Électricité : voici quand pourraient avoir lieu les coupures en France…

Cet hiver, le gouvernement attend de nombreuses coupures d’électricité… On vous dit tout !

Source : IStock

Va-t-il y avoir un black-out cet hiver sur le territoire français ? Cette hypothèse ne semble toutefois pas si improbable. Le lundi 4 septembre, le président de la République, Emmanuel Macron, a une fois de plus appelé les Français à la sobriété. Le gouvernement se tient prêt à adopter des mesures drastiques. Et ce, en cas de vague de froid cet hiver. Selon une étude de Refinitiv, il y aurait des risques de trois périodes bien précises dans l’année. Des situations où le consommation d’électricité risque de se montrer critique. On vous dit tout !

Le prix de l’électricité explose 

La France traverse depuis de nombreux mois une crise énergétique grave. Comme la plupart d’entre vous l’ont sans doute remarqué, les prix de l’électricité flambent et le pays court le risque d’une nouvelle pénurie. En effet, plus de la moitié des réacteurs nucléaires français ne fonctionnent plus. Selon France Info, 28 des 56 réacteurs du pays restent à l’arrêt. Or, le nucléaire fournit 70% de la production d’électricité en France. Par malheur, avec la situation actuelle de nos voisins de l’est, le pays souffre également d’une pénurie de gaz. Voilà pourquoi le gouvernement se montre inquiet et craint des coupures cet hiver. La saison qui constitue le pic de la demande. Ainsi, Matignon a demandé aux entreprises et aux administrations de faire des efforts d’économie d’énergie à hauteur de 10%. Une mesure drastique qui a de quoi faire frémir les Français.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by RÉNOVATION FUTÉE (@renovationfutee)

De plus, à en croire le RTE (Réseau de transport d’électricité), sous la barre des 15 °C en hiver,  « la baisse de la température de 1 °C conduit à une augmentation de l’ordre de 2 400 MW de la consommation électrique ». De nombreuses entreprises risqueront donc de cesser leurs activités. En effet, cela pourrait même concerner les piscines. La société Vert Marine, qui assure l’exploitation de près de 90 piscines en France, a fait savoir qu’elle devra procéder à la fermeture de près de 30 d’entre elles. Et ce, en raison des factures énergétiques trop élevées qui ont augmenté de « 15 à 100 millions d’euros ». Une augmentation fulgurante qui risque d’impacter, non seulement les entreprises, mais également les particuliers à petite échelle.

Quand auront lieu les coupures cet hiver ?

Le cabinet Refinitiv fait le point sur la capacité de résistance de la production électrique française pour cet hiver. Après avoir analysé près de 30 scénarios climatiques, partant d’un hiver doux à un hiver glacial catastrophique. Ainsi, le cabinet a considéré que le risque de black-out en France était « perceptible ». La question se trouve au cœur des préoccupations et a fait l’objet d’une discussion lors du conseil de défense convoqué par Emmanuel Macron le vendredi 2 septembre. Ce conseil, consacré à l’approvisionnement du pays en gaz et en électricité.

La France subirait ainsi, dans 40% des scénarios, une insuffisance de 5 GW d’électricité pendant au moins une heure. Et ce, avec des pics atteignant 12 GW. L’offre d’électricité ne suffira donc sans doute pas cet hiver, importations comprises. Il y aura trois périodes de risque élevé de black-out. En fin novembre/début décembre, la deuxième semaine de janvier, ainsi que fin janvier-début février. Il convient donc de préparer les plaids et les bougies, l’hiver risque d’être long