Objectif Top Chef : ces gros changements pour la 8ème saison qui va vous faire adorer le casting

La huitième année est l'année du changement pour Objectif Top Chef avec toujours Philippe Etchebest aux commandes, évidemment.

Source : Capture M6

Philippe Etchebest a décidé de faire des changements en ce qui concerne son émission Objectif Top Chef. Pour rappel, le gagnant de ce concours intègre la brigade du chef dans la future saison de Top Chef. L’enjeu est donc de taille. Et cette année, des changements restent prévus, avec notamment la venue de célébrités qui vont venir goûter les plats proposés par les candidats qui tentent leur chance. On vous explique tout.

Un nouveau lieu de tournage pour Objectif Top Chef

Cette année, le tournage change de lieu. La décision est d’ordre logistique. Ce dernier a été choisi afin que Philippe Etchebest puisse être aux commandes de son restaurant le soir tout en tournant l’émission la journée. Ce n’est pas la seule nouveauté. Des invités seront présents, célébrités et anonymes, afin de donner leur avis. Un avis qui semblera pris en compte puisqu’ils ont un vrai pouvoir de décision. « Ils ne sont pas là pour être figurants », prévient le chef. Par exemple, pour la première épreuve, les anonymes et les célébrités choisissent l’assiette qu’ils ont le moins aimée. La personne à l’origine du plat restera envoyée immédiatement en session éliminatoire.

Mais qui sont les célébrités qui rejoignent l’aventure ? Le casting a été soigné. Nous pouvons citer David Douillet, Jérémy Frérot, Diane Leyre, Tibo Inshape et Juju Fitcats. Du côté des anonymes, nous retrouverons des familles nombreuses, des danseuses du Moulin Rouge, des motards ou des pompiers. « On est dans une cuisine qui est à la fois un vecteur d’excellence, mais on avait aussi envie de proximité, d’une cuisine accessible et proche de notre quotidien », justifie Guillaume Charlès, directeur général des programmes chez M6.

À noter également la présence d’un petit nouveau : Pierre Chomet, candidat emblématique de la 12ᵉ saison de Top Chef. « A ma sortie, beaucoup de gens venaient me voir en me disant que je passais bien à la télé, ça restait dans un coin de ma tête ». C’est sans doute pour cela qu’il revient sur nos écrans, pour notre plus grand plaisir.

Une nouvelle mécanique pour Objectif Top Chef

L’arrivée de Pierre n’est pas un accessoire. Elle est utile pour l’émission, comme le souligne Philippe Etchebest. « Jusqu’à maintenant, j’étais seul, je devais rencontrer les familles, parler avec elles. L’arrivée de Pierre me soulage dans le quotidien du tournage et me permet de me concentrer davantage sur la partie culinaire et la formation des jeunes ». Les jeunes qui, cette année, seront moins nombreux. En effet, l’année dernière, l’émission a accueilli 108 candidats. Pour cette nouvelle saison, ils sont seulement 60. La mécanique change également. Chaque semaine, six concurrents s’affrontent et l’un d’eux reste éliminé chaque jour. C’est le vendredi que les deux derniers tentent d’obtenir le seul ticket disponible pour la finale. 

Philippe Etchebest aime cette nouvelle mouture puisque le concours commence dès le départ en commençant par réunir les candidats en duo, puis de les découvrir lorsqu’ils cuisinent seuls. C’est mieux aussi pour les téléspectateurs qui peuvent s’attacher plus facilement et rapidement au casting. « Avant, je voyais tous les candidats, mais peut-être que les téléspectateurs pouvaient oublier le premier qui était venu sur l’émission. Là, on les voit, on les identifie et il y a plus de facilité à les suivre. Cela permet une meilleure lecture de la part des téléspectateurs ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre Chomet (@pierrechomet)

Un casting de haute volée pour ce concours

Pas question d’accueillir des amateurs. Les candidats qui ont été choisis sont tous d’incroyables cuistots. « J’ai reçu des chefs trois étoiles qui ont été scotchés par ce qui a été présenté, nous apprend Philippe Etchebest. Les candidats sont conditionnés, je les pousse à aller plus loin et je suis moi-même surpris de là où ils peuvent aller. La marge de progression est évidente ». Si Philippe Etchebest ne reste généralement pas bluffé au début du concours, il reconnaît qu’il y reste sans doute pour quelque chose. « Peut-être que mes exigences sont trop fortes dès le départ, mais c’est pour ça qu’on a du résultat ».

La question ne se pose pas pour Philippe Etchebest. Le gagnant rejoint sa brigade. Et s’il la rejoint, c’est uniquement pour son talent en cuisine. Et pas parce qu’il passe bien à la télévision. En ce sens, il ne reste pas aiguillé par la production. « Ce qui m’intéresse, c’est le culinaire, je n’ai pas de temps à perdre avec des gens qui n’ont rien à faire dans le programme« .