Arnaque : cette nouvelle escroquerie peut vous dépouiller, soyez très vigilant

Les arnaques ne cessent de se diversifier et d’évoluer de façon à mieux vous piéger. Voici une des nouvelles qui tourne.

Source : IStock

C’est notamment depuis les confinements que le taux d’arnaques en ligne a augmenté. En effet, le fait d’être confiné augmente la chance que les civils passent bien plus de temps sur leur ordinateur ou leur mobile. Ainsi, les arnaques en ligne deviennent un énorme gagne pain pour de nombreux escrocs. Celle que l’on retrouve le plus se nomment phishing ou hameçonnage en Français. Et chaque fois, elles contiennent un lien vers un site. C’est pourquoi il ne faut jamais cliquer sur un lien dans un SMS ou un mail. On vous explique tout ici. 

Le Phishing

Le phishing est donc l’une des techniques d’arnaque les plus répandues. En réalité elle est assez simple à comprendre. Dans cette situation, vous êtes un poisson, l’escroc est un pécheur et l’appât est l’objet du mail ou du SMS. Le but est que le poisson morde à l’hameçon, alors que vous cliquiez sur le lien. Et pour ce faire, il faut quelques chose qui vous pousse à le faire

Ainsi, on trouve de nombreuses arnaques par exemple avec la carte vitale. En effet, avoir une carte vitale est très importante et si l’on vous avertit que la vôtre n’est plus à jours et que vous pouvez regarder sur ce lien pourquoi, des personnes tombent dans le panneau. On a aussi vu les arnaques au compte Netflix. Vous avez un mail qui vous avertit que votre paiement n’est pas passé. Vous cliquez sur le lien, entrez vos coordonnées, et là, c’est finit. Avec vos coordonnés, ils peuvent vider votre compte. 

Arnaque et amende

Cette nouvelle arnaque qui circule reste, elle aussi, de cette méthode de phishing. En effet, elle consiste à vous envoyer un mail ou un SMS. Dans ce dernier, on vous avertit que vous avez une amende à régler. Mais si vous ne le faites pas assez vite, elle sera majorée. Sauf que, les amendes officielles, ne sont payés que sur le site du gouvernement. Plus précisément sur le site de l’Agence nationale de traitement automatisé des informations ANTAI. Ce dernier permet le règlement, mais aussi le suivi ou même les contestations. 

Et c’est justement sur ce point que semble s’appuyer l’arnaque. En effet, le SMS qui parait adressé aux victimes déclare “Info ANTAI : vous avez un retard de paiement de 35 €, dossier référence 20023099. Consultez mon dossier d’infraction via : https://dossier-antai-gouv-info” d’après Femme Actuelle. Et il faut dire que cette arnaque paraissait crédible, même l’url du site. Mais désormais, il n’est plus en ligne. 

Victimes 

Bien sûr, avant que cette arnaque ne prenne fin, elle a fait de nombreuses victimes. En même temps, le site ressemblait fortement à celui du gouvernement. Et le motif de l’amende était non -respect des règles de stationnement. Ainsi, il pouvait mettre le doute à de nombreuses personnes. Il faut aussi savoir que si un site appartient au gouvernement, il finit obligatoirement pas “.gouv.fr”. 

Ainsi, si jamais vous pensez qu’un mail ou un sms peut être frauduleux surtout s’il contient un lien, appelez directement le prétendu destinataire. S’il semble déjà trop tard, vous pouvez appeler votre banque pour faire opposition et ainsi, vous pourrez éviter de perdre trop d’argent.