Cette famille avec 10 enfants bénéficie de 5789 € d’allocations familiales

C'est une somme incroyable que perçoit cette famille de dix enfants tous les mois. Pour être précis, 5789.53 euros d'allocations familiales.

Source : iStock

En France, les personnes les plus précaires ont la chance de percevoir différentes allocations familiales et aides sociales. Ces dernières aident les Français dans le besoin à gérer leurs dépenses du quotidien. Plus une famille a d’enfants, plus les aides sociales sont élevées. Et aujourd’hui, la polémique concernant le possible assistanat de certains Français est relancée par une feuille d’allocations diffusée sur les réseaux sociaux. Sur cette dernière, on découvre qu’une famille touche près de 6 000 euros en allocations sociales. De quoi aussi permettre à cette famille de vivre sans que les parents aient besoin de travailler.

6 000 euros d’allocations familiales pour une famille de 10 enfants

Les Français vivent actuellement une période de crise avec une inflation record. En ce mois de septembre, difficile de ne pas parler de tous ces citoyens qui a du mal à boucler les fins de mois. Tout simplement car le mois de septembre est riche en différents frais de rentrée, surtout pour les familles. C’est pour cela que l’allocation de rentrée est versée aux parents dans le besoin. Pour les aider à payer les frais de scolarité des enfants. Mais alors que le président Emmanuel Macron parle de la fin de l’abondance, une feuille de prestations sociales a de quoi surprendre.

La Caisse d’Allocations Familiales du Bas-Rhin verse près de 6 000 euros à une famille en août 2022. Cette dernière touche l’APL (Aide personnalisée au logement), les allocations familiales, le RSA (Revenu de Solidarité Active) et l’allocation de rentrée scolaire qui est versée une fois par an, quelques jours avant la rentrée de septembre. Pour le mois d’août, la CAF a versé 5789.53 euros à cette famille. La CNAF (Caisse nationale des allocations familiales) a assuré que le document était vrai lorsqu’elle a été contactée par nos confrères de Checknews pour Libération. Elle précise aussi qu’il correspond aux aides touchées par une famille de 10 enfants, dont le couple est bénéficiaire du RSA.

Des allocations familiales exceptionnellement élevées

La CNAF précise cependant que la famille ne touche pas ses aides chaque mois. Sur la fiche, on découvre en effet que pour arriver à cette somme, il faut ajouter près de 2 000 euros d’allocation de rentrée. Et cette dernière n’est versée qu’une seule fois aussi dans l’année. De ce fait, la famille touche en temps normal entre 3 600 et 3 700 euros. 

Cette publication relance aussi évidemment le débat concernant les allocations familiales. Certains estiment qu’il s’agit d’un droit et que la France est justement un beau pays pour les aides qui sont mises en place. D’autres considèrent que les Français qui touchent autant d’aides sont des assistés. Difficile d’avoir envie de se lever tôt le matin pour travailler 7 à 9 heures par jour quand on voit qu’une telle somme arrive tous les mois sur le compte en banque. 

Un débat houleux dans Touche pas à mon poste

Les chroniqueurs de TPMP se sont écharpés sur le sujet. Certains, comme Matthieu Delormeau, Valérie Benaïm et aussi Raymont n’ont pas caché leur stupeur de voir qu’une famille pouvait toucher autant d’argent. Ils dénoncent ce qu’ils considèrent être « un sport national en France ». Ils vont jusqu’à dire que la famille fait des enfants uniquement pour recevoir des aides (un reproche que connaissent bien les familles qui participent à Familles Nombreuses, sur TF1).

Mais comme souvent, Gilles Verdez avance à contre-courant et n’hésite pas à être en désaccord avec son patron. En effet, Cyril Hanouna, est également choqué par cette somme. Le chroniqueur n’hésite pas à dire qu’il est aussi choqué par les propos de ses collègues. « Ce que j’entends est scandaleux, ce que vous êtes en train de dire c’est, salauds de pauvres !« . Mais Cyril Hanouna ne peut pas entendre ça et recadre son ami. « Non, ce que tu es en train de dire c’est dégueulasse, c’est nul ».

Pour autant, le chroniqueur actuellement en froid avec Matthieu Delormeau campe sur ses positions. « C’est la France que j’aime, qui aide les gens pauvres. C’est une famille qui n’a pas de ressources, qui est au RSA. Ça, c’est la France que j’aime, voilà, je dis bravo« .