Ces 8 aides financières méconnues dont vous devez absolument profiter

La vie, surtout en cette période d’inflation, peut s’avérer coûteuse. Certaines aides, sans doute méconnues, pourraient vous aider…

Source : IStock

En ce moment, les jours se corsent, et pas uniquement pour les retraités. Ces derniers, que le chef de l’État et son exécutif ont souhaité sécuriser, ont pu très récemment bénéficier d’une deuxième augmentation du montant de leur pension. Ce coup de pouce, le deuxième depuis le début de l’année 2022, a donc fait l’objet d’un versement le vendredi 9 septembre 2022 à tous les Français qui ont cessé de travailler. Il faut savoir que seules les pensions du régime général étaient concernées. En effet, malheureusement, l’État n’a aucune maîtrise sur les régimes complémentaires. Pour les autres, certaines aides financières ont été mises en place ou revalorisées afin d’amortir le choc de l’inflation. Il existe huit aides dont vous ne connaissez sans doute pas l’existence. On vous dit tout !

Les allocations sociaux connaissent une revalorisation

Comme vous le savez, au total, les aides financières devraient augmenter de 4 % + 1,1 % sur l’année. Et ce, comme l’a annoncé le ministre de l’Économie, des Finances, du Numérique et de la Souveraineté économique. Les aides ont subi cette hausse afin de protéger les assurés des effets néfastes de l’inflation. Pour rappel, l’inflation a été évaluée à + 6,1 % sur un an en juillet 2022. 

Depuis le 1er juillet 2022, soit la date initialement retenue pour la revalorisation des pensions de retraite, un grand nombre d’allocations et de minima sociaux ont fait l’objet d’une revalorisation de 4 %, comme l’expliquent nos confrères Planet. D’autres, telle que l’allocation de soutien familial, devraient connaître une hausse bien plus importante. En effet, à partir de novembre 2022, cette allocation passera de 122,92 euros à 184,38 euros par mois et par enfant. Cela correspond à une augmentation de 50 % au total. Celle-ci, il faut bien le reconnaître, ne constitue pas la plus connue des prestations familiales auxquelles les Français ont droit. En savez-vous plus sur les autres ? Voici une liste de 8 aides financières qui pourraient vous faciliter la vie…  

La PAJE

La prestation d’accueil du jeune enfant, PAJE, a pour but d’aider tous les parents qui souhaitent accueillir un enfant. La Caisse d’Allocations familiales (CAF) a précisé que ceci valait donc autant pour une naissance que pour une adoption. Elle comprend quatre pôles bien distincts : la prime à la naissance ou à l’adoption. L’allocation de base, et la prestation partagée d’éducation de l’enfant. Et enfin le complément de libre choix du mode de garde. Toutes ces aides financières se trouvent à votre disposition. 

Les allocations de soutien familial

L’allocation de soutien familial, ASF, fait l’objet d’un versement aux familles dont un des parents ne peut pas, ou encore ne veut pas, aider son enfant. Les bénéficiaires de cette aide sont donc foyers avec des enfants privés de ce soutien « naturel » d’un de leur parent.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by CLBP LAW | Droit (@clbplaw)

L’action sociale enfance, jeunesse et parentalité

La Caisse d’Allocations familiales peut aussi aider à financer des équipements et des services. Et ce, dans le but d’aider les familles rencontrant des difficultés financières ou sociales. Ces aides spécifiques se voient distribuées au cas par cas, à l’aide d’un dossier. 

Le complément familial

Le complément familial (CF) vise à assister les familles avec au moins trois enfants à charge. Et ceci va pour les enfants âgés de 3 à 21 ans. Le montant est versé sous condition des ressources du foyer dans lequel il vit. 

Les petits plus de la Caisse d’allocations familiales

Si la pension alimentaire ne se trouve pas versée par la CAF, il reste possible de se faire accompagner dans ses démarches de fixation, de versement ou de recouvrement de celle-ci. En effet, la CAF peut vous orienter dans la bonne direction pour recevoir cette aide financière. 

L’allocation de rentrée scolaire

L’allocation de rentrée scolaire, comme son nom l’indique, a pour but d’épauler les foyers à « assumer le coût de la rentrée pour [les] enfants de 6 à 18 ans », précise la CAF.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Easy Gestion de Patrimoine (@easy_gp)

Les allocations familiales

Il semble difficile, en ce moment, de passer outre des allocations familiales. Des aides qui se voient versées à partir du deuxième enfant en France métropolitaine. Dans les DOM-TOM, le versement a lieu à compter du premier enfant.

Les avantages famille nombreuse

La carte de famille nombreuse a pour objectif d’assister les foyers comptant au moins trois enfants dans certains aspects de la vie. En effet, elle permet notamment l’obtention de réductions sur les voyages en train. Mais aussi quelques autres avantages qui se trouvent répertoriés sur le site de la CAF.