Alerte arnaque : cette nouvelle escroquerie par SMS peut vider votre compte bancaire

Les automobilistes sont les cibles d’une nouvelle arnaque. Cela concerne des SMS au sujet d’amendes impayées. On vous dit tout.

Source : IStock

Après l’arnaque au colis bloqué dont plusieurs personnes ont été victimes, c’est autour des automobilistes d’être les cibles de messages frauduleux. Depuis peu, les conducteurs d’automobiles reçoivent des SMS concernant une amende radar.

Ces SMS les somment à payer leurs amendes par le biais d’un certain site. Selon le site Radars-Auto, ce sont des escrocs qui se cachent derrière ces SMS afin de pouvoir soutirer de l’argent aux personnes ciblées. On fait le point.

Le mode opératoire des escrocs

Pour rendre leur arnaque plus crédible, ils se font passer pour L’ANTAI ou l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions. Celle-ci est chargée de s’occuper aussi bien des amendes radars que des amendes de circulation.

Arnaque SMS
Source : iStock

Les personnes ciblées reçoivent des messages qui mentionnent un retard sur le paiement de 35 euros. Après, ils les incitent à se diriger vers un site pour consulter leurs dossiers d’infraction.

Pour tromper la vigilance des gens et leur faire croire que c’est un site officiel de ANTAI, on obverse les mots « antai » et « gouv » sur le site en question. Il s’agirait d’un type d’hameçonnage numérique, à savoir le « typosquatting ».

Le contenu du SMS

Si vous cliquez sur le lien, vous êtes dirigé vers une page qui ressemble parfaitement à celle de la véritable ANTAI. La page affiche le logo de la République française et de l’ANTAI. Il y indique même les numéros de contact officiel de l’ANTAI qui est le 0806 606 606 et 0806 609 625.

Ce qui est surprenant, c’est qu’elle est capable d’identifier votre voiture avec sa marque et son modèle. Et ces informations s’affichent en tapant juste le numéro indiqué et votre plaque d’immatriculation. Les escrocs ont des moyens impressionnants. Peu de choses pourraient trahir cette arnaque.

Un justificatif de paiement presque officiel

Les malfaiteurs sont capables de reproduire un justificatif de paiement similaire à celui du site gouvenrmental des Amandes. En effet, la page mentionne le type de l’infraction commise notamment une amende pour « non-respect des règles de stationnement » d’une somme de 35 euros.

Elle souligne également qu’il reste 3 jours pour régler le paiement avant majoration. Les escrocs conseillent aux victimes d’effectuer un paiement en ligne à partir d’un virement en transmettant leurs données bancaires.

Message frauduleux
Source : Pixabay

Après que les victimes ont effectué le paiement de la soi-disant amende, ils obtiennent même une facture. Vous serez étonné de voir à quel point elle est similaire à celle que le site officiel Amendes délivre. Cela démontre à quel point cette arnaque est très bien ficelée.

Par ailleurs, le seul site habilité à régler les amendes pour les infractions de circulation est celui du gouvernement. C’est-à-dire qui indique « gouv » à la fin. De plus, il est important de savoir que L’ANTAI ne transmet jamais de SMS pour demander aux gens de régler le paiement d’une amende impayée.

Par contre, il se pourrait que vous receviez un SMS de l’agence. Et ce, si les forces de l’ordre vous interceptent à cause d’un délit de contravention. Alors quand vous recevez un SMS ayant les mêmes caractéristiques que cette arnaque, soyez vigilant, car il est probable qu’il s’agirait de cette arnaque.

Savoir si vous avez reçu une amende

Par ailleurs, si vous avez vu un flash radar sur la route, il est tout à fait normal de vouloir savoir s’il s’agit de votre voiture. Dans ces cas-là, sachez que vous serez toujours notifié par le biais d’un avis de contravention.

Si la personne pense qu’elle a été flashée et qu’elle ne l’a pas reçu, celle-ci doit vérifier l’adresse parue sur sa carte grise. Dans la perspective que l’adresse ne soit pas mise à jour, le délai d’acheminement de l’avis serait étendu.

Le risque étant de recevoir une amende majorée sans obtenir l’avis de contravention initial. Il faut savoir que ne pas mettre à jour l’adresse sur la carte grise dans un délai de 30 jours correspondant au changement d’habitation entraîne une amende.

L’amende peut aller jusqu’à 750 euros. Si vous avez des difficultés, contactez l’ANTAI.

Des conseils aux victimes d’arnaque par SMS

Pour contribuer dans la lutte contre ce type d’arnaque, il est important de signaler les sites illicites sur la plateforme PHAROS. C’est une plateforme spécialisée dans la traque de contenus frauduleux sur Internet.

Alerter PHAROS permettrait de procéder dans l’immédiat l’arrêt définitif de ces sites illicites. En plus cela a déjà permis depuis le 7 septembre l’arrêt des deux sites qui ont envoyé des SMS frauduleux.