activité versée par la CAF. De plus, cette dernière a été revalorisée à hauteur de 4%. S’ajoute à elle l’aide exceptionnelle de rentrée d’un montant de 100 euros plus 50 euros par tête d’enfant à charge. Celle-ci se versera à ma moitié du mois. De plus, pour encore pallier l’inflation et ainsi redonner un pouvoir d’achat décent aux salariés, le SMIC a, lui aussi, paru remis à niveau. Il a ainsi augmenté de 2%, soit une revalorisation de 11,07 euros brut ou 8,76 euros net.

Les salariés peuvent aussi bénéficier des tickets restaurants. Ils permettent d’aider le pouvoir d’achat des Français en permettant de se payer des repas chaque midi. Mais ces derniers aussi ont vu leurs règles changer. En effet, le plafond est monté à 25 euros dès le mois prochain. Et de plus, il est désormais possible de payer l’entièreté des courses avec sans restrictions de catégories de produits. La valeur faciale maximum du ticket restaurant a semblé revu à 11,84 euros. 

L’épargne sociale 

Pour tous les Français ayant un Plan d’épargne entreprise, et ce, jusqu’à la fin de l’année, il sera possible d’avoir une épargne salariale jusqu’à 10 000 euros. Mais les conditions de cette dernière sont strictes. Il n’est donc pas possible de retirer l’intéressement dans l’année. De plus, l’argent doit servir à aider pour le pouvoir d’achat d’un bien ou d’une prestation de service. Il ne parait dont pas possible de l’utiliser pour une autre épargne. 

Pour les indépendants 

Les indépendant paraissent être environ 2,25 millions en France. Et eux aussi vont voir leur pouvoir d’achat aider. C’est au niveau de leurs cotisations sociales que l’aide va venir, en les abaissant de 550 euros par an. 

Les fonctionnaires et le pouvoir d’achat 

Pour les fonctionnaires, l’aide au pouvoir d’achat passe par une revalorisation à 3,5% de point d’indice. Ainsi, il semblera possible de toucher en 40 euros et plus de 100 euros en fonction de l’ancienneté et de l’emploi. 

Les retraités 

Les retraités voient, eux aussi, leur pouvoir d’achat soutenu. En effet, l’ASPA anciennement appelé minimum vieillesse se voit revalorisé à haute de 4%. Celle-ci s’applique donc au régime de base, d’invalidité du régime général et la pension de réversion du régime général. Aussi, “Dans la mesure où la revalorisation de 4% s’applique uniquement sur la pension de base et non sur la retraite complémentaire, le gain sur le pouvoir d’achat sera plus au moins proche des 4% selon l’importance de la part de la retraite de base dans la pension totale du retraité, confirme la fondatrice du cabinet Sapiendo dans un communiqué. Et sur ce point, tous les régimes ne sont pas égaux”. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cabinet • B&D Conseil (@bd_conseil)

Les automobilistes et le Pouvoir d’achat

Pour le pouvoir d’achat des automobilistes, la remise sur le litre de carburant est conservée. Mais en plus de sembler conservé, elle semble aussi augmenter. Ainsi, elle passe désormais à 30 centimes avant de descendre à 10 centimes au premier novembre. 

La redevance TV 

La redevance TV à elle aussi pris fin. Touche dans l’optique d’améliorer le pouvoir d’achat des Français. En effet, cette dernière paraissait rester de 138 euros par an. Elle est donc dorénavant révolue. En fonction du moyen de paiement, elle sera rembourser différemment

Les personnes handicapées

Les personnes en situation de handicap ne sont pas délaissées par la loi pour le Pouvoir d’achat. En effet, l’allocation pour adultes handicapés parait augmenter de 4%. À cela s’ajoute aussi le versement de la prime d’inflation et une aide exceptionnelle de rentrée de 100 euros plus 50 euros par enfants à charge. Tout comme les personnes éligibles au RSA

Les familles et le Pouvoir d’achat

Pour l’allocation de rentrée scolaire qui concerne ainsi les familles avec des enfants scolarisées, elle a aussi une revalorisation de 4%. Une vraie aide pour le pouvoir d’achat des familles pour qui la rentrée peut être complexe. Pour les familles nombreuses, les allocations familles bénéficient, elles aussi, du même taux de revalorisation. 

Les locataires et étudiants 

En ce qui concerne toute personne qui paraît locataires, les APL sont, elles aussi, revalorisées, mais à hauteur de 3,5%. Et pour les étudiants boursiers, ils pourront bénéficier d’aide pour leur pouvoir d’achat. Notamment grâce à la prime inflation de 100 euros. Mais aussi avec leurs bourses qui semblent se revaloriser aussi.