Électricité, eau, téléphone… ces 9 aides méconnues pour payer vos factures

Eau, électricité, téléphone… pour continuer à en profiter, vous devez payer les factures. Voici des aides pour vous soulager un peu.

Source : Getty Images

L’inflation a complètement chamboulé la vie des Français. Les factures sont de plus en plus difficiles à gérer. Dans de telles situations, toutes les aides sont les bienvenues pour soulager un peu son porte-monnaie. Il existe, de ce fait, des aides avec lesquelles vous pouvez régler vos factures. Ils sont au nombre de 9. Découvrez-les dans cet article.

Inflation : 60 % des Français en difficulté

L’inflation touche les ménages français depuis le début de l’année 2022. L’observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), dans une étude publiée en mars, parle de 60 % de ménages. Les prix ne cessent d’augmenter depuis et malmènent les portefeuilles des consommateurs.

Cela ne risque pas de s’arranger de sitôt puisque l’hiver approche. En effet, l’utilisation de l’électricité et du chauffage va augmenter. Beaucoup redoutent la hausse de leur facture. Rappelons qu’en 2019, la dépense moyenne des Français en chauffage était de 1696 euros.

Ainsi, ils pouvaient se chauffer à 20°C. C’est ce qu’ont révélé les chiffres de l’entreprise spécialisée dans la rénovation énergétique, Effy. Le fioul est en tête du peloton des plus coûteuses avec un montant moyen annuel de 1913 euros.

C’est en tout cas ce qu’a révélé Mieux Vivre Votre Argent. L’électricité est en deuxième position avec 1802 euros/an. Le gaz le suit avec 1446 euros/an. Cela étant, les dépenses sont moins importantes pour les foyers qui se chauffent au bois. En effet, ils ne paient que 759 euros par an.

Hausse de factures et aides

La France est actuellement dans un contexte d’inflation et de crise énergétique. Faire face à l’hiver dans ce contexte ne va pas être facile. De plus, parmi les 56 réacteurs du parc EDF, 36 ne fonctionnent pas à ce jour.

Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE (Réseau de transport électrique) a une solution pour éviter les coupures cet hiver. Selon lui, il faudrait une baisse de consommation de 15 % aux heures de pointe. De leur côté, les foyers français s’inquiètent d’un autre sujet.

Ils se posent la question de savoir comment régler les factures. En effet, ils craignent une hausse des factures d’eau, d’électricité, de téléphone ou d’internet. Cela étant, les ménages pourront y faire face grâce à plusieurs aides.

Pour être plus précis, il en existe 9 :

Les aides au logement

Ce sont des aides telles que l’APL, l’ALS et l’ALF.

Le Fond Social pour le Logement (FSL)

Cette aide est destinée à aider les locataires à régler les loyers impayés.

La garantie Visale

Celle-ci est un dispositif de cautionnement Visale garantit jusqu’à 36 mois d’impayés pour les locataires éligibles.

La Réduction sur l’abonnement mensuel téléphonique

Elle est pour les utilisateurs de l’opérateur orange. À condition qu’ils touchent des minimas sociaux comme le RSA, l’AAH ou l’ASS.

La réduction sociale téléphonique

Celle-ci est une aide permettant aux allocataires des minimas sociaux de profiter d’une ligne de téléphone fixe.

Le chèque eau

Cette aide pourrait prendre deux formes. L’une est une aide préventive. Elle permet de baisser le montant de la facture s’il se traduit par le versement d’un chèque eau.

L’autre est un tarif dégressif pour bénéficier gratuitement d’une 1re tranche de consommation d’eau. Cette consommation se calcule en fonction des revenus et de la composition des foyers.

L’aide pour un accès haut débit sans fil

C’est un soutien financier automatique que votre fournisseur d’accès prend en compte. Elle est pour ceux qui vivent dans les zones sans fibre optique.

Le FSL

Celui-ci permet la suspension de la procédure d’impayé. Ce qui par la même occasion permet de suspendre la coupure ou la réduction d’énergie s’il y a facture impayée.

Le chèque énergie

C’est une aide d’un montant entre 48 et 277 euros. On la verse sous conditions de revenus.

Une aide pour payer ses impôts

On a bien dit que toutes les aides sont les bienvenues pour soulager les portemonnaies vu le contexte d’inflation. En effet, il se peut que l’on vive une difficulté financière et qu’on ait du mal à payer ses impôts.

Cela étant, sachez qu’il est possible d’obtenir une remise gracieuse partielle ou totale de la somme que l’on doit. Que ce soit dans le cadre des impôts sur le revenu ou de la contribution à l’audiovisuel public.

Mais encore d’une exonération de sa taxe d’habitation, de ses taxes foncières ou pénalités et intérêts de retard. Il faut juste que l’on justifie ses difficultés financières.

La demande de remise gracieuse peut se faire en ligne sur son espace personnel. Ou bien directement au guichet dans un centre des impôts ou par courrier. Si l’on choisit cette dernière option, on doit compléter et renvoyer le formulaire dédié.