Escroquerie : ces 7 photos qu’il ne faut jamais publier sur les réseaux sociaux, faites attention

Facebook, Instagram, Tik Tok, Twitter regorgent d'utilisateurs qui, naïvement, publient des photos qui ouvrent les vannes à l'escroquerie. Voici les 7 types de photo à ne jamais publier !

Source : iStock

Depuis que nous avons rejoint le monde social, il y a une envie irrésistible de partager chaque aspect de notre vie avec les autres. Des plats aux vacances en passant par une longue série de réflexions, beaucoup ressentent le besoin presque physique de tout publier. Mais attention à l’escroquerie !

Évidemment, la photographie est reine ! Après tout, n’importe quel smartphone suffit à immortaliser un moment qui nous tient à cœur. Des moments inoubliables, de petites tranches de vie qui sont figés et qui pourraient éventuellement rester dans les archives sociales pour toujours. En gros, vous perdez le contrôle des photos que vous publiez sur un réseau social, car n’importe qui peut les sauvegarder, les copier ou les télécharger. De plus, supprimer une photo ne la fait pas disparaître complètement de l’Internet. Aujourd’hui, presque tout est re traçable et ouvre la porte à l’escroquerie ! Voici un récapitulatif des 7 photos à éviter de poster sur les réseaux sociaux afin de ne pas tomber dans un piège.

Vos photos de vacances en temps réel

Une chose que vous ne devez jamais publier sur les réseaux sociaux est votre position en tempe réel ou, encore moins, les endroits où vous vous trouvez tous les jours à la même heure. Ainsi, c’est la porte ouverte à l’escroquerie et surtout aux cambrioleurs. Une manière de dire « allez donc chez moi, je n’y suis pas !« 

Si vous ressentez vraiment le besoin ou le plaisir de montrer à vos amis où vous êtes, publiez les plus tard, lorsque vous serez de retour chez vous.

Attention à l’escroquerie ! Pas de photos d’objets de valeurs ou d’argent !

Il est fortement déconseillé de publier sur les réseaux sociaux des photos d’objets de valeur ou d’argent se trouvant dans votre maison afin d’éviter d’attirer les escrocs.

Certes, le cliché peut sembler anodin. Mais il pourrait donner l’idée à des escrocs de vouloir s’introduire chez vous pour vous voler.

Ne publiez jamais la plaque d’immatriculation de votre véhicule !

Il est vivement conseillé de ne pas publier sur Internet de photographie avec la plaque d’immatriculation de votre véhicule.

En effet, des escrocs pourraient copier les numéros de la plaque d’immatriculation dans le but d’éviter les amendes, ou pire encore, de commettre des délits sur votre compte.

Vos doigts pourraient être utiles aux escrocs

Attention ! Il est tout à fait possible de reproduire des empreintes digitales avec une simple photographie de vos doigts. C’est en tous cas ce que des études récentes ont démontré.

Partager ce type de cliché sur les réseaux sociaux serait un gros risque et la porte ouverte à l’escroquerie. Ne laissez pas un arnaqueur s’authentifier via un système biométrique avec vos données.

Ne divulguez pas vos documents d’identité

Une autre recommandation qui tombe sous le sens est celle de ne jamais diffuser sur les réseaux sociaux de photo de vos documents d’identité. Carte nationale d’identité,  passeport, acte de naissance ou encore permis de conduire ne doivent jamais être sur les écrans des réseaux sociaux.

L’escroquerie la plus banale dans ce cas serait l’usurpation d’identité. Un acte grave qui pourrait permettre de créer de nombreux documents administratifs frauduleux à votre nom.

Un billet de loterie ou un jeu à gratter gagnant… offert à un escroc

Une très grosse erreur serait de publier sur un réseau social un cliché de votre billet de loterie ou jeu à gratter gagnant. En effet, un escroc pourrait copier la clé visible sur le code barre et empocher vos gains à votre place.

Un billet d’avion ou une carte d’embarquement

Voici le dernier conseil pour vous préserver des escroqueries sur les réseaux sociaux : ne publiez jamais de cliché de votre billet d’avion ou de votre carte d’embarquement.

Un malfrat pourrait alors récupérer vos informations personnelles par le biais de l’agence de voyage concernée ou via le site de la compagnie aérienne. Avec cette manipulation, il aurait alors tout le loisir d’opérer bon nombre de dépenses à vos frais.