« J’ai beaucoup souffert » : Sylvie Tellier balance la vérité sur l’année de règne de Valérie Bègue

L’ancienne directrice du concours Miss France, Sylvie Tellier, revient sur une année bien difficile.

Source : Getty Images

La nouvelle a été officialisée, Sylvie Tellier cède sa place de Directrice générale du concours Miss France. Et ce n’est rien. En effet, l’ancienne Miss France a dirigé ce concours pendant 17 longues et belles années. Mais comme pour tout, il y a des moments plus ou moins difficiles. Elle a ainsi eu le temps de chaperonner de bien nombreuses jeunes aspirantes au titre de Miss France. Cela lui a permis de faire de merveilleuses rencontres et de beaucoup voyager. Malheureusement, même si toutes ces Miss lui font ressentir un sentiment maternel à leur égard, une année a été bien plus complexe que les autres. On vous explique tout ici. 

Une année complexe

Sylvie Tellier a eu le temps d’en voir des vertes et des pas mûres en 17 ans de carrière à la tête du concours Miss France. En effet, même si toutes les années, cela recommence de zéro, l’ennuie n’est pas de la partie. Cela fait déjà plusieurs jours que le départ de cette ancienne Miss France a été officiel. Elle se voit donc remplacer par une ancienne Miss France, de qui on attend beaucoup de changement. Pour ses bons et loyaux services, Sylvie Tellier garde tout de même un titre honorifique dans le concours Miss France. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by RTL (@rtl_france)

C’est le cœur lourd que Sylvie Tellier a ainsi cédé sa place. En effet, à passer plus d’un an aux côtés de toutes les Miss, elle les considérait toutes comme ses propres filles. Mais laisser ce travail très prenant, c’est aussi un moyen pour cette mère de famille d’être plus présente dans son foyer. Ainsi, elle délaisse “ses filles” pour retrouver ses vrais enfants. Et comme toute bonne maman, elle a bien du mal à faire un ordre de préférence entre ses “filles”. 

Le témoignage de Sylvie Tellier

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Pourtant, Sylvie Tellier a pu prendre la parole récemment. Pour ce faire, quoi de mieux que le célèbre Talk Show de C8 Touche pas à mon poste. Ainsi, elle a pu déclarer sur le plateau de Cyril Hanouna qu’une année avait été bien plus complexe que les autres et pour cause. Elle ajoute que “J’ai beaucoup souffert l’année de Valérie Bègue”. Cette année était celle du concours Miss France 2008. Et elle a été bien difficile.

Ainsi, pour le concours de Miss France 2008, Sylvie Tellier en a vu de toutes les couleurs. Elle a donc déclaré, toujours sur le plateau de C8 que “J’ai beaucoup défendu Valérie, Geneviève voulait la destituer. J’ai essayé de faire excuser une erreur de jeunesse. C’était une année très difficile”. Il se trouve que très peu de temps après l’élection de cette Miss France 2008, des photos d’elle très gênantes avaient semblé diffuser. Malheureusement, avec le titre de Miss France, il n’est pas possible d’avoir une image si vulgaire et si peu classe. Alors, Sylvie Tellier a dû batailler pour sa cause

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Sur ces photos, on pouvait donc voir Valérie Bègue qui pose dans une piscine sur une croix, ou encore une léchant un yaourt pour les besoins d’une marque. Ainsi, Geneviève de Fontenay souhaitait reprendre ce titre de Miss France, qu’elle considérait incompatible avec la jeune femme. Cela a ainsi été une année bien difficile médiatiquement et moralement pour Sylvie Tellier. 

Un changement d’image pour Sylvie Tellier

Ainsi, depuis qu’elle cède son titre qui était si prenant, tout le monde se demande ce que Sylvie Tellier prévoit de faire prochainement. À force de ses voyages et visites, elle désire faire la promotion de produits. Et elle se donne le moyen de ses envies en cumulant de bien nombreux rendez-vous à ce sujet. 

Sylvie Tellier déclare que “Je crois que j’ai envie que les Français me découvrent autrement. J’ai envie de leur montrer la vraie Sylvie, celle qu’il y a à l’intérieur. Je suis assez déconneuse, je suis une fonceuse, je suis un peu une guerrière, aussi un peu cool. Et j’ai envie de cette légèreté (…) J’ai envie de montrer qu’il y a une Sylvie Tellier plus légère. J’ai peut-être envie qu’on me trouve parfois un peu plus sympa !”. Un avenir décisif.