Voici la fréquence exacte à laquelle il faut les changer vos draps

Notre lit est un endroit de prédilection pour les germes et les bactéries, il est donc très important de garder votre literie propre. Mais à quelle fréquence devez-vous changer les draps ? 

Source : iStock

Nous portons des sous-vêtements et des chaussettes propres tous les jours… Nous changeons de vêtements tous les jours, ou presque, mais oublions souvent la literie. Changer les draps et tout autre linge de lit en temps opportun est aussi important que de prendre une douche et de se brosser les dents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dodo France (@dodofrance)

En effet nous passons beaucoup de temps au lit et entrons en contact avec le linge à peau nue. Les draps et les taies d’oreiller accumulent la sueur et les particules de notre peau. Ainsi ceci crée un terreau favorable pour les acariens, les bactéries et les champignons. Savez-vous à quelle fréquence vous devez changer vos draps pour les garder frais et sûrs ? Nous partageons des informations précieuses, prenez note !

À quelle fréquence doit-on changer nos draps ?

Notre lit peut être un terreau appétissant pour les champignons et les bactéries. Comment empêcher que cela se produise ?

Nous passons dans notre lit près d’un tiers de notre vie. Nous partageons donc cet espace avec des colonies de microbes cachés dans les plis des draps. Le maintien d’une bonne hygiène au quotidien passe aussi par le changement des draps.

Chaque être humain produit en moyenne 26 litres de sueur par an. Lorsque nous sommes au lit, nous créons ainsi, dans nos draps, un milieu humide, terreau idéal pour les champignons. Ces ennemis de la santé choisissent souvent d’élire domicile dans les matelas et les oreillers.

Des études ont révélé que 17 types différents de champignons se prélassent dans les oreillers. Et dans les draps, ce n’est pas mieux ! Et avec des conséquences graves pour ceux qui souffrent d’asthme et de sinusite.

Afin d’éviter de se retrouver dans des situations extrêmement risquées pour notre santé, il est bon de changer fréquemment les draps à la maison.

Si nous ne voulons pas que notre lit devienne un vivier de champignons et de bactéries, les draps doivent être changés une fois par semaine.

Les autres linges de lit

Les taies d’oreiller, quant à elles, nécessitent plus d’attention et vous devez les changer au moins deux fois par semaine. Et changer ces dernières le plus souvent possibles peut éviter l’éventuelle apparition d’impuretés sur le visage.

Outre les draps et les taies, le reste du linge de lit doit également suivre un calendrier spécifique pour les changements. Les couvertures, les housses de matelas et les couvre-lits doivent être lavés au moins une fois par mois. En ce qui concerne les couettes et autres couvertures qui ne sont pas en contact direct avec la peau, elles, peuvent être changées tous les trois mois.

Une fois tous les six mois, le matelas mérite également d’être soigneusement nettoyé à l’aspirateur et aéré, ainsi que les oreillers.

Comment les bactéries et les champignons prolifèrent-ils ?

En plus de changer au moins à 3 fois par semaine de pyjama ou autre tenue de nuit, il ne faut pas oublier les surfaces avec lesquelles on est en contact plusieurs heures consécutives en se reposant.

De nombreuses bactéries prolifèrent par la transpiration, la toux, les éternuements  ou les sécrétions vaginales et an*ales. À cela s’ajoute les squames de peau que l’on perd pendant le sommeil, principale nourriture des acariens qui se cache entre les draps. Un mélange de microbes auquel s’ajoutent parfois des poils d’animaux, des acariens, des champignons, des résidus de crèmes et de cosmétiques mais aussi, au cas où vous auriez la mauvaise habitude de manger au lit, des résidus d’aliments consommés au lit.

La taie d’oreiller, étant la partie dans laquelle les cheveux reposent et les respirations se déversent, est celle qui mérite le plus de soins et d’attention, mais rien ne doit être objet de négligence.

Comment laver les draps et autre linge de lit ?

Après les avoir retirés du lit, les draps et les taies d’oreiller doivent être bien évidemment lavés.

Tout d’abord, vous devez les séparer du reste du linge en les lavant à une température entre 40 et  60 degrés. Pour être encore plus sûr d’éradiquer les germes et les champignons, ajoutez un antibactérien au détergent normal.

Une autre astuce pour lutter contre les acariens est de ne pas défaire et refaire le lit dès le réveil. Laissez plutôt les draps s’aérer d’abord.

Rappelez-vous qu’afin d’éviter des résultats insatisfaisants, en plus de la température et du programme, il est également important de ne pas trop surcharger la machine à laver de draps. En effet, une charge excessive pourrait compromettre leur désinfection et leur soin.