Supermarché : voici les 10 produits qui ont vu leur prix exploser, et ce n’est pas terminé

Au supermarché, l’inflation n’épargne pas les produits de grande consommation. Si bien qu’en août, la hausse était de 5,8 % sur un an.

Source : iStock

Une vague d’inflation généralisée met actuellement à mal les pays européens suite aux sanctions économiques. La France n’est pas épargnée. Ainsi, certains produits dans les supermarchés sont quasiment inaccessibles pour les foyers modestes.

Conflit, météo, de nombreux facteurs qui ont fait grimper les prix. Au supermarché, on ne distingue plus les produits de grande marque et de premiers prix. À ce propos, voici les 10 produits dont les prix ont le plus flambé le mois dernier.

L’inflation dans les supermarchés

Avant de vous donner les dix produits les plus inflationnistes au mois d’août 2022, voici quelques chiffres. Selon nos confrères du Figaro, en France, l’inflation a ralenti le mois d’août avec 5,8 % contre 6,1 % en juillet.

Supermarché
Source : Pexels

Cependant, les prix des produits de grande consommation semblent ne pas suivre la même trajectoire. Du côté des prix des produits, au mois de mai, on a constaté une hausse de 4,3 %. Rappelons qu’en juin, le taux était de 5,7 %.

Le même mois, les produits frais ont connu une hausse de 6,2 %. La courbe continue de monter en août, la hausse des prix atteint 7,9 % au supermarché. Tous les produits qu’on va vous présenter enregistrent une hausse de plus de 16 %.

Supermarché : 10 produits victimes de l’inflation

Comme promis, voici les 10 produits dont les prix ont considérablement augmenté au cours du mois d’août.

1. Les produits surgelés

Avec le coût actuel de l’énergie, en l’occurrence l’électricité et le gaz, les prix des produits surgelés ont monté en flèche. En effet, pour surgeler les viandes, il faut beaucoup de gaz. Ainsi, la hausse des prix de ces produits au supermarché est de +28,64 %.

Source : Pexels

2. Les viandes hachées

Le coût de l’énergie contribue également à la hausse du prix de ce produit. Il faut savoir que l’élevage est très énergivore. Qui plus est, avec la sécheresse qui a touché la France, les céréales servant de nourriture aux animaux se font rares.

« La hausse des cours des céréales vient, de surcroît, renchérir le coût de l’alimentation animale », affirme la directrice Business Insight de l’Iri.

Conséquence, les viandes hachées ont connu une inflation à hauteur de +21,82 %.

3. Les pâtes alimentaires

La hausse des prix des pâtes est de +19,78 %. La raison est principalement la sécheresse que le Canada a subie en 2021.

« Le Canada est un gros producteur et exportateur de blé dur. Cet événement climatique a amoindri les récoltes alors que la demande est toujours aussi forte », souligne Emily Mayer.

4. Les emballages alimentaires

Pour les emballages alimentaires, la hausse est liée à la crise du Covid. Les demandes étaient fortes et les producteurs n’arrivaient plus à suivre. L’augmentation des prix est de +18,35 %.

5. Les mouchoirs en papier

La hausse des prix de ce produit utile au quotidien est de +18,21 %. La raison est l’augmentation du coût des matières premières. Et de l’énergie aussi, car la papeterie consomme beaucoup de gaz.

6. Les pâtes ménagères

Au supermarché, le prix des pâtes ménagères a connu une hausse de +17,57 %. Vous l’aurez deviné, la raison est la même que pour les pâtes alimentaires : la pénurie de blé.

7. Les plats cuisinés à base de pâtes

Sans surprise, les plats cuisinés à base de pâtes figurent dans la liste. En effet, son prix a flambé de +17,33 % par rapport à l’an dernier.

Pâtes
Source : Pexels

8. Les essuie-tout

Le prix est majoré à +16,69 %. La source de cette hausse est la même que celle des mouchoirs en papier. C’est-à-dire la hausse de prix des matières premières et de l’énergie.

9. Les margarines

Cette hausse est directement liée à la situation en Europe. La matière première pour fabriquer des margarines vient de l’un de ces pays en conflit. Le pays agressé assure 50 % de l’exportation mondiale d’huile de tournesol. À cause de l’inflation, son prix a augmenté de +16,38 %.

10. Les cafés torréfiés

Disponible au supermarché, le prix de ce produit est en hausse de +16,01 % à cause de la période de gel au Brésil. Selon Emily Mayer, directrice Business Insight (perspectives commerciales) au sein de l’Iri :

« Au global, cette inflation est également liée à des événements qui se sont produits en 2021, notamment la pandémie du coronavirus qui a entraîné une hausse des coûts des transports et des emballages. Il y a toujours un temps de latence entre les augmentations des cours des matières premières et leur répercussion dans les points de vente. »

Source : Pexels