Électricité, gaz : voici la somme que vous allez payer en 2023

Est-il possible que la hausse des prix de l’électricité et du gaz continuent jusqu’en 2023 ? On vous dit tout !

Source : iStock

Dans un reportage diffusé mardi 6 septembre 2022 dans le journal de 20 heures de TF1, nos confrères ont évoqué le sujet de la hausse des prix. En effet, l’inflation a, non seulement, eu un impact sur les produits alimentaires et le carburant mais également l’électricité et le gaz. Pour approfondir la discussion, ils ont notamment évoqué la durée du bouclier tarifaire. En effet, l’État a mis en place un bouclier tarifaire en automne 2021. Et ce, pour amortir le choc de l’inflation due à la hausse des prix du carburant. Ce bouclier tarifaire a donc nettement aidé les Français depuis le début de l’inflation. Mais le bouclier pourra-t-il se prolonger au-delà du 31 décembre 2022 ? On vous dit tout ! 

Une hausse des prix de l’électricité et du gaz

Les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter et elle ne semble pas près de ralentir. Alors que des pénuries d’énergie font l’objet de craintes par le gouvernement pour cet hiver 2022. L’augmentation des prix du gaz et de l’électricité inquiète davantage les Français. En effet, les prix de l’énergie en tout genre inquiètent énormément les Français qui ne savent pas s’ils pourront subvenir aux besoins de leurs foyers. Une grande partie de la population se demande combien ils vont devoir dépenser en 2023. Dans un reportage, diffusé dans le journal de 20 heures de TF1 le mardi 6 septembre 2022, nos confrères ont abordé le sujet en s’intéressant notamment au bouclier tarifaire. 

Alors la question qui reste au bout des lèvres semble “sera-t-il prolongé en 2023 ?”. La réponse est oui ! Et ce « au-delà du 31 décembre ». Il faut dire que cette mesure, mise en place par le gouvernement, a donc permis à de nombreux Français de faire des économies. « Cette année, la hausse du prix de l’électricité aurait dû être de 40%. Grâce à l’État, pour les Français, elle n’a été que de 4%. Pour le gaz, le prix aurait pu exploser de 80%, il est resté bloqué à celui de l’an dernier », a annoncé la voix OFF dans le reportage de TF1. Si le gouvernement prend la décision d’arrêter le bouclier tarifaire en janvier 2023, « la facture d’électricité augmentera en moyenne de 120 euros par mois ». Pour le gaz, il faudra donc débourser près de 180 euros par mois.

Le bouclier tarifaire 

Cette aide a nettement profité aux Français. En effet, dans le journal Les Échos, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a indiqué :  « Sans le bouclier tarifaire, l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité serait d’au moins 100 % l’année prochaine ! Soit une hausse de 120 euros en moyenne par mois et par ménage ». Pour le moment, « aucun montant » n’a fait l’objet d’annonce officielle par le gouvernement français. Toutefois, une chose reste sûre ! Ce bouclier tarifaire réduira bien les hausses pour tous les Français. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a confié : « En janvier 2023, comme il y en a eu en octobre 2021, il y a une hausse du prix du gaz, une hausse du prix de l’électricité, mais j’en fais la promesse, elle sera contenue et supportable ». 

Il a également confirmé que les Français pourront aussi bénéficier du nouveau chèque énergie en aide supplémentaire. Pour rappel, six millions de Français ont pu le percevoir, avec des montants entre 48 et 227 euros. Son futur montant fera alors l’objet d’une discussion au Parlement. Et le reportage de TF1 explique qu’ « il pourrait être versé à davantage de foyers ». Il convient de noter que, jusqu’ici, le bouclier tarifaire a coûté plus de 16,5 milliards d’euros à l’État français.